mar 23 avril 2024 - 15:04

John Teophilus Desaguliers, franc-maçon influent : Démasquer l’homme derrière la légende

En 2023, nous commémorions le tricentenaire des Constitutions dites d’Anderson, un événement crucial qui a marqué la naissance de la Franc-Maçonnerie moderne. Cette année anniversaire était l’occasion idéale de se plonger dans les origines de la fraternité, institution fascinante. L’occasion, aussi, de découvrir ses secrets les mieux gardés…

C’est dans cet esprit que nous vous présentons un ouvrage majeur John Theophilus Desaguliers – Faits et légendes de Philippe R. Langlet, publié chez Le compas dans l’œil.

Le livre de Philippe R. Langlet représente une contribution significative à la compréhension de l’histoire de la franc-maçonnerie et de l’un de ses personnages les plus énigmatiques.

Cette exploration approfondie de la vie et de l’œuvre de John Teophilus (Jean Theophile) Desaguliers, figure incontournable de la Franc-Maçonnerie, offre un regard inédit sur les fondements de la franc-maçonnerie spéculative. Plus qu’une simple biographie, le dernier opus de Philippe R. Langlet est une véritable plongée dans l’univers intellectuel et spirituel du XVIIIe siècle.

À travers un travail minutieux de recherche et d’analyse, l’auteur tente de démêler le vrai du faux dans la vie de Desaguliers, souvent embelli ou mal interprété par des décennies de récits. En se concentrant sur des documents vérifiés et en croisant les sources, cet ouvrage offre une perspective rafraîchissante sur les contributions réelles de Desaguliers à la franc-maçonnerie moderne et cherche à corriger les erreurs historiques qui ont longtemps brouillé son héritage.

Philippe R. Langlet.

L’auteur, Philippe R. Langlet, avec son expérience et sa connaissance approfondie de la franc-maçonnerie, apporte une légitimité et une profondeur uniques à cet examen. Sa carrière diversifiée et son engagement actif dans les études maçonniques, à travers la publication d’ouvrages et d’articles ainsi que sa participation à des conférences et colloques, enrichissent son analyse et offrent aux lecteurs une perspective éclairée sur les intrications historiques et culturelles de la franc-maçonnerie.

En publiant cet ouvrage à l’occasion, en 2023, du tricentenaire des constitutions d’Anderson, Langlet ne se contente pas de réévaluer la figure de John Teophilus Desaguliers ; il invite également à une réflexion plus large sur la manière dont l’histoire de la franc-maçonnerie est racontée, comprise, et parfois mythifiée.

JAKIN ! cféation janvier 2018 par la cie de la lettre G – De la création de la Franc-maçonnerie moderne au début du 18e siècle par Newton et ses amis.

Desaguliers a fait des contributions significatives à la fois dans le domaine de la science et dans celui de la franc-maçonnerie. Sur le plan scientifique, il est surtout connu pour ses travaux en physique. Il a d’ailleurs été élu membre de la Royal Society en 1714, une reconnaissance par ses pairs de ses réalisations et de sa contribution au corpus scientifique. Cette distinction prestigieuse n’était pas attribuée à la légère. Elle reconnaissait l’apport majeur de Desaguliers à la science, à une époque où l’exploration et l’innovation scientifiques étaient au cœur des progrès intellectuels et technologiques.

Desaguliers a été un fervent promoteur des idées de Sir Isaac Newton et un membre particulièrement influent dans la diffusion ses idées. Par ses conférences, il a rendu la physique newtonienne accessible à un public plus large, démontrant par des expériences les principes de la mécanique et de l’optique. Sa capacité à communiquer des concepts complexes de manière compréhensible a grandement contribué à l’adoption et à l’acceptation des théories de Newton, qui sont aujourd’hui considérées comme fondamentales dans le champ de la physique.

John Teophilus Desaguliers

Dans le domaine de la franc-maçonnerie, John Teophilus Desaguliers est, encore maintenant, célébré comme l’un des fondateurs de la franc-maçonnerie moderne. Il a été un membre influent de la première Grande Loge de Londres et de Westminster, formée en 1717, et a joué un rôle crucial dans l’élaboration des rituels et des pratiques maçonniques. Il a été grand maître adjoint sous le duc de Montagu et est considéré comme un artisan clé dans le développement de la franc-maçonnerie spéculative, qui a commencé à intégrer des éléments philosophiques et éthiques en plus des traditions opératives des maçons de l’époque. En somme, John Teophilus Desaguliers a été une figure de transition, à la fois un homme de science et un franc-maçon influent, dont les travaux ont laissé une empreinte durable sur les deux domaines. Sa vie et son œuvre continuent d’être étudiées et célébrées pour leur impact sur la science et la franc-maçonnerie moderne. L’ouvrage de Philippe R. Langlet est très éclairant.

Après des prolégomènes où l’auteur présente, de sa plume érudite, le cadre de son étude, il apporte quelques précisions préalables où il nous explique la manière d’écrire le nom Desaguliers. Abordant, dans son premier chapitre, l’évocation du plus ancien représentant connu de la famille Desaguliers dont nous trouvons trace en Corrèze, Philippe R. Langlet s’appuie aussi sur de nombreux documents d’archives. Il nous entretient aussi de la famille de Jacques Desaguliers. Et bien évidemment de Jean, futur pasteur de la religion de la région rocheloise. Il nous parle bien évidemment de sa formation académique et de son ministère, à Aytré, une commune située en Charente-Maritime. L’auteur nous rappelle aussi combien il est important de dépouiller les documents et de les analyser afin d’établir des faits. Il en est ainsi du fameux questionnaire d’Oxford. A-t-il été vraiment écrit par Desaguliers ?

Une fois établi à Londres, Langlet saisit également cette opportunité pour esquisser un tableau de la situation des églises françaises à Londres. Cette exploration fournit un contexte riche, situant Desaguliers non seulement dans le tissu familial mais aussi dans le cadre socio-religieux de son époque.

La question de la vocation théologique de Desaguliers est abordée avec une curiosité investigatrice. En interrogeant sa possible inclination vers la théologie, Langlet enrichit la dimension complexe de cet illustre personne, posant la question de l’impact de ses croyances et de son éducation sur ses contributions ultérieures à la science et à la franc-maçonnerie.

L’examen des écrits antimaçonniques français révèle une autre facette de l’époque de Desaguliers et du contexte dans lequel il évoluait. En passant notamment en revue les travaux de François Bournand, disciple de l’antisémite Édouard Drumont, Langlet expose les courants de pensée et les oppositions que Desaguliers et ses contemporains francs-maçons devaient affronter.

Reverend John Theophilus Desaguliers (1683–1744) – Thomas Richard Hinks Beaumont (1857–1940) – Museum of Freemasonry
 

L’appartenance de Desaguliers à la franc-maçonnerie est détaillée avec une précision chronologique, de son initiation en 1714 jusqu’à sa mort en 1744. Cette séquence temporelle offre un aperçu de son évolution au sein de l’organisation, soulignant son rôle influent et ses contributions significatives. Philippe R. Langlet ne se limite pas à retracer l’histoire; il analyse les écrits de Desaguliers, qu’ils soient de nature scientifique ou personnelle, et étudie ses contributions à la Royal Society. Ce faisant, il met en lumière l’ampleur de l’impact de Desaguliers dans différents domaines de la connaissance.

Les illustrations qui accompagnent le texte ne sont pas de simples embellissements; elles servent de fenêtres visuelles sur l’époque de Desaguliers, enrichissant la narration de l’auteur. La bibliographie, quant à elle, est une invitation à la découverte, offrant aux lecteurs les clés pour explorer plus avant les thèmes abordés. L’explication du blason de Desaguliers, en conclusion, ajoute une touche personnelle et historique, reliant l’homme à son héritage familial et symbolique.

Les armes de Desaguliers.

En fin d’ouvrage, la chronologie détaillée des Desaguliers, s’étendant de 1534 à 1780, offre non seulement un aperçu de l’histoire familiale mais aussi une réflexion sur l’empreinte durable de cette lignée. Philippe R. Langlet, à travers cette œuvre, ne se contente pas de narrer, il engage le lecteur dans un dialogue avec l’histoire, révélant la richesse et la complexité de la vie de John Teophilus Desaguliers et de son époque.

John Theophilus Desaguliers est une figure incontournable pour comprendre l’essor de la science expérimentale et de la franc-maçonnerie au XVIIIe siècle. Que vous soyez un franc-maçon passionné, un historien curieux ou simplement un lecteur en quête de connaissances, c’est une lecture essentielle pour ceux qui s’intéressent à l’histoire de l’art royal, ainsi qu’à la méthodologie historique en général, démontrant l’importance de s’appuyer sur des sources fiables et de remettre constamment en question les narrations établies. Cet ouvrage vous invite à un voyage fascinant au cœur d’une tradition millénaire. Ne manquez pas cette occasion unique de percer les mystères de la franc-maçonnerie moderne et de découvrir l’héritage d’un homme qui a marqué son époque.

Sur 450.fm, il est d‘usage de présenter l’éditeur quand nous chroniquons pour la première fois un de ses ouvrages.

Spécialisée dans la publication d’ouvrages sur la franc-maçonnerie et l’ésotérisme, Le compas dans l’œil est une maison d’édition du groupe V Publications diffusée par Editis-Interforum, un des plus importants diffuseurs en France,

Extrait du site : Nouveau logo, nouvelle charte, nouvelle équipe.

Que nous vous invitons à retrouver sur notre site, nos auteur(e)s seront accueillis dans trois collections.

L’initié(e) proposera aux frères un véritable corpus maçonnique et abordera tous les thèmes pour partager des connaissances, des savoirs. Cette collection devrait rapidement s’enrichir de dizaines de titres. Elle va débuter par un titre majeur à l’heure du tricentenaire des Constitutions d’Anderson (fondatrices de la franc-maçonnerie moderne) avec la biographie très fouillée et documentée de “John Teophilus Desaguliers, faits et légendes” par Philippe R. Langlet.

La Parole circule ! accueille les frères et les sœurs qui apportent leur témoignage maçonnique et leur éclairage. Cette collection est déjà riche de deux titres et va accueillir très prochainement deux nouveaux talents dès les offices du mois de mars prochain, des titres que vous trouverez rapidement dans la boutique.

Enfin, L’égrégore rassemblera tous les types d’œuvres rédigés par des francs-maçons, que ce soit des nouvelles, des romans, de la poésie ou des beaux livres.

Logo maison édition le compas dans l’œil

Notre nouveau logo

Pour une franc-maçonnerie ouverte. Pour nous, la franc-maçonnerie est celle des idées, du progrès des lumières et des spiritualités ouvertes. Elle est aussi celle du partage de la connaissance et de la fraternité agissante.

Notre travail sur le chantier

Nous diffusons des ouvrages accessibles à tous, qui mettent en lumière la diversité des idées maçonniques.

Nous sélectionnons aussi des ouvrages pratiques accessibles aux apprentis, aux compagnons et aux maîtres maçons.

Et si notre chaîne d’union passait par Le compas dans l’œil !

ContactLe site.

John Teophilus Desaguliers-Faits et légendes

Philippe R. Langlet

Le compas dans l’œil, Coll. L’initié(e), 2024, 464 pages, 39 €

À commander chez Le compas dans l’œil. Ou disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. Achetez dans votre zone, chez votre libraire préféré, pour qu’il continue à vous conseiller, vous inspirer, vous faire rêver et, surtout, à animer votre quartier !  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES