jeu 25 juillet 2024 - 17:07

Françoise Hardy, maçonne non… mais incroyable astrologue oui !

Françoise Hardy, célèbre pour ses mélodies mélancoliques et ses textes introspectifs, a marqué la scène musicale française et internationale. Cependant, au-delà de son talent musical, elle a également cultivé une passion pour l’astrologie, une discipline qu’elle considérait comme complémentaire à la psychologie.

André Barbault
André Barbault

Les débuts de l’intérêt pour l’astrologie

Née le 17 janvier 1944 à Paris, Françoise Hardy s’est intéressée à l’astrologie dès le début des années 1960. En 1963, une consultation avec l’astrologue André Barbault (1921-2019) – qui considère cette discipline comme la première “science humaine” des Anciens – a profondément marqué la chanteuse. Les révélations sur sa personnalité secrète ont éveillé sa curiosité et l’ont poussée à explorer cette science plus en profondeur.

Pour Françoise Hardy, l’astrologie n’était pas simplement un hobby, mais un véritable outil d’exploration personnelle. Elle voyait en l’astrologie un moyen de comprendre les aspects cachés de la personnalité humaine, une extension de la psychologie. Sa vision de l’astrologie était rigoureuse et intellectuelle, loin des clichés souvent associés à cette discipline.

Françoise Hardy en 1966

Au fil des années, Françoise Hardy a suivi des cours de psychologie et a approfondi ses connaissances en astrologie traditionnelle. Elle a travaillé avec des astrologues renommés, dont Jean-Pierre Nicola, et a collaboré à des revues spécialisées. Sa soif de connaissances et son approche méthodique lui ont permis de devenir une astrologue respectée.

L’intérêt de Françoise Hardy pour l’astrologie s’est ébruité dans les années 1970. Elle a reçu des propositions pour travailler en tant qu’astrologue professionnelle, qu’elle a acceptées pour se perfectionner.

Jean-Pierre Nicola

En 1980, lui a confié une émission hebdomadaire sur l’astrologie, qu’elle a animée avec son mentor Jean-Pierre Nicola, personnalité reconnue notamment pour ses travaux en astro-psychologie et le développement de l’approche conditionnaliste de l’astrologie, une méthode intégrant des éléments psychologiques dans les interprétations astrologiques traditionnelles, en mettant l’accent sur les conditions et les circonstances qui influencent le comportement et la personnalité de l’homme..

En parallèle à ses émissions de radio, Françoise Hardy a coécrit plusieurs ouvrages sur l’astrologie et a contribué à des revues spécialisées. Sa plume, déjà reconnue pour ses chansons, a trouvé un nouveau terrain d’expression dans l’écriture astrologique. Elle a notamment publié Les Rythmes du zodiaque (Le Cherche-midi , 2003), un ouvrage bien accueilli par les amateurs d’astrologie.

L’astrologie et la musique ont coexisté harmonieusement dans la vie de Françoise Hardy. Si elle a mis un terme à sa carrière musicale en 1988, elle n’a jamais cessé de s’intéresser à l’astrologie. Elle a continué à écrire, à enseigner et à pratiquer l’astrologie, tout en restant une figure emblématique de la chanson française.

Françoise Hardy est décédée le 11 juin 2024, laissant derrière elle un double héritage : celui d’une chanteuse iconique et d’une astrologue passionnée. Son parcours illustre une vie dédiée à la quête de sens et de compréhension, que ce soit à travers la musique ou les étoiles.

Notre note de lecture  

Françoise Hardy, le ciel caché de l’artiste : astrologue, autrement…

Dans Les Rythmes du zodiaque, Françoise Hardy s’attelle à une tâche ambitieuse : faire comprendre que les signes astrologiques ne sont pas de simples abstractions, mais des rythmes précis déterminés par la relation spécifique entre la durée du jour et celle de la nuit lorsque le soleil traverse les trente degrés d’un signe.

S’appuyant sur des théories modernes, François Hardy, notre sœur en humanité, explore ce que signifient réellement les signes du zodiaque. Elle explique comment l’influence d’un signe astrologique à la naissance peut modeler les attitudes fondamentales et les sensibilités particulières d’un individu.

Pour rendre son propos plus clair et engageant, l’auteur illustre ses explications avec des exemples concrets, empruntant des anecdotes et des citations à des personnalités variées, qu’il s’agisse de politiciens, d’écrivains, de musiciens ou d’acteurs, d’hier et d’aujourd’hui. Cette approche permet non seulement de mieux comprendre les rythmes du zodiaque, mais aussi de découvrir des aspects méconnus des personnalités évoquées.

INA, Françoise Hardy – Le best of YouTube, capture d’écran

À nous yeux, les points clés du livre sont l’approche scientifique et moderne de l’astrologie, sa vision de l’influence des signes à la naissance, ses exemples concrets ainsi que sa réflexion sur la personnalité.

Françoise Hardy démythifie les signes astrologiques en les ancrant dans des phénomènes astronomiques concrets. Le livre explore comment l’occupation d’un signe astrologique à la naissance influence profondément la personnalité et les sensibilités d’un individu. Pour illustrer ses théories, Françoise Hardy utilise des situations vécues et des citations de diverses personnalités, rendant le sujet plus accessible et captivant. En étudiant les rythmes du zodiaque, l’auteur offre des insights sur les traits de caractère et les comportements des individus, en levant un coin du voile sur leur personnalité.

Ce livre est une invitation à découvrir l’astrologie sous un jour nouveau, scientifique et personnel, à travers le regard éclairé et passionné de la déjà très regretté Françoise Hardy.

INA | Françoise Hardy, le best of

Françoise Hardy, véritable alchimiste des mots, tisse désormais sa prose dans le grand atelier céleste. Comme une orfèvre de la langue, elle a transmuté les vers terrestres en constellations scintillantes, et son esprit, en quête perpétuelle de la quintessence poétique, habite à présent parmi les astres. Là, dans la voûte étoilée, elle réside en maître des rimes, veillant sur nous depuis son sanctuaire d’azur, où chaque étoile est une syllabe de son éternel poème.

6 Commentaires

  1. Bonjour
    J’ai beau chercher dans cet article ,il n’y a aucune référence de scientifiques ou d’universitaires qui pourrait valider et l’astrologue et l’astrologie.
    Aucune preuve mais que des allégations et des citations de copinages. Les connaissances sur les systèmes planétaires ont largement remis en cause les croyances et superstitions relatives à l’influence (et notamment leur localisation)des planètes sur la personnalité en fonction du jour de naissance. Beaucoup de ces discours et de ces croyances relèvent de biais cognitifs bien connus maintenant. Dommage que cet article ne fasse pas la part des choses et ne cite pas ses opposants . Je me demande toujours comment des FM, en principe chercheurs de vérité, peuvent faire le choix de l’irrationnel plutôt que des connaissances établies et validées par les travaux collectifs des scientifiques.

    • Très Cher Dominique,
      Je comprends ton discours et l’inquiétude qui s’en dégage. En effet, dans “l’état actuel de nos connaissances” (formule consacrée pour dire que cela peut évoluer à tout moment), l’astrologie n’est pas encore démontrable. Par conséquent : Un point pour toi.

      En revanche, crois-tu qu’un profane qui assisterait à nos travaux maçonniques nocturnes ne pourrait-il pas penser la même chose de nous ?
      En quoi l’ouverture d’un Rituel maçonnique met-il scientifiquement en oeuvre de quelconques énergies, un présumé égrégore ?
      Tout cela ne serait-il pas, pour lui ou pour elle, que conjectures et superstitions ?

      A ce jour, aucune preuve ne démontre de manière significative qu’il existe un lien scienfique entre nos Rituels et la Fraternités.
      Serions-nous, par conséquent, des imposteurs ou des fanatiques ? (La logique que je viens de développer est exactement la même que celle que tu développes ci-dessus).

      Un peu de modestie vis-à-vis de ce que nous nommons “les chercheurs de vérité” s’impose, du moins il me semble. Chacun est sur sa vérité et on le comprend, sinon pourquoi continuer, mais un peu d’écoute et d’ouverture d’esprit envers les autres voies serait la preuve que notre pratique, à défaut de nous faire connaître “les Dieux et l’Univers” nous permet de mieux accepter les Hommes (enfin je veux dire tous les autres).

      Fraternellement
      Franck Fouqueray

  2. IL me semble que monsieur Oswald Wirth, dont on ne peut pas contester la foi en la maçonnerie a plonger à la fois dans la symbolique des lames du tarots et dans l’influence des planètes. On n’est pas obligé de croire ou de plonger dans l’astrologie mais force est de constater que la vie de tout ce qui est vivant est soumise au temps, aux jours et aux nuits, aux climats au soleil et à la lune. Alors les planètes doivent bien jouer un petit rôle!
    Toujours est-il, merci d’avoir fait cet hommage à Françoise Hardy dont le départ est passé totalement inaperçu au milieu de la cacophonie politique qu’offrent nos politique!!!!!!
    Belle journée à tous.

  3. Une Acclamation de Gaston Bachelard
    « La Vérité est une Science qui a de l’avenir ….. »
    Et puis il nous appartient à l’instar de notre ami michel Maffesoli de faire « l’Eloge de la Raison Sensible » !
    Quantiquement Votre ……

  4. Pour la rédaction
    Bien qu’enregistre on me demande chaque fois de remplir mes coordonnées
    Merci ☺️ de voir

    • Mon TCF Patrick,
      Tu devrais voir avec ton informaticien, car notre Journal est gratuit et en accès libre. Il n’y a donc aucune identification préalable. Par conséquent, si on te demande de remplir tes coordonnées, c’est que tu n’es pas sur le bon site Internet (https://www.450.fm).
      Courage.
      Franck Fouqueray

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES