dim 23 janvier 2022 - 14:01

BRESIL : Un séminaire maçonnique pour marquer les 32 ans du Grand Orient du Brésil-Sergipe

De notre confrère brésilien 93noticias.com.br

Le Grand Orient du Brésil Sergipe (GOB-SE) a organisé, ce week-end, un Séminaire maçonnique, dont l’ouverture a eu lieu le vendredi 3 au soir, dans l’auditorium de la Bibliothèque Epifânio Dória, par un récital de la chorale du chant fraternel, et le lancement du livre « La Franc Maçonnerie pour tous», organisé par Valtênio Paes de Oliveira, actuel président de l’Académie maçonnique Sergipana des Arts, Sciences et Lettres. Ce séminaire marque les 32 ans de la fondation GOB-SE – 3 décembre 1989.

Le séminaire maçonnique a démarré dans l’auditorium de la bibliothèque Epiphane Doria Bibliothèque. La cérémonie a été ouverte par un discours d’accueil du Grand Maître du GOB-SE, Clairton Santana, qui a parlé de la joie de l’événement, après une longue période des activités sans présentiel, en raison de la pandémie de Covid-19. Il a souligné le travail du secrétaire d’État à l’Éducation et à la Culture du GOB-SE, Marcus Éverson Santos, chargé d’organiser le séminaire.

Ensuite, il y a eu un récital d e la chorale du chant fraternel de la Franc-Maçonnerie Sergipe, qui est leur première activité publique depuis le début du Covid-19, puis une conférence d’Antônio Neto, vénérable de la Loge Etoile de David, portant sur « La Franc-Maçonnerie du siècle XXI : défis et opportunités ».


Il y eu après la présentation du livre « La franc-maçonnerie pour tous » composé d’une collection de 35 articles écrits par 25 francs-maçons. « Parce qu’il est éclectique et pluriel dans ses principes, l’Ordre maçonnique abrite dans ses rangs tous les membres de tous les courants de pensée spirituelle et scientifique, sans faire aucune distinction. Cet ouvrage corrobore cette compréhension en publiant, sans touches idéologiques, scientifiques, culturelles et religieuses, des réflexions sur certaines de ses composantes », précise la présentation du livre.

Le séminaire s’est poursuivi le samedi 4 au matin, cette fois à la Loge maçonnique Tiradentes, à Ponto Novo, avec trois conférences exclusives pour les maçons : De l’opératif au spéculatif : notes sur l’effondrement de la Maçonnerie », dont le conférencier était professeur-Docteur Marcus Éverson Santos; « Astronomie disséquée », par le professeur Dr. Jorge Gonçalves ; et « Décrypter les énigmes de l’Arc royal sacré », sous la responsabilité du professeur Rocelito Paulo Pinto.

Pour le docteur professeur et organisateur du séminaire, Marcus Éverson, « cet événement est un moment de reprise. Nous avons traversé une pandémie et la franc-maçonnerie a pratiquement utilisé toutes les ressources qu’Internet mettait à disposition pour les réunions. Nous avons échangé avec des francs-maçons de tout le Brésil, nous avons écouté des conférences, mais maintenant, avec la diminution de la pandémie, l’objectif était de reprendre les activités en face à face ».

Marcus Éverson a souligné que le choix du lieu pour l’ouverture du séminaire était emblématique, car Epifânio Dória était un franc-maçon. Il a été initié à la loge symbolique de Cotinguiba le 8 mai 1920 et a été deux fois vénérable de celle-ci – entre 1926 et 1927 et entre 1930 et 1931. Epifânio était un bibliographe, journaliste et chercheur, né en 1884, dans le quartier de Poço Verde et est décédé en 1976, à l’âge de 92 ans.

Pour l’année prochaine, Marcus Éverson planifiera une deuxième édition du Séminaire maçonnique, si possible avec plus de journées d’études, impliquant toute la famille maçonnique : les fraternités féminines, les jeunes et, bien sûr, les maçons.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES