lun 27 septembre 2021 - 18:09

BRESIL : Le “Club Militaire” soutient une lettre de réprobation de la franc-maçonnerie demandant à Bolsonaro d’opposer son veto à l’augmentation du financement des campagnes électorales

De notre confrère brésilien revistaforum.com.br – Par Plinio Théodore

Dans une note officielle, le Grand Orient du Brésil demande aux «frères élus » de « dépasser leurs clivages politiques pour qu’une fois mis le veto, celui-ci soit effectivement maintenu, évitant son annulation par des membres du Congrès insensibles aux problèmes rencontrés au Brésil ».

Le Club militaire de Rio de Janeiro, l’un des principaux groupes militaires, a repris sur son site Internet une lettre de réprobation dans laquelle l’institution maçonnique Grande Oriente do Brasil demande à Jair Bolsonaro (pas de parti) d’opposer son veto à la hausse du fonds électoral et appelle à « tous nos frères » à «dépasser les clivages politiques, pour q’une fois le veto opposé, le VETO soit effectivement MAINTENU, empêchant son annulation par des membres du Congrès, insensibles aux problèmes rencontrés au Brésil ».

« Le Club Militaire, en affichant ci-dessous la Note de la Grande Oriente do Brasil, apporte son soutien à cette Institution traditionnelle et honorée en ce moment critique de l’histoire de notre pays. Des positions comme celle-ci amèneront notre pays à sa vraie place sur la scène mondiale », dit le texte signé par Club Militaire à la suite de la note.

Dans le document appelant au veto sur l’augmentation du financement des campagnes électorales passant de 1,8 milliard de reais à 5,7 milliards de reais, les francs-maçons affirment que « notre Congrès national, de manière sournoise et irresponsable, a cherché à profiter du moment d’instabilité politique et de crise sanitaire pour décider cette augmentation immorale, manquant de respect à la Société, montrant que notre classe politique a encore beaucoup à évoluer dans le sens humanitaire, elle exprime la position ferme du Grand Orient du Brésil face à cet abus évident et insultant contre notre population (SIC) ».

« En raison de cela, nous demandons au président de la République de faire respecter sa prérogative constitutionnelle et de poser son véto face à l’augmentation de ce financement contraire à l’intérêt général »…

Grande Oriente do Brasil – NOTA DE REPÚDIO DO GRANDE ORIENTE DO BRASIL AO AUMENTO DO FUNDO ELEITORAL (gob.org.br)

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES