lun 04 juillet 2022 - 10:07

ITALIE : Le grand maître de la Grande Loge d’Italie Luciano Romoli arrive à Foggia

De notre confrère italien immediato.net

Luciano Romoli, Grand Maître de la Grande Loge d’Italie, se rendra dans les Pouilles prochainement le 9 décembre à Foggia, le 10 décembre à Tarente et le 11 à Bari pour rencontrer les membres de la communauté maçonnique. Samedi 11 décembre à 12h00, à l’hôtel Majesty de Bari, il tiendra une réunion avec les médias régionaux pour illustrer les valeurs et les finalités de la franc-maçonnerie universelle, en évoquant les qualités qui distinguent les francs-maçons. Les trois jours du GM Luciano Romoli représentent, en effet, pour les Pouilles une preuve d’estime pour la croissance, tant en visibilité qu’en représentation, laborieusement obtenue grâce à une communication innovante des activités de la fraternité initiatique. La franc-maçonnerie s’ouvre sur l’extérieur, comme en témoigne déjà le don à la Croix-Rouge italienne en pleine pandémie de Covid.

« La franc-maçonnerie – explique Luciano Romoli , Grand Maître de la Grande Loggia d’Italie – est l’une des plus grandes et des plus anciennes confréries qui, à ce jour, se caractérisent dans la structure sociale comme une institution associative où se trouvent les principales traditions ésotériques, réunies et reconnectées en Europe et en Méditerranée. La franc-maçonnerie est née comme une association exclusivement masculine, mais la Grande Loge d’Italie s’est toujours distinguée pour être une institution libérale ouverte à tout être humain, sans distinction d’ethnie, de sexe et de conviction politique ou religieuse ; en fait notre communauté est composée à 70 % d’hommes et à 30 % de femmes ».

 Identité et fraternité. « La pensée maçonnique est le patrimoine de l’homme, homme de son temps et aujourd’hui plus qu’hier car les idéologies n’existent plus, les religions peinent à suivre le rythme de la science et de la technologie, tandis que la franc-maçonnerie est toujours d’actualité car elle place l’homme au centre.

 Égalité des genres . « Il est impossible de penser que les femmes puissent être exclues. Les femmes apportent une grande contribution à la recherche parce qu’elles permettent aux hommes de voir ce que nous en voyons pas. Dans notre obédience nous avons environ 30% de sœurs. »

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES