jeu 02 décembre 2021 - 04:12

Toulon serait-elle la capitale de la Franc-Maçonnerie en Europe ?

De notre confrère Presseagence.fr – Par Bernard BERTUCCO VAN DAMME (PRESSE AGENCE – LA GAZETTE DU VAR)

La Respectable Loge Europa Provence Méditerranée, à l’Orient de Toulon, maillon fort de la chaîne d’Union Européenne a organisé le 13ème Symposium International des Loges d’Europe, à Toulon les 29 et 30 octobre.

La Grande Loge Nationale Française occupe une place unique, que lui confère la large reconnaissance internationale dont elle fait l’objet de la part de plus de 120 Grandes Loges de par le monde, en Amérique Latine, en Amérique du Nord, en Afrique, en Europe, en Russie et en Asie.
Cette reconnaissance s’explique par le respect absolu des anciennes règles de la tradition maçonnique.
Au nombre des dispositions de la Règle, la croyance (non dogmatique) en Dieu, Grand Architecte de l’Univers, et l’interdiction faite aux membres de l’obédience d’aborder des sujets à caractère religieux ou politique dans les Loges.
Malgré le mystère et le secret dont s’entourent les travaux, cela peut très bien s’expliquer. La Grande Loge Nationale Française demande à ses membres de se séparer, le temps des cérémonies de Loge, du divertissement de ses occupations professionnelles, familiales, sentimentales, culturelles, sportives ou politiques, pour se consacrer totalement à l’éclosion intérieure que constitue l’initiation.

ACCOMPLISSEMENT INTERIEUR

A la GLNF, l’initiation maçonnique traditionnelle est un voyage intérieur tourné vers les mystères les plus profonds de l’existence. C’est un voyage qui se fait à plusieurs, dans une fraternité sincère et chaleureuse, tournée avec humilité vers la recherche d’harmonie, d’unité intérieure et de Vérité. Elle a pour but de permettre à chaque Frère de poursuivre sa quête spirituelle de manière approfondie et paisible dans l’ordre initiatique légué par nos anciens à travers des rituels pour certains multiséculaires.
La Grande Loge Nationale Française est convaincue que l’effort d’accomplissement intérieur met chacun de ses membres en disposition de se comporter en dehors de ses temples avec bienveillance et charité et, par-là, d’améliorer le fonctionnement de la société.
Dans cette optique la Respectable Loge Europa Provence Méditerranée, à l’Orient de Toulon, maillon fort de la chaîne d’Union Européenne a organisé le 13ème Symposium International des Loges d’Europe, qui après avoir voyagé dans toute l’Europe, l’ISEL 2021 s’est déroulé à Toulon les 29 et 30 octobre.
En accueillant ce Symposium des Loges Europa, Toulon est devenue pendant ces deux jours la capitale de la Franc-Maçonnerie européenne. Les travaux de ce symposium avaient pour thème :  » L’Europe d’aujourd’hui a-t-elle préservé l’esprit de Fraternité de ses Pères Fondateurs  » ?
La franc-maçonnerie est un moyen d’atteindre l’universalité. Elle s’incarne généralement dans deux types de structures : nationales et transnationales. C’est une caractéristique de nos jours que les structures transnationales soient construites non seulement en tant que Conférence mondiale des Grandes Loges, mais grâce à l’initiative et aux efforts de chaque loge cherchant des liens fraternels et construisant des ponts au-delà des frontières nationales.

IDENTITE EUROPÉENNE

Dans cet esprit, ce sont des Frères Italiens de la Loge Europa de Riccione qui ont eu l’idée d’organiser, en 2008, une rencontre internationale et un symposium, réunissant toutes les Loges qui portent le nom d’Europe en une seule assemblée
Ce premier Symposium avait réuni des Frères de quatre pays et six Loges : l’Italie, représentée par Europa de Riccione, Europa 92 de Firenze et Europa no. 1165 de Cagliari ; l’Autriche, représentée par Europa zu neuen Welten de Wien ; la France, représentée par La Chaîne d’Union Européenne de Longwy ; et la Roumanie, représentée par Europa Unita de Bucarest.
Le thème général du Symposium de 2008 était  » Pourquoi nous appelons-nous Europe « . Il a mis en lumière la conscience de l’identité européenne, une conscience qui deviendra essentielle aux participants et qui leur donnera la sagesse, la force et la beauté de leurs objectifs. De plus, l’idée d’un Symposium était en elle-même un excellent terrain pour d’autres rencontres, car symposium signifie en grec  » banquet « , une grande et puissante pratique maçonnique d’amour fraternel et de joie.
Nous retrouvons dans l’allocution du Grand Maître Provincial d’Austrasie (Alsace, Champagne, Ardennes et Lorraine) la volonté des pères fondateurs de faire vivre en Europe l’esprit de Fraternité.
Aujourd’hui, dans ce monde ténébreux et anxiogène, avec les événements inquiétants à ses frontières, l’Europe a besoin que résonne, encore plus fort, ce cri des femmes de Castiglione, sur le champ de bataille de Solférino : Sono tutti, tutti fratelli*.

Suite de cet article sur le site presseagence.fr

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES