mar 23 avril 2024 - 15:04

27/03/24 : Willermoz et le R.E.R. à Lyon

Le Rite Écossais Rectifié est, selon l’expression de Roger Dachez, aussi illustre que méconnu.

Il a fait l’objet, depuis sa renaissance en France en 1913, d’un nombre impressionnant d’études et de recherches, qui ont jeté une lumière nouvelle sur ses sources multiples, sur les étapes de sa constitution, sur le rôle prééminent de son fondateur Jean-Baptiste Willermoz (1730-1824).

il reste cependant un Rite minoritaire dans le paysage maçonnique français et international, objet de nombreuses incompréhensions, réticences en dépit (ou parfois à cause) de sa cohérence exceptionnelle, de son caractère entièrement documenté et de sa doctrine complète et accessible.

Synthèse de nombreux courants issus des sources traditionnelles de la Maçonnerie, le Rite Écossais Rectifié échappe
à tout syncrétisme et délivre un enseignement initiatique rigoureux, progressif, qualifié par son fondateur de « science de l’Homme ». Le premier enjeu du Rite Écossais Rectifié, et du Régime qui en est la structure ordonnée,
est l’épreuve du temps et de l’espace.

Mercredi 27 Mars !
La soirée des AmphisVDR aura lieu

EXCEPTIONNELLEMENT

au Temple de la Croix Rousse
pour écouter Jean Louis DUQUESNOY
sur Jean Baptiste Willermoz et le RER ,
accueil à 19 h au 19 rue Dumont d’Urville Lyon 4°.

Stationnements au parking du Gros Cailloux ou celui de l’Hôpital de la Croix Rousse.
Souvent en arrivant avant 18 H 30 vous trouvez de la place dans le quartier.
Bien sûr les agapes seront assurées après la conférence.

N’hésitez pas à vous inscrire avant dimanche 24 mars dernier délai sur :

https://www.billetweb.fr/willermoz-et-le-r-e-r

9 Commentaires

  1. Petit rappel aux organisateurs, après une éclipse de plusieurs décennies, le Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie contribue au réveil du Rite Écossais Rectifié au début du XXe siècle, en transmettant en 1910 à Camille Savoire et à Édouard de Ribaucourt les premiers éléments permettant le retour du rite en France.
    Le RER réapparaît donc en 1910 et non en 1913…

    • Très chers et bien-aimés frères Maîtres Réguliers De Lyon,
      Nous tenons à vous remercier chaleureusement pour votre commentaire éclairé et pour le rappel historique important que vous avez partagé avec nos lecteurs.
      Votre contribution souligne l’importance de l’exactitude historique, et nous sommes reconnaissants de votre vigilance. Nous ne pouvons que vous rejoindre sur ce point !
      Vous avez entièrement raison de souligner que le Grand Prieuré Indépendant d’Helvétie a joué, en France, un rôle crucial dans le réveil du Rite/Régime Écossais Rectifié (RER) au début du XXe siècle, notamment en transmettant les premiers éléments essentiels à Camille Savoire (1869-1951) et à Édouard de Ribaucourt (1865-1936) en 1910. Cette précision est capitale pour comprendre correctement l’histoire du RER et sa réintroduction en France.
      Nous abondons donc dans votre sens et apprécions votre rectification. Il est essentiel de reconnaître que le RER a réapparu en 1910 et non en 1913, comme les organisateurs l’ont initialement mentionné.
      Merci encore pour votre contribution précieuse.
      Votre expertise et votre passion pour la préservation de l’histoire du RER sont véritablement appréciées.
      Avec toute notre fraternelle affection.

  2. Récemment abonnée, bravo pour votre newsletter que je viens de lire.
    Je ne comprends pas trop. C’est 13 € l’entrée plus 20 € l’agape ? Ce n’est pas donné… 33 au total, c’est pour la symbolique ?
    Le site billetweb donne 140 Avenue de l’Industrie, Rillieux-la-Pape et vous le temple de la Grande Loge féminine de France. Agape et confrénce, ce n’est pas au même endroit ?
    Cela a l’air intéressant. Quelqu’un peut-il me recommander un ouvrage sur Willermoz ou le rite écossais rectifié écrit par Jean-Louis Duquesnoy.

    • Très chère Gisèle,
      Nous tenons tout d’abord à vous remercier chaleureusement pour votre message et de l’intérêt que vous portez à nos publications. Votre curiosité et votre enthousiasme pour les sujets que nous traitons sont pour nous source d’encouragement dans la poursuite de nos objectifs.
      Nous souhaitons profiter de cette occasion pour vous apporter des précisions concernant l’association « Les Amphis de la Vallée du Rhône ». Créée en 2011, cette association est domiciliée en l’Hôtel de la Grande Loge Nationale Française (GLNF), situé à Rillieux-la-Pape, dans le département du Rhône. Sa mission principale est d’organiser une variété d’événements tels que des conférences, des animations, des tables rondes et des spectacles. Ces activités couvrent une large gamme de sujets relevant de la recherche artistique, spirituelle et intellectuelle, et sont conçues pour respecter les croyances individuelles de chacun, tout en excluant explicitement tout débat d’ordre politique.
      Un aspect essentiel de leur démarche consiste également à ouvrir nos réunions aux profanes qui sont intéressés par la démarche maçonnique, offrant ainsi une plateforme d’échange et de découverte enrichissante pour tous.
      Concernant les questions spécifiques que vous avez soulevées dans votre message, je vous invite à contacter directement « Les Amphis – Les Sentiers Initiatiques », les organisateurs de cette réunion. Ils seront mieux placés pour répondre à vos interrogations de manière détaillée et satisfaisante. Vous pouvez les joindre via leur site Internet à l’adresse suivante : http://www.lesamphis.org/blog/.
      Si vous êtes francilienne et si la démarche maçonnique vous intéresse, nous vous invitons à assister ce samedi 23 mars aux « Rencontres Initiatiques – Spiritualité en Franc-Maçonnerie » qui sont consacrées au Rite/Régime Écossais Rectifiée. En présence de frères éminents dudit rite. En savoir plus sur https://450.fm/2024/01/23/23-03-24-1res-rencontres-initiatiques-explorer-la-spiritualite-en-franc-maconnerie-reservez-la-date/
      Un bel événement parrainé par Franc-Maçonnerie magazine, la librairie DETRAD et 450.fm.
      Pour tous publics, l’entrée est libre et gratuite. Nous espérons donc avoir l’opportunité de vous accueillir et restons à votre disposition pour toute information complémentaire.
      Par ailleurs, sauf erreur ou omission de notre part, Jean-Louis Duquesnoy – ancien grand prieur, grand maître national du Grand Prieuré Rectifié de France (GPRF) n’a pas écrit d’ouvrage tel une biographie de Willermoz, mais il est l’auteur de textes publiés dans des revues maçonniques tels Villard de Honnecourt (Le RER : L’esprit d’un Rite, N° 94, 2015) où il signe l’éditorial et un article intitulé « Le Rite Écossais Rectifié et l’esprit du christianisme » ou encore « La Chaîne d’Union » (2023/1 ; N° 103) avec « Les enjeux du Rite Écossais Rectifié ».
      Je vous remercie encore pour votre intérêt et votre soutien, et vous adresse mes salutations les plus cordiales.
      Très cordialement.

  3. Est-ce organisé par une Obédience ou pas ?
    La question se pose car certaines structures pratiquent uniquement le Rite, d’autres par contre ont maintenu la Doctrine du Régime dans l’enseignement.

    • Très Cher LCSM,
      Nous vous ferons la même réponse qu’à Gisèle.
      Concernant les questions spécifiques que vous soulevez, nous vous invitons à contacter directement « Les Amphis – Les Sentiers Initiatiques », les organisateurs de cette réunion. Ils seront mieux placés pour répondre à vos interrogations de manière détaillée et satisfaisante. Vous pouvez les joindre via leur site Internet à l’adresse suivante : http://www.lesamphis.org/blog/.

  4. Pour la renaissance du RER en France, je vous conseille l’ouvrage de Francis Delon, Histoire de la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et les Colonies Françaises 1899-1940, publié en 2021 par les éditions de la Tarente et qui est une version abrégée de sa thèse soutenue en 2018 à l’Université de Bordeaux sous la direction du Professeur Cécile Révauger.
    Les chapitres sur le RER reposent sur la correspondance inédite et jamais exploitée entre Ribaucourt, le Grand Prieur d’Helvétie Charles Montchal et Camille Savoire.

    • Un très grand merci à L’Historien De Villiers pour nous avoir conseillé la lecture de ce remarquable ouvrage de notre TC & BAF Francis Delon, Grand Archiviste de la Grande Loge Nationale Française (GLNF), deuxième obédience française par le nombre de membres.. Sur le site des éditions de La Tarente, retrouvez l’entretien de Francis Delon https://latarente.fr/blog/post/entretien-avec-francis-delon-a-propos-de-l-histoire-de-la-glnir
      C’est d’ailleurs à lui aussi que nous devons la demande de classement des archives de cette obédience auprès de Monsieur Jacques Perot, Président du Conseil d’administration de l’Association Française pour la Protection des Archives Privées (AFPAP).
      Un arrété du minitère d ela Culture portant classement d’archives historiques en adte du 13 décembre 2013 l’atteste.

    • Merci Monsieur pour votre message et votre conseil. Votre ouvrage a l’air vraiment sérieux et intéressant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES