mar 16 juillet 2024 - 22:07

Le Passé Grand Maître du GO d’Andorre se fâche à propos des consignes de vote en France

Période d’élections oblige, chaque Grand Maître y va de ses consignes et de ses déclarations. Nous avons entendu les grandes maisons maçonniques s’exprimer récemment au travers de nombreux communiqués. Cependant, les petites sont restées relativement discrètes. Nous avons donc décidé de laisser la parole au Passé Grand Maître du Grand Orient d’Andorre qui souhaite pousser son coup de gueule…

« En mon nom propre, moi Bernard Assié Passé GM du GOA et actuel Lieutenant Commandeur du Suprême Conseil pour l’Andorre.

Consignes de vote pour les législatives en cours : Sujet trop important à mes yeux, je me suis senti dans l’obligation de vous écrire.

La FM reposant sur des principes fondamentaux tels que la tolérance mutuelle et la liberté de conscience. Je m’exprime donc comme un homme libre et de bonnes moeurs et je suis en total désaccord sur la manière dont ces consignes sont formulées. Je souligne que la FM n’a pas à dicter de quelque manière que ce soit les choix électoraux des membres.

Selon moi, chaque Soeur, chaque Frère se doit d’exercer son libre arbitre en son âme et conscience dans l’isoloir, en tenant compte de ses convictions personnelles en particulier et en général dans l’intérêt de la FM.

J’insiste sur le fait que la diversité des opinions au sein de notre Ordre est une Grande richesse, et nous nous devons de respecter les choix individuels de chacune et chacun, c’est à mes yeux primordial, et c’est ce que nous appelons la Démocratie !

Nous comprenons que notre position puisse diverger de celle de certaines Obédiences Françaises, qui ont traditionnellement émis des consignes de vote pour soutenir des candidats.

Nous espérons que cette divergence d’opinion pourra être abordée avec compréhension et respect, dans un esprit fraternel et constructif.

Le dialogue et l’ouverture entre les différentes Obédiences maçonniques est essentiel pour préserver l’unité et la force de notre Ordre.

Avec toute ma considération fraternelle, Le Passé Grand Maitre, Bernard ASSIE, L.’.C.’. SC 33 pour L’Andorre. »

Site officiel du GOA

16 Commentaires

  1. Tout a fait en adéquation avec toi mon frère, pas de discussion politique ni religieuse nous a -t-on expliqué lors de notre initiation.
    Triple accolade
    Jean-Marc

  2. Un bon rappel des principes de base de la franc-maçonnerie.
    Les obédiences qui ne respectent pas ces principes de neutralité et d’absence de consigne de vote ne sont plus des obédiences mais des clubs politiciens.

  3. Porter au dehors les valeurs de tolérance de respect de l’autre c’est aussi lutter contre le racisme et la xénophobie et l’antisémitisme. Si défendre les valeurs de dignité humaine ne fait pas partie de vos préoccupations, continuez de vous regarder le nombril, vous n oeuvrez pas au progrès de l’humanité

    • Voici des popos peu Fraternels
      Œuvrer pour le bien de l’humanité peut se faire en dehors des loges, en tout conscience sans se faire rappeler comme des enfants ce que nous devons faire
      Ce n’est pas se regarder le nombril que d’estimer que nous sommes des êtres de
      Conscience et venons en loge pour continuer à progresser symboliquement

    • reponse a zou…seul le gm actuel du godf confond militantisme politique et franc maçonnerie ..sa conduite est une conduite profane . la politique a l’intérieur d’une obédience est un cancer …

  4. Notre démocratie est déjà bien mise à mal…
    Pourquoi devoir répéter ce qui nous a été dit lors de notre initiation ?
    Laissons s’exprimer les cœurs !
    Merci pour ce rappel qui. Grâce à 450FM PEREYRA de retrouver le chemin de la raison…
    TAF

  5. Notre frère à raison. Ce qui m’étonne ; c’est le silence du GM du GODF et d’autres lorsqu’on entend les paroles des rappeurs de « no passaran » qui font une menace ouverte sur les francs-maçons, ainsi que sur d’autres personnes.
    Ce sont des appels au meurtre.
    Comment peut-on appeler à voter pour des opportunistes… écœurant

  6. Revenir et rester sur la force de Nos Ordres et ses fondamentaux : ni politique ni religion.
    Chaque franc-maçon est suffisamment éclairer pour agir en son âme et conscience et chacun a le Devoir de respecter l’autre.

  7. Désolée pour les fautes, tapé trop vite!!!!!!!!!
    Revenir et rester sur la force de Nos Ordres et leurs fondamentaux : ni politique ni religion.
    Chaque franc-maçon est suffisamment éclairé pour agir en son âme et conscience et chacun a le Devoir de respecter l’autre.
    RÉPONDRE

  8. En France, il existe au moins une obédience qui ne donne pas de directives politiques aux FF.

    C’est peut-être le moment pour les FF qui sont en désaccord avec une obédience qui entend leur dicter leur conduite d’en changer.

  9. Certes, la FM n’a pas à donner de consignes de vote et d’ailleurs ce n’est pas ce qui a été fait. Mais quand des partis prônent la haine de l’autre, du différent et qu’ils sont en posture de gagner les élections, les FM ont le devoir de ne pas se taire. C’est le sens même de notre progression initiatique dans les hauts grades du REAA si on veut bien lire nos rituels.

    • Si nous avons reçu de multiples consignes de non vote..la fréquence de ces envois frole le harcèlement …dans nos loges le gm trichard a réussi a nous unir contre lui..en province ça gronde..
      son harcèlement sur un sujet profane est insupportable …

  10. Les directives de vote données par le Grand Orient de France constituent une grande première dans l’histoire maçonnique sous les IV et V èmes République.Les Loges de la Fédération s’interdisent toute intervention dans les actions des partis politiques (article 25 du RG)
    Il était habituel qu’avant chaque élections , le Conseil de l’Ordre du GODF interdise toute manifestation pour éviter toute interprétation. Les membres du GODF qui ne sont pas venus le 18 juin 24 place Vauban à l’appel du Grand Maître (150 présents) pour Paris -Île de France témoignent de leur attachement au Règlement Général et de leur détachement des consignes d’un Grand Maître hystérisé

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Erwan Le Bihan
Erwan Le Bihan
Né à Quimper, Erwan Le Bihan, louveteau, a reçu la lumière à l’âge de 18 ans. Il maçonne au Rite Français selon le Régulateur du Maçon « 1801 ». Féru d’histoire, il s’intéresse notamment à l’étude des symboles et des rituels maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES