mer 29 mai 2024 - 13:05

Interview du TRF Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France, concernant les 3e Entretiens Pic de la Mirandole

Aujourd’hui, 450fm a l’honneur d’accueillir une figure emblématique de la franc-maçonnerie française, le Très Respectable Frère Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France.

Dans cet entretien exclusif, nous allons revenir sur les 3e Entretiens Pic de la Mirandole, un événement phare coorganisé avec la Grande Loge Nationale Française, qui s’est tenu le 25 avril 2024, sur le thème de « L’Être humain est-il maître de son destin ? ».

Ces Entretiens, qui rassemblent des penseurs, des philosophes et des Maçons, sont l’occasion de réfléchir ensemble sur les grandes questions de notre temps et d’explorer les façons dont la franc-maçonnerie peut contribuer à notre société.

Avec Thierry Zaveroni, nous aborderons les thèmes discutés lors de cet événement, l’importance de la collaboration entre différentes Obédiences, et les perspectives pour la Grande Loge de France dans un contexte social et politique en constante évolution.

Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France. © Grande Loge de France

450.fm : Thierry Zaveroni, pourriez-vous partager vos réflexions personnelles sur les thèmes abordés lors des Entretiens Pic de la Mirandole 2024 ?

Thierry Zaveroni : Après avoir travaillé sur « Le temps de l’Homme, le temps de la Nature » lors de la première édition, puis « Les temps de la Renaissance » lors du deuxième rendez-vous, nous avons souhaité réfléchir, cette année, sur les temps futurs, autour de la question : « L’être humain est-il encore maître de son destin ? ». Nous avons ajouté un sous-titre important : « Le futur de la Science et l’avenir de la spiritualité ». En effet, il est rappelé dans le 1er chapitre de notre Constitution que les Frères de la Grande Loge de France travaillent à l’amélioration constante de la condition humaine, tant sur le plan spirituel que sur le plan du bien-être matériel. Il est donc naturel que nous nous interrogions sur le destin de l’homme en prenant en compte les facteurs scientifiques et spirituels.

Nous avons invité deux conférenciers, Messieurs David Rabouin et Bruno Bachimont qui sont à la fois philosophes et scientifiques, pour nous présenter leurs analyses sur cette thématique, et ainsi enrichir nos propres réflexions.

De plus, ce questionnement fait écho au sujet que j’ai proposé cette année à la Question à l’Étude des Loges portant sur « L’intelligence artificielle ». Quelles peuvent être les transformations qui vont l’accompagner ? Est-elle un outil accessible à tous ou bien réservé à une élite ? Ce qui nous conduit à nous interroger sur les sens mêmes des notions de bonheur et d’émancipation de l’Humanité.

Temple Pierre Brossolette, Grand Temple de la Grande Loge de France.
Temple Pierre Brossolette, Grand Temple de la Grande Loge de France.

450.fm : Quelle est l’importance de la collaboration entre la Grande Loge de France et la Grande Loge Nationale Française dans l’organisation de ces Entretiens ? Voyez-vous cette coopération évoluer dans les années à venir ?

T. Z. : Depuis le début, les équipes de nos deux Obédiences travaillent en étroite collaboration et en parfaite harmonie pour la mise en œuvre de ces rencontres. Déjà à l’origine, se mettre sous les auspices de Pic de la Mirandole pour nos rencontres a été immédiat et naturel. Les notions de dignité de la personne humaine, de capacité à s’améliorer, de perfectionnement et d’élévation spirituelle, sont communes à nos deux Obédiences.

En outre, nos rencontres sont organisées alternativement par chacune de nos deux Obédiences, avec un thème principal proposé qui est toujours accepté sans réserve. Chaque Obédience choisit les conférenciers qui lui semblent le mieux convenir pour alimenter nos réflexions dans une complémentarité enrichissante.

450.fm : Voyez-vous cette coopération évoluer dans les années à venir ?

T. Z. : Bien sûr, nous avons beaucoup à partager et ce rendez-vous, en particulier, continuera de s’inscrire dans le temps. Les sujets abordés chaque année et la qualité des échanges ont contribué au succès de ces Entretiens qui sont attendus et rencontrent un public plus nombreux à chaque nouvelle édition. Je pense que c’est notamment sous l’angle culturel que cette coopération s’intensifiera et qu’elle donnera lieu à d’autres événements où nous pourrons exprimer nos valeurs communes et nos sensibilités. Au travers de ces rencontres, nous nous enrichissons mutuellement ; c’est ce que nous venons chercher en Maçonnerie et c’est le signe d’une Fraternité qui fonctionne bien.

450.fm : Comment évaluez-vous l’impact de cet événement sur la perception publique de la franc-maçonnerie en France ?

T. Z. : Le paysage maçonnique en France est très varié. Chaque Obédience a sa propre histoire et ses propres spécificités. Il peut être utile de montrer que celles qui ont les mêmes fondamentaux – la Tradition, l’Humanisme et la Spiritualité – se rencontrent pour travailler ponctuellement sur un chantier commun.

450.fm : Quels sont, selon vous, les défis contemporains les plus significatifs auxquels la franc-maçonnerie doit faire face aujourd’hui ?

T. Z. : La Franc-maçonnerie est mal comprise, quelquefois décriée. C’est parce qu’elle est mal connue. Un défi important est de se faire connaître pour ce que nous sommes vraiment. Ne laissons pas ceux que ne sont jamais entrés dans nos temples diffuser des contrevérités. C’est pourquoi, partout en France, nous organisons des conférences publiques, au cours desquelles nous expliquons notre démarche. Elles permettent également un temps d’échange avec le public.

À cette occasion, nous rencontrons beaucoup de jeunes qui expriment leur besoin d’une quête de sens, et leur souillât de trouver un lieu d’écoute entre hommes libres, de toutes nationalités et de toutes croyances. Un lieu où l’être prime sur l’avoir.

450.fm : De quelle manière les discussions tenues aujourd’hui influenceront-elles les enseignements et les pratiques au sein de la Grande Loge de France ?

T. Z. : La Grande Loge de France est un ordre initiatique traditionnel et universel fondé sur la Fraternité. Elle est riche d’une histoire de plus de 300 ans. Elle pratique le Rite Écossais Ancien et Accepté, rite immuable dans ses formes essentielles, qui est un support indispensable à la progression de chaque Frère. Mais notre Obédience n’est pas tournée vers le passé. Entrer en Grande Loge de France, c’est entamer une démarche de Tradition, certes, mais au cœur des enjeux contemporains. Ainsi toutes les réflexions générées lors de nos travaux en Loge, ou lors de conférences, sont autant d’aides à des actions dans la cité.

450.fm : Quelles initiatives ou quels projets la Grande Loge de France envisage-t-elle de mettre en place pour continuer à promouvoir les valeurs maçonniques dans un contexte social et politique en mutation ?

T. Z. : Vous le savez, la Grande Loge de France en tant qu’institution n’intervient pas directement dans les sujets dits de société. En revanche, elle peut se prononcer sur des sujets qui concernent la dignité de la personne. Je l’ai déjà évoqué précédemment, c’est ce que nous faisons au travers des Questions à l’Étude des Loges. Nous sommes souvent interrogés par les autorités publiques. Cette année, par exemple, nous avons été auditionnés à deux reprises sur le problème de la fin de vie. La réponse de la Grande Loge de France, synthèse des réflexions des Loges, a été communiquée dans un livre blanc que nous avons transmis aux législateurs et publié sur notre site Internet. Ces Questions à l’Étude des Loges sont une ouverture sur le monde, car elles nous permettent d’apporter notre contribution à des problématiques actuelles, tout en respectant notre « ADN » d’Obédience « traditionnelle ». Il s’agit plutôt, pour nous, de faire passer des messages, de donner des orientations, mais nous n’affirmons pas de positions fermes et définitives, car ce serait contraire à notre mode de fonctionnement. Après l’intelligence artificielle, nous traiterons l’année prochaine de la planète et de l’environnement.

Il y a le volet solidarité que nous développons grâce à notre fonds de dotation Fraternité & Humanisme. Nous avons mis en œuvre des actions concrètes et fortes en faveur des populations de l’Ukraine, du Maroc, de la Turquie, de la Syrie, mais aussi de l’Arménie. J’ajoute au sujet du Maroc que ce projet a été porté avec la Grande Loge Unie du Maroc. Cette fraternité entre Obédiences au-delà des frontières est un message d’espoir dans un monde où les tensions s’accentuent. C’est là aussi que le rôle de la Grande Chancellerie prend toute sa dimension. Notre présence dans certains pays est fondamentale, car elle nous permet de mieux comprendre ces mutations. C’est le cas, notamment en Afrique.

Enfin, il y a les projets culturels que nous portons et qui, à mon sens, ont une importance capitale, car la culture est ce qui fait lien entre les Hommes. Elle est fédératrice et ouvre des perspectives larges sur le monde et sur nous-mêmes.

Grande Loge de France (GLDF), rue Louis Puteaux, Paris 17e arr.
Hôtel de la Grande Loge de France (GLDF), rue Louis Puteaux, Paris 17e arr.

450.fm : Comment voyez-vous le rôle de la franc-maçonnerie dans la société française actuelle et son évolution à l’avenir, et en particulier le rôle de la Grande Loge de France ?

T. Z. : La Franc-maçonnerie joue un rôle essentiel dans notre société et plus encore aujourd’hui dans un contexte où les tensions s’exacerbent. Nous sommes un rempart face aux extrémismes et aux populismes de tous bords. Ce que nous incarnons au travers de nos valeurs humanistes, notre capacité d’écoute et le respect de la parole en Loge sont aux antipodes des discours haineux qui se propagent, notamment sur les réseaux sociaux.

Cette conception du vivre-ensemble et notre volonté de voir appliquer le principe de laïcité doivent être préservées. Nous avions abordé ce thème lorsque le Président du Sénat, monsieur Gérard Larcher, m’avait invité pour évoquer précisément le sujet.

La Grande Loge de France, comme d’autres Obédiences maçonniques, entend poursuivre cet engagement républicain ; elle est fidèle à sa devise : « Liberté, Égalité, Fraternité ». Chaque Frère de notre Obédience, au fil de sa démarche, apprend à mieux se connaître, se perfectionne, s’enrichit par la méthode maçonnique et peut ensuite agir dans la cité, avec opportunité dans son domaine de compétence. De nombreux exemples de Frères de la Grande Loge de France connus, comme Gustave Mesureur, Pierre Simon, etc ., ou des Frères anonymes ont œuvré pour « l’amélioration constante de la condition humaine ».

Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France © GLDF

Au terme de notre entrevue avec le TRF Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France, nous tenons à le remercier chaleureusement pour cet échange enrichissant et pour le temps qu’il nous a accordé. Les perspectives et les réflexions partagées aujourd’hui nous offrent une vision profonde des engagements et des défis de la franc-maçonnerie, en général, et de la Grande Loge de France, en particulier.

Légende photo du bandeau : de gauche à droite : Éric Schmidt, Grand Orateur de Grande Loge de France – Perry Wiley, Grand Maître honoris causa de la Grande Loge de France – Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France – Jean-Pierre Rollet, Grand Maître de la Grande Loge Nationale Française – Bruno Bachimont, professeur à l’université de technologie de Compiègne – Bruno Pinchard, écrivain, philosophe, doyen honoraire de la faculté de philosophie de Lyon III. © Grande Loge de France

3 Commentaires

  1. Essentiels, ces partages et ces moments et lieux de coopération entre Obédiences , à multiplier, à développer : non seulement ceci correspond à l’essence-même de la Franc-Maçonnerie, mais encore il est plus que temps de passer au-delà des “querelles” ou des inimitiés ou des incompréhensions entre certaines Obédiences, qui ne sont que des exemples de (dys)fonctionnements profanes, et n’ont rien de maçonnique.
    Bien sûr, chaque Obédience gardera certaines spécificités ou particularités; néanmoins, il est grand temps, dans le monde actuel troublé, chaotique, et en train de vivre de (très) grands changements, que les Obédiences maçonniques collaborent sur tout se qu’elles ont en commun, de valeurs fondamentales, d’objectifs, bien plus nombreux/ses que les détails qui peuvent les différencier (plutôt querelles d’êtres humains et/ou d’intérêts).
    Et à quand, les inter-visites possibles entre tous/toutes les membres des différentes Obédiences???
    Voilà qui serait un parfait exemple de tolérance et de fraternité, tout en étant bien évidemment compatible avec la conservation pour chaque Obédience de ses spécificités…
    J’attends avec impatience, depuis plus de 42 ans que je suis initié…
    Fraternellement vôtre,
    Jérôme Lefrançois

    • La Grande Loge Nationale Française est une obédience uniquement masculine qui, historiquement, est connue pour son respect très strict de la régularité. Elle interdit toujours les intervisites avec les membres des différentes obédiences.

  2. Seuls les imbéciles ne changent jamais de comportements; les réglementations peuvent évoluer, tout en respectant les valeurs les plus élevées. Toute structure respectant des règles bien établies (et reconnues aussi par d’autres structures) est obligatoirement “régulière”…Cessons de jouer sur les mots, et devenons adultes et adaptés aux temps modernes, dans une fréquentation réciproque et un respect mutuel…
    ///Plutôt que de rester arc-boutés sur des règles désuètes d’une autre époque, dont rien ne justifie le maintien dans le monde actuel, qui a bien besoin de la mise en commun de nos réflexions, de nos esprits, voire de nos âmes…, et sûrement d’actions communes.
    Fraternellement vôtre,
    Jérôme Lefrançois

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES