mer 29 mai 2024 - 14:05

Quand l’Égalité forge la Liberté : Le défi politique de notre temps

Le titre du livre de Marianne Brück L’Égalité, un courage politique est évocateur et s’inscrit dans une réflexion profonde sur les défis politiques et sociaux contemporains. Il met en lumière deux concepts clés : l’égalité et le courage politique, suggérant ainsi que parvenir à une société équitable nécessite non seulement des politiques déterminées mais également un engagement courageux de la part des dirigeants.

L’égalité est souvent présentée comme un idéal vers lequel de nombreuses sociétés aspirent, mais sa mise en œuvre se heurte à des obstacles considérables. Pour beaucoup, ce principe, partie intégrante de notre triptyque républicain, remet en question les structures hiérarchiques rigides de la société française d’avant 1789 et appelle à une répartition plus équitable du pouvoir et des ressources. Cette notion d’égalité va bien au-delà de la simple égalité devant la loi ! Elle est aussi égalité des chances, égalité sociale et économique. Citons la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH), adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1948, qui établit l’égalité comme principe fondamental. L’article 1er stipule que « tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits ». Cette affirmation souligne l’importance de l’égalité non seulement comme un droit en soi mais aussi comme une précondition pour la jouissance de tous les autres droits de l’homme.

Le courage politique, lui, dans ce contexte, fait référence à la volonté et à la détermination des dirigeants de prendre des décisions difficiles en faveur de cette l’égalité tant désirée par les peuples.

Justice, allégorie – musée de l’Hospice Comtesse de Lille

Le livre de Marianne Brück s’envisage comme un croisement entre l’histoire et un traité de droit, y compris international, pour aborder la question de l’égalité, soulignant l’approche multidisciplinaire et la profondeur de l’analyse requises pour comprendre et promouvoir l’égalité dans ses diverses dimensions.

À travers plusieurs de ces cinq chapitres, qui commence toutefois, en la définissant, par expliquer la Liberté, voie d’or au droit d’agir de sa propre volonté, dans les limites imposées par la loi et le respect des droits d’autrui, l’auteure n’hésite pas à aborder de manière éclairante le fait que les femmes soient exclues du domaine des libertés.

Son analyse, en y incorporant de l’histoire, permet de contextualiser les luttes et les progrès réalisés dans le temps pour l’égalité de celles qui sont, sur la Terre, en plus grand nombre que les hommes…

Illustration site ANR

Le livre présente une structure approfondie qui explore les thèmes de la liberté, de la démocratie et de l’État de droit. Le premier aborde la liberté – voie d’or au droit d’agir de sa propre volonté, dans les limites imposées par la loi et le respect des droits d’autrui – sous plusieurs angles, en questionnant sa définition, son histoire, son accessibilité à tous, notamment les femmes et les esclaves, et s’interroge sur la possibilité d’une liberté absolue et sa relation avec l’égalité.

Le second chapitre se penche sur la démocratie, cherchant à la définir, identifier ses critères constitutifs et historiques, ainsi que le rôle de la liberté d’expression comme élément central de la démocratie et des autres libertés. Il propose également des indicateurs pour renforcer les démocraties. La partie sur l’État de droit lie la liberté et l’État de droit, posant des questions fondamentales sur la nature de l’État de droit et sa différence avec la démocratie.

L’ouvrage se poursuit avec des discussions plus ciblées sur l’équilibre entre liberté et égalité dans le cadre de l’État de droit, une analyse de la célèbre citation de Churchill sur la démocratie, et les raisons pour lesquelles un régime démocratique est préférable.

Site www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr

Quant au chapitre sur l’égalité, ce dernier se divise en sections examinant l’égalité des droits dans le contexte juridique français et belge, ainsi qu’en droit international, et pose des questions sur le lien entre l’égalité des droits et la reconnaissance des différences individuelles. Il explore également les nuances entre égalité des droits et équité, ainsi que la distinction entre égalité des droits et égalité effective, c’est-à-dire la différence entre l’égalité formelle et l’égalité réelle dans la pratique. La dernière section suggère que l’égalité est non seulement essentielle à la démocratie, mais qu’elle représente aussi un progrès pour l’humanité, indiquant une vision optimiste de l’égalité comme force progressiste.

Le chapitre IV aborde le concept de la laïcité et de la neutralité, en commençant par définir la laïcité, son lien avec l’égalité, et ses interactions avec la liberté d’expression, notamment en contexte de racisme et d’islamophobie. Il examine ensuite la laïcité dans le contexte français et belge. Le concept de neutralité est également exploré, avec une définition et une discussion sur son lien avec l’égalité, ainsi que son application en droit belge et son rôle dans la paix sociale. Le chapitre propose aussi une perspective sur la laïcité comme vecteur d’égalité.

Le chapitre V offre une conclusion et une proposition sur le concept d’« Égalitariat » comme solution aux problèmes soulevés par différents mouvements féministes.

La bibliographie fournit les sources utilisées pour l’élaboration de cet ouvrage, et une section est consacrée à l’auteure Marianne Brück.

Un ouvrage qui suggère une compréhension de l’égalité comme un concept dynamique et multifacette, influencé par des facteurs historiques, sociaux, politiques et juridiques. En analysant l’égalité à travers ces lentilles, Marianne Brück offre des perspectives précieuses sur la manière dont les sociétés peuvent naviguer afin de réaliser l’égalité pour tous. Cette exploration de l’égalité, à la fois comme idéal et comme pratique, soulève des questions importantes sur la nature du progrès social, les responsabilités des États et des institutions internationales, et le rôle des individus et des mouvements sociaux dans la lutte pour une société plus juste.

Marianne Brück a un parcours académique et professionnel riche, partageant sa vie entre la France et la Belgique, et ayant travaillé dans le domaine juridique, la presse et au service public. Son livre vise à offrir un nouveau cadre de réflexion pour progresser au-delà des clivages actuels.

L’Égalité, un courage politiqueDans le monde libre, la Liberté découle de l’Égalité

Marianne BrückCode9, 2024, 282 pages, 22 €

Disponible chez DETRAD.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES