dim 28 novembre 2021 - 18:11

(Éphéméride) Du foot à Freemasons’ Tavern

Le lundi 26 octobre 1863, une poignée de passionnés (3, 5, 7 et +) se réunissaient dans un pub londonien, le Freemasons’ Tavern, pour fixer quelques règles communes de jeu. La première fédération de football au monde, la Football Association, était née et le football moderne avec.

Parmi les hommes à l’origine de cette révolution, deux dirigeants de club jouèrent un rôle déterminant : Ebenezer Cobb Morley (1831-1924) et Arthur Pember (1835-1886). À ce titre, ces deux pionniers injustement méconnus sont considérés comme les deux principaux pères fondateurs du football.

C’est ainsi que le 26 octobre 1863, les représentants et capitaines de huit clubs et trois écoles – tous londoniens ou proche région – se réunissent au Freemasons’ Tavern près de Covent Garden à Londres – réunion appelée « The Meeting of Captains » – pour, enfin, arrêter officiellement quelques règles communes.

Lors des six réunions tenues du 26 octobre au 8 décembre 1863, le comité va peaufiner le règlement pour finalement adopter, à 13 voix contre 4, les treize règles suivantes, alors surnommées les « London Rules » https://bit.ly/3B7SOY3

Les deux principaux fondateurs

Avant cette date, le football était un sport assez brutal, sans règlement unifié et possédant une organisation chaotique. Ainsi pour réduire la violence, créer un rythme plus ordonné et plus fluide, se mettre d’accord sur les règles structurant le jeu, il a fallu du temps et une volonté de fer. Deux joueurs y contribuèrent :

Ebenezer Cobb Morley
  • Ebenezer Cobb Morley

Il est un avocat et un joueur émérite. En tant que président et capitaine du club londonien de Barnes, il a contacté l’hebdomadaire sportif Bell’s Life pour suggérer la création d’une instance dirigeante et proposer de nouvelles règles destinées à sortir le football de l’ornière. Il met en exergue le succès de la codification du cricket un siècle plus tôt, ainsi que celle du baseball. Le journal approuve l’initiative et lui prête son concours.

Arthur Pember
  • Arthur Pember

Il était un sportif britannique – avant-centre du club londonien de No Name Kilburn -, agent de change, avocat, journaliste d’investigation et auteur, connu pour avoir été le premier président de la Football Association de 1863 à 1867

L’un comme l’autre ne semble pas avoir reçu la lumière.

  • Freemasons’ Tavern

La Taverne des Francs-Maçons a été créée en 1775 au 61-65 Great Queen Street, dans le West End de Londres. Il a servi de lieu de rencontre à diverses organisations notables du XVIIIe siècle jusqu’à sa démolition pour faire place à l’hôtel Connaught en 1909.

En 1769, la Grande Loge d’Angleterre décida de construire son siège. Un immeuble a été acheté dans la rue Great Queen en 1775 et Thomas Sandby a été chargé de construire une salle dans le jardin. La maison d’origine devint la taverne avec une deuxième maison permettant aux Francs-Maçons d’y établir des bureaux.

Freemason’ Hall UGLE
  • De Freemasons’ Tavern au Freemasons’ Hall de Londres

Situé dans le quartier de Covent Garden, le Freemasons’ Hall est un imposant immeuble de 8700 m2. Son architecture est reconnue comme l’une des plus belles œuvres en matière de style art déco. Il est le siège de la Grande Loge Unie d’Angleterre. Il a été construit en 1927-1933 pour commémorer les nombreux Francs-Maçons morts en service actif pendant la Première Guerre mondiale. Initialement connu sous le nom de Masonic Peace Memorial (Mémorial de la paix maçonnique), il a été rebaptisé Freemasons’ Hall lors de la déclaration de la guerre en 1939.

Sources : Wikipédia ; Cahiers du football

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES