mar 23 juillet 2024 - 19:07

Je ne sais ni lire ni écrire…

Parce que j’ai 3 ans…

1, 2, 3, je m’en vais au bois… 3 p’tits chats, 3 p’tits chats, 3 p’tits chats… 3 petits cochons pendus au plafond… 3 mousquetaires… La naissance, la vie, la mort… Liberté, Égalité, Fraternité… Compas, Équerre, Loi sacrée… Sagesse, Force et Beauté… 3…

La longue liste inachevée, et tout autant ce qu’il y a à en dire et à interpréter, est inintelligible pour un enfant de 3 ans (et même après ?!), en plein complexe d’œdipe, qu’il soit garçon, ou d’Electre, qu’il soit fille. Il ne comprend pas encore tout et en sera peut-être loin, dans son imaginaire où l’inconnu et l’incompréhensible peuvent engendrer des monstres.

C’est sur le chemin de la sociabilisation, que ce petit être de 3 ans commence à apprendre et échanger avec les autres. Alors pour stimuler le langage, la parole, l’interactivité avec les autres, la compréhension de ce qui l’entoure et même de l’abstrait, le parent avisé et le maître d’école lui proposera des activités constructives. Construisant son être raisonné et agile, l’enfant agira avec des intentions précises, avec concentration, aiguisant son sens de l’observation, développant ses capacités de motricité, comprenant de mieux en mieux pour après, lire, écrire, « discourir »… Développer sa maîtrise de soi jusqu’à sa faculté de jugement.

Pas à pas… 1, 2, 3… 3 p’tits pas… Glissés ?

Mais si, à 3 ans, on ne sait ni lire ni écrire, on doit déjà commencer à savoir ranger ses jouets, comme l’apprenti(e) franc-maçon(ne) qui participe activement à l’installation puis au rangement du Temple… Ou pas !

Maître Surveillant Jedi : « Hum, jouer et rire, tu veux, jeune Padawan ! Mais du côté de la Force, avec sagesse et dans la beauté, œuvrer tu devras ! Avec ciseau, maillet, ta pierre commence à tailler. Et si ni lire, ni écrire encore tu ne sais, commence déjà par tes outils ranger !

3 Commentaires

  1. Je ne sais ni lire ni écrire et c’est une bonne chose car à trois ans on ne me demande essentiellement que deux choses : celle d’ECOUTER et celle de REGARDER car c’est probablement là les portes de mon EVEIL !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Adélaïde Della Langoust
Adélaïde Della Langoust
Directe et un brin fantaisiste, elle a pris pour pseudo, Adélaïde parce que ça l'amuse et Della Langoust parce que ses amis insulaires l'appellent ainsi quand elle rougit au soleil l'été. Franc-maçonne depuis 18 ans, elle a été initiée à la G:.L:.F:.F:. puis elle s'est engagée sur un nouveau chemin maçonnique au sein de l'Ordre Initiatique et Traditionnel de l'Art Royal. Avec regards croisés sur cette grande famille maçonnique où règnent la concorde et la fraternité, pour elle, le chemin reste sérieux mais ne peut se faire sans un brin d'humour et un zeste d'autodérision. C'est comme ça qu'elle dessine "ses" souris avec ou sans tablier !

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES