mar 23 avril 2024 - 17:04

Points de Vue Initiatiques #211-« La Loge, un creuset, un Maître ? »

Points de Vue Initiatiques (PVI), publiée par la Grande Loge de France (GLDF), se distingue par son engagement à offrir un contenu de qualité sur des sujets relatifs à la franc-maçonnerie, à la tradition, à la spiritualité et à la quête de la connaissance.

L’accessibilité de cette revue est notable, non seulement grâce à la diversité et la profondeur de ses articles mais aussi par son prix abordable de 8 €. Ce tarif permet à un large public, intéressé par les traditions initiatiques et la réflexion philosophique, d’accéder à des réflexions et analyses de haut niveau sans que le coût ne soit un obstacle.

Ce positionnement tarifaire reflète une volonté de la GLDF de démocratiser l’accès à la connaissance et à la culture maçonnique, en rendant le savoir non seulement accessible à ses membres mais aussi au grand public curieux de comprendre les principes et les réflexions qui animent la Franc-Maçonnerie. En proposant un prix modeste, la GLDF favorise une diffusion plus large des idées et des valeurs qui lui sont chères, contribuant ainsi à un meilleur partage de la connaissance et à l’enrichissement culturel de toutes et tous.

La qualité des contributions, avec des articles signés par des auteurs reconnus dans leurs domaines respectifs, enrichit le débat et la réflexion autour de sujets complexes et variés. Les thèmes abordés, allant de l’histoire et la tradition maçonnique à des questions plus contemporaines de société et de philosophie, témoignent de la richesse du contenu proposé par la revue Points de Vue Initiatiques.

PVI se présente donc comme une publication de référence dans le paysage culturel maçonnique et au-delà, alliant qualité éditoriale et accessibilité, ce qui en fait une source précieuse de connaissances et d’inspiration pour un public varié, initié ou profane.

En se plongeant dans les pages de ce numéro – dont le thème est « La Loge, un creuset,

un Maître ? », nous allons décortiquer et apprécier les différentes perspectives qui sont mises en avant, révélant ainsi la multiplicité des lectures et des enseignements que la Grande Loge de France souhaite partager avec ses lecteurs.

La Loge comme creuset

Cette image évoque la transformation et l’alchimie. Dans un creuset, différents éléments sont fondus et combinés pour quelque création de nouveau, de plus pur ou de plus précieux. Appliquée à la Loge, ce métaphore souligne le rôle de cet espace comme lieu de transformation personnelle et collective, où les individus, traverser les rites, les symboles, et le partage d’expériences, un processus d’initiation et de croissance spirituelle. La Loge devient un lieu où se forge l’identité maçonnique, dans le respect des traditions et dans l’ouverture à la réalisation et à la diversité des parcours individuels.

La Loge comme Maître

Cette perspective place la Loge dans une position d’enseignante, d’entité qui guide, éduque, et révèle. Le terme « Maître » renvoie à la figure de l’enseignant, de celui qui détient un savoir, une sagesse ou une compétence et qui les transmet. Mais aussi du maître maçon. Il doit être capable de guider par l’exemple, inspirant ses frères à poursuivre leur propre chemin de perfectionnement, incarne certaines valeurs (engagement, dévouement, écoute, humilité, patience, sagesse, etc.), contribuant à la richesse spirituelle et à l’évolution de la loge.

Dans ce contexte, la Loge est perçue comme un guide spirituel et moral, un cadre d’apprentissage où l’initié reçoit des enseignements et des clés pour progresser sur son chemin personnel et initiatique. Cela interroge sur la manière dont la Loge façonne ses membres, les influence et les conduit vers une meilleure compréhension d’eux-mêmes et du monde.

Olivier Balaine

Le numéro 211, à travers ses articles variés et ses contributions, se propose donc d’explorer ces dimensions de la Loge, offrant aux lecteurs des analyses, des témoignages et des réflexions sur la capacité de la Loge à agir comme un creuset de transformation et comme une source d’enseignement et de sagesse. En abordant le thème « La Loge, un creuset, un Maître ? », la revue Points de Vue Initiatiques ouvre la voie à une exploration riche et nuancée de l’expérience maçonnique.

L’éditorial par Olivier Balaine, directeur de la rédaction,  pose les bases de la discussion, encadrant les réflexions et analyses sur la nature de la Loge qui suivent.

Thierry Zaveroni, Grand Maître de la Grande Loge de France ©GLDF

« Le mot Grand Maître Thierry Zaveroni » offre avec ces trois mots – Loge, creuset, Maître – un aperçu des visions contemporaines et des défis que la fraternité doit relever, en soulignant son rôle dans le développement personnel de ses membres. En concluant son propos par un formidable « Encore un beau chantier de recherches ! », en six mots, le grand maître réaffirme la profession initiatique de la loge, valorisation le processus d’apprentissage maçonnique et invite à une réflexion sur la dynamique entre l’individu, le frère, et le collectif au sein de la Loge, tout en développant les valeurs universelles de l’art royal.

En Loge, le savoir s’exerce par le chemin de l’apprentissage, dans un temps long.

Il grandit, se partage et se transmet à ceux qui ont poussé la porte en quête de leur propre vie, qui se manifeste dans la réalisation du Temple, qu’il soit intérieur ou devant nous.

« La Loge, est-elle un creuset, un Maître ? »

Voilà le thème passionnant de ce nouveau numéro où le regard singulier des contributeurs se croisent et s’enrichissent dans leurs similitudes comme dans leurs différences.

Invité : Laurent Bastard, ancien directeur du musée du Compagnonnage de Tours et issu d’une longue filiation du Devoir, nous fait découvrir les liens si riches entre les deux traditions, tout en revisitant leurs différences.

Artiste à l’honneur : Hubert Robert, peintre des ruines

Le Sommaire du N° 211

ÉDITORIAL Olivier Balaine

LE MOT DU GRAND MAÎTRE Thierry Zaveroni

Être à sa place, trouver sa place, Dominique Losay : Comme l’écrit l’auteur, chacun d’entre nous est concerné par le fait d’être ou non à sa place dans la société. En franc-maçonnerie, chaque initié a sa place dans la Loge et une place sur le chemin de la Vérité…

De la Loge opérative au temple maçonnique : une histoire réinventée, François Gruson : Dans la pratique du franc-maçon comme dans l’imaginaire du profane, le mot Loge est presque devenu synonyme de franc-maçonnerie. Mais, si l’on veut bien ne pas se satisfaire d’un tel raccourci, on s’aperçoit que l’histoire entremêle les pistes avec gourmandise.

Frapper à la porte, et…, Franck Martin : Franchir une porte, c’est accepter de se mettre en harmonie avec un nouvel univers. De porte en porte, de passage en passage, le Rite Écossais Ancien et Accepté nous guide de plus en plus profondément sur le chemin de l’Esprit, il nous oriente vers la Lumière et le sublime.

La Loge : Tribu, Maître ou Abri ?, Frank Subiela et Benoît Guilbert : Une Loge est-elle le Maître absolu qui s’impose à chacun de ses membres car creuset d’un but initiatique précieux ? Est-elle l’abri privilégié d’une démarche incommunicable ? Ou ne présente-t-elle pas, en premier lieu, les caractéristiques d’une tribu ? Voilà les trois questions qui rythment ce passionnant échange épistolaire.

Laurent Bastard

ENTRETIEN Laurent Bastard : Compagnonnage et franc-maçonnerie aujourd’hui : regards croisés, propos recueillis par Robert de Rosa

L’incandescence du Phénix – De la Renaissance contemporaine aux enseignements de l’initiation, Pascal Lardellier : Ce texte est la version réécrite d’une conférence donnée lors des Entretiens Pic de la Mirandole 2023, coorganisés par la Grande Loge de France et la Grande Loge Nationale Française, sur le thème « Le temps de la Renaissance ».

Pascal Lardellier

La Loge, atelier de la connaissance et de la transmission, Guerrick Fouchet : Est-il toujours sage d’appréhender ce qui nous semble essentiel à la force de notre seule raison ? Sans doute faut-il parfois les accents de l’émotion, comme à travers ce témoignage, pour découvrir l’importance d’une Loge sur les chemins de la connaissance et de la transmission.

Un regard entropique sur la Loge, Jacques Morel-Jean : Les principes thermodynamiques sont-ils une base pour positionner le vivant comme résultat d’une alimentation énergétique et d’une dissipation entropique ? La Loge, comme lieu d’information structurante, possède-t-elle la caractéristique d’une structure dissipative ? Elle est à coup sûr un lieu de désagrégation de ce qui nous sépare !

La Loge : un corps vivant, Stéphan Bousquet : Passer de l’oubli à la redécouverte de soi, et renaître, éclairé de bout en bout par le Rite au sein d’une Loge vivante et qui n’est que l’antichambre du Temple véritable. Il nous faudra de la prudence, mais aussi de l’audace pour bâtir cette alliance dont nous avons tant besoin.

BIBLIOGRAPHIE

Jean-Pierre Thomas

HISTOIRE

La Loge : de la tradition orale et des premiers manuscrits écossais à la franc-maçonnerie moderne, Jean-Pierre Thomas

PORTRAIT D’INITIÉ

Conan Doyle, John Watson et Sherlock Holmes, un triangle en Loge, Jean-Pierre Thomas

Nuage de mots, 4e de couverture, détail

D’ORIENT ET D’OCCIDENT

Les Loges de la Réunion, Loges de l’Orient et de l’Occident, Fabien Brial

MORCEAUX D’ARCHITECTURE

La Loge de Gaudi, Olivier Balaine

ARRÊT SUR IMAGES

Hubert Robert : et le temps s’arrêta, Daniel Sygit

SYMBOLIQUES

La grenade, ou la Loge au travail, Hugo Billard

L’AIR DU TEMPS

La Loge est fermée, Robert de Rosa

LE QUIZ DE PATRICK

Patrick Joinié-Maurin

RECENSIONS

(RÉ)ABONNEMENT

LE CHAMP DU POÈTE

Les fenêtres Charles Baudelaire

Points de Vue Initiatiques #211-« La Loge, un creuset, un Maître ? »

Revue de la Grande Loge de France – Vivre la tradition

Collectif – GLDF, Mars 2024, 120 pages, 8 €

GLDF, la boutique, l’abonnement.

Hubert Robert  (1733–1808) Le Vieux Temple (1788), Art Institute of Chicago.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES