mer 29 mai 2024 - 13:05

Voyage initiatique : Comment cheminer au Rite Émulation…

Alors qu’à l’automne dernier, nous vous rendions compte de l’ouvrage de Gérard Mayau1 Émulation-Le troisième degré-Au cœur de la Franc-Maçonnerie spirituelle, cette fois-ci, la bonne nouvelle du printemps est celle de la publication de Émulation-Le premier degré-Fondations du Maçon.

Pour les maçons ou nos amis(ies) non initiés(iès) ne pratiquant pas le Rite Anglais de Style Émulation, faisons un bref rappel historique.

Le Rite Émulation, également connu sous le nom de Rite Anglais de Style Émulation ou Rite d’Union, dit Émulation ou encore Emulation Working a été constitué par la Grande Loge Unie d’Angleterre (GLUA) – mère de toutes les grandes loges dites « régulières et de tradition » – entre 1813 et 1816. Cette formation est le fruit d’un effort pour unifier les pratiques maçonniques sous une seule autorité après des années de division et de diversité dans les rituels. L’unification a été achevée avec la fusion des deux Grandes Loges concurrentes – les « Anciens » et les « Modernes » – en Angleterre, marquant une étape significative dans l’histoire de la Franc-Maçonnerie.

Le Rite Émulation est reconnu pour son approche strictement structurée et codifiée de la cérémonie maçonnique, mettant l’accent sur la mémorisation précise et la récitation exacte des rituels. Ce rite ne prescrit pas seulement les mots et les gestes, mais aussi le ton et le rythme de la parole, ce qui le distingue d’autres pratiques maçonniques où une plus grande liberté peut être accordée aux membres dans l’exécution des rituels.

Colonnettes terrestre et céleste

Ce rite met en avant l’importance de l’éducation et de la formation morale des francs-maçons, en utilisant les outils et symboles de la maçonnerie – le Craft, le Métier – comme métaphores pour des leçons de vie. L’objectif est d’inciter chaque membre à l’amélioration personnelle et à la recherche de la vertu, en s’appuyant sur le mimétisme et l’émulation des qualités respectables. La structure formelle et le sérieux avec lequel le Rite Émulation aborde l’enseignement de ses valeurs attirent de nombreux membres qui cherchent une expérience maçonnique plus formelle et disciplinée.

Le Rite Émulation joue un rôle crucial dans le paysage maçonnique, non seulement en conservant les traditions mais aussi en mettant l’accent sur une pratique rigoureuse et méthodique. Du par cœur par le cœur !

Gérard Mayau explore en profondeur le rituel d’Émulation au sein de la Franc-Maçonnerie. Il apporte une expertise unique en abordant la pratique maçonnique à travers un prisme à la fois historique et contemporain.

DETRAD – Tablier d’apprenti

Dans son avertissement, l’auteur rappelle que l’historien, tout comme le juriste – qu’il est d’ailleurs –, travaille sur des documents qu’il convient de comprendre puis d’interpréter. Il rappelle aussi comment la maçonnerie est née à Londres au début du XVIIIe siècle. Mais c’est dans son avant-propos « Franc-maçonnerie et spiritualité » qu’il précise que le modèle Émulation organise le premier pas régulier en franc-maçonnerie. Un rite placé sous l’emblème de cette valeur cardinale au premier grade qu’est la force, établissant ainsi les fondations d’une construction qui conduira l’initié jusqu’au 3e degré. Gérard Mayau rappelle aussi que « la Maçonnerie devient le centre de l’Union et le moyen de promouvoir la véritable Amitié entre des Personnes qui eussent dû en rester perpétuellement séparées », reprenant l’article 1er des Constitutions dites d’Anderson de 1723. Il n’hésite pas à mettre en avant la phrase Goethe, initié en 1780, qui écrivait « le but, c’est le chemin » dont l’idée encapsule la notion que la poursuite d’un objectif est aussi important que l’atteinte de l’objectif final. Cela reflète l’enseignement maçonnique selon lequel le voyage personnel de chaque individu—son perfectionnement, son éducation et son développement moral et spirituel—est crucial. En franc-maçonnerie, ce cheminement est symbolisé par les divers degrés d’initiation et les rituels qui marquent le passage et la croissance de ses membres.

La louve – Suisse, 1420 ; louve : instrument de levage des pierres taillées Site francmaconcollection.fr

Cet ouvrage commence donc par le premier garde…

Le livre se divise en deux parties principales. La première partie se concentre sur la « Loge Émulation », traitant de son histoire, de son importance pour les initiés, des officiants, et surtout des symboles, éléments clés de l’identité maçonnique. Ces chapitres détaillent comment les symboles et les rôles au sein de la loge contribuent à l’éducation morale et spirituelle des membres.

La seconde partie est dédiée à « L‘initiation au premier degré », décrivant minutieusement le chemin vers l’initiation et le processus d’apprentissage qui s’ensuit. Gérard Mayau met en lumière les étapes spécifiques de l’initiation, enrichies par des « Emulation Lectures » qui approfondissent la compréhension et l’engagement des nouveaux membres.

Rudyard Kipling Lodge – Le mot Lewis ou Louve signifie « Force »

L’ouvrage se distingue par sa capacité à lier les racines historiques de l’art royal, notamment ses fondations chrétiennes et ses influences des Lumières, à des applications modernes qui restent pertinentes dans le monde actuel. Gérard Mayau argumente que malgré les changements séculaires, les principes de base de la franc-maçonnerie et particulièrement du rituel d’Émulation restent vitaux pour fournir un cadre de paix et d’harmonie.

En somme, ce dernier opus de Gérard Mayau est une lecture essentielle pour ceux qui s’intéressent non seulement à la pratique maçonnique spécifique de l’Émulation, mais aussi à l’évolution de la franc-maçonnerie à travers les siècles. L’ouvrage sert de guide pour comprendre comment les traditions anciennes peuvent toujours servir de fondations solides à la croissance personnelle et collective dans le contexte moderne.

Gérard Mayau offre un ouvrage à la fois riche en enseignements et accessible, indispensable pour les maçons cherchant à approfondir leur compréhension et pratique du premier degré.

Gérard Mayau

1Sur le plan académique, Gérard Mayau possède un parcours multidisciplinaire remarquable. Après avoir complété un deuxième cycle en histoire, il a poursuivi ses études dans plusieurs domaines spécialisés, obtenant des diplômes de troisième cycle en droit, en sciences économiques, en sciences politiques, et en criminologie. Cette formation éclectique lui a fourni une base solide pour naviguer dans divers secteurs professionnels.

Sa carrière professionnelle est tout aussi impressionnante et variée. Gérard a débuté comme directeur juridique et des affaires immobilières pour la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, où il a acquis une expertise significative en gestion immobilière et juridique. Il a ensuite rejoint Cogedim, une société de développement immobilier, où il a occupé les postes de Secrétaire Général, de Président de filiales régionales et de directeur général adjoint. Sa trajectoire ascendante l’a conduit au Groupe Ribourel, où il a assumé la fonction de Président Directeur Général, avant de prendre des responsabilités encore plus étendues chez Dumez Immobilier et Dumez Real Estate North America, où il a servi en tant que Président Directeur Général et Chairman CEO, respectivement. Plus récemment, il a été Président de la Compagnie Générale d’Engineering Immobilier, consolidant ainsi sa réputation dans le secteur de l’immobilier et de l’ingénierie.

Gérard Mayau se distingue par sa capacité à allier expertise juridique, gestion d’entreprise et leadership, ce qui fait de lui une figure de proue dans son domaine, tout en conservant un engagement profond envers les principes éthiques et éducatifs de la franc-maçonnerie.

Émulation-Le premier degré-Fondations du Maçon

Gérard MayauCépaduès, Coll. de Midi, 2024, 256 pages, 26 €

Disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. Achetez dans votre zone, chez votre libraire préféré, pour qu’il continue à vous conseiller, à vous inspirer, à vous faire rêver et, surtout, à animer votre quartier !  

Logo de la région Occitanie

4 Commentaires

  1. La principal fonction de ce rite réside dans la rigueur quasi militaire de sa pratique ; cette rigueur conduit à un “formatage” propre à rassembler ce qui est épars (en salle humide ! ). Il n’y a pas de planche au cours de la tenue et l’essentiel des enseignements liés aux rituels est réalisé au cours des réceptions aux différents grades; L’originalité réside également dans l’explication du Tableau de Loge faite au récipiendaire au cours de sa réception notamment au grade de Compagnon. Cette pratique est sans doute l”héritage des réceptions primitives où elle devait faire office de rituel . Sans nul doute, cette pratique à permis aussi de développer l’Art de la Mémoire et c’est probablement ce qui a conduit au “par cœur” pratiqué actuellement par certain mais qui n’a rien à voir avec l’Art de la Mémoire : un Maçon n’est pas un perroquet !

    • REMARQUE COMPLEMENTAIRE : dans l’iconographie présentée ( deux gravures) les trois poteaux présentés ne sont pas à confondre avec la louve elle même : ces poteaux constituent une chèvre; la louve concerne uniquement le dispositif de préhension de la pierre qui est constitué soit d’une pince auto bloquante( première gravure du Moyen Age) extérieur à la pierre soit un dispositif incrusté dans la pierre elle même (gravure 2 : le Lewis) lui aussi autobloquant.

  2. Le tablier qui illustre cet article a la bavette relevée. Or les tabliers d’apprentis ont la bavette rabaissée au RASE.
    Pour repondre à notre BAF Jean Jacques, des planches sont parfois lues en tenue mais, pour ce faire, l’atelier est mis en récréation.
    Enfin, le travail effectué grâce au par cœur par le cœur se situe au niveau de l’inconscient. Pour mémoriser un texte, le cerveau doit faire des liens avec ce qu’il connaît déjà. Le texte du rituel basé sur la moralité fait ainsi son chemin dans nos souvenirs et la réflexion se situe au sein de l’introspection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES