mar 23 avril 2024 - 17:04

La « Fédération Nationale de la Libre Pensée » règle ses comptes avec la GLNF

Dans un article du 3 mars dernier, les Frères de la Libre Pensée se sont fâchés contre la Grande Loge Nationale Française pour son mépris et son manque de soutien suite aux agressions de l’extrême-droite et des catholiques intégristes, dont elle a fait l’objet. Nous allons vous livrer tel quel l’article de son site et attendons la réaction de Jean-Pierre Rollet, le Grand-Maitre de la GLNF qui, nous en sommes certains, ne manquera pas de réagir, comme à son habitude.

LEAD Technologies Inc. V1.01

De l’art de prendre les Francs-Maçons pour des imbéciles

Comme chacun le sait, la Librairie de la Libre Pensée a été agressée à plusieurs reprises par l’extrême-droite et les catholiques intégristes.

La Fédération nationale de la Libre Pensée s’est adressée à l’ensemble du mouvement laïque, démocratique, ouvrier et aux Obédiences maçonniques pour leur demander leur soutien et leur solidarité contre ces agressions.

De très nombreuses organisations et associations de toutes natures ont manifesté leur soutien à cette occasion. Les Obédiences et Associations maçonniques suivantes aussi :

  • Grand Orient de France
  • Le Droit Humain
  • Grande Loge Mixte de France
  • Cercle Philosophique et Culturel 1623 LE DROIT HUMAIN » Vitry le François (51300)
  • Criticia Masonica
  • Hiram.be
  • GADLU INFO
  • La Maçonne
  • FM 450
  • Le Blog des Spiritualités de Jean-Laurent Turbet

La Libre Pensée a contacté à plusieurs reprises la Grande Loge Nationale Française pour la solliciter, elle a obstinément refusé. Voici sa réponse qu’il a été difficile d’obtenir, mais avec persévérance, nous avons reçu celle-ci :

Cher Monsieur,

La GLNF étant une obédience régulière se conformant scrupuleusement aux Landmark de la Franc-Maçonnerie ne peut en aucun cas prendre une position à caractère politique ou religieux. Notre domaine se limite strictement à la spiritualité.

Cordialement

Grand Secrétaire

La Libre Pensée a répondu :

Monsieur, mon TCF,

En quoi la marque d’une solidarité entreFF est la marque d’un « caractère politique ou religieux » ?

En tout cas, merci d’avoir répondu quand même

Fraternellement

Christian Eyschen

Ainsi donc, pour la GLNF apporter son soutien à la Libre Pensée, association réputée assez proche de la Franc-Maçonnerie, attaquée comme elle par l’extrême-droite et les catholiquesintégristes, serait « faire de la politique », et cela serait interdit à la GLNF, ce qui expliquerait alors le refus de toute solidarité et soutien.

Mais alors, comment comprendre ?

Le Canard enchaîné du 21 février 2024 informe que Jordan Bardella, Président de l’organisation politique d’extrême-droite Rassemblement national a été invité à déjeuner dans un cadre somptueux à la GLNF à 85€ le couvert, menu ouvrier (opératif ou spéculatif ?) sans doute. (Voir article joint)

Et cela ne serait donc pas « faire de la politique » ?

De qui se moque-t-on ?

A moins que cela soit là la véritable explication : quand on fréquente l’extrême-droite qui agresse la Libre Pensée, il est difficile de condamner la même extrême-droite avec qui on fait force ripaille.

Cela serait-il la même explication pour l’actuel Grand Maitre passant de la Grande Loge de France qui, contrairement à tous ses prédécesseurs, a lui aussi refusé de soutenir les Sœurs et les Frères de la Libre Pensée ?

Alors, bon appétit, Francs-Maçons intègres

Christian Eyschen

Vénérable Maitre d’Honneur de la RL L’Homme libre (Rite Français) – G.O.D.F.

Souverain Grand Inspecteur Général (33e Grade du REAA) – C.G.R.E. du GODF

LEAD Technologies Inc. V1.01

12 Commentaires

  1. Tiens bizarre, c’est comme ça les arrange le coup du « … Landmark de la Franc-Maçonnerie ne peut en aucun cas prendre une position à caractère politique ou religieux… »
    Pour Manouchian, le grand maître Rolet a envoyé une message le 19 févier dernier, qui se voulait sans doute racoleur, aux frères d’origine arménienne de cette obédience mais en le faisant savoir à la terre entière. Cérémonie à laquelle il a aussi sûrement assisté (ou son représentant) !
    Il écrivait « A quelques heures de l’entrée au Panthéon de Missak Manouchian et de son épouse Mélinée, j’ai une vive pensée pour nos frères d’origine arménienne.
    Manouchian et ses compagnons d’infortune, fusillés il y a quatre-vingt ans le 21 février 1944 au Mont Valérien, symbolisent ces combattants étrangers engagés dans la Résistance… »
    Remarquez des ouvriers, il n’y en a pas beaucoup à la glnf.
    Et des communistes non plus.
    Au fait, le député européen d’extrême droite et très zeimourien Gilbert Collard toujours à la GLNF ?
    Ce n’est pas de la politique, ça ?
    Avec ces soumis au Vatican de Londres, c’est comme ça leur plaît.
    Mais bien sûr pas de message pour la panthéonisation de Jean Zay, Pierre Brossolette ou Joséphine Baker, tous francs-maçons.
    L’histoire jugera.
    Merci à la Libre Pensée de révéler tout cela.

  2. Cher monsieur Eyschen,

    Comme il est paradoxal de chercher à ce point le soutien d’une obédience, en l’occurrence la GLNF, que, manifestement, vous n’appréciez pas. C’est bien sûr votre droit mais un peu de cohérence éviterait votre commentaire dont l’utilité reste à démontrer.

    Vous écrivez que « Jordan Bardella, Président de l’organisation politique d’extrême-droite Rassemblement national a été invité à déjeuner dans un cadre somptueux à la GLNF à 85€ le couvert ». De toute évidence vous avez mal lu l’article du Canard Enchainé qui indique un déjeuner « dans un salon du très chic Cercle de l’union interallié » qui, et vous semblez mal connaitre votre géographie, se situe rue du Faubourg Saint Honoré et non rue Christine de Pisan. Tout mélanger est assez pratique pour dire n’importe quoi sur n’importe qui et jeter le discrédit sur des frères qui ne vous demandent rien.

    Ces sous-entendus ne sont pas dignes d’un homme tel que vous, Souverain Grand Inspecteur de son état, dont la modestie, semble-t-il, n’a d’égale que l’honnêteté intellectuelle.

    Je vous salue bien.

  3. Ce qui est intéressant c’est de voir que, malgré les années et les grades des “écriveurs” d’articles, les guerres du GO perdurent sans raison. Incriminer la GLNF alors que l’article parle de la GLDF, pour un 33° degré, pseudo journaliste, c’est grave.

    Un démenti a d’ailleurs été fait par le Grand Maître de la GLNF.

    Le Grand Orient ferait mieux de travailler correctement sur l’objectif de chaque lagon au lieu de chercher, une fois de plus, à faire parler de lui dans la presse, sur internet et essayer de créer le buzz. Et quant à l’auteur, être 33° degré, souverain, etc, rester dans du matérialisme profane de bas étage de la sorte, sa recherche philosophique relève sûrement plus de la carrière que du chemin d’amélioration.

  4. Monsieur Nicolas S a sans doute pris au pied de la lettre la formule “Je ne sais ni lire ni écrire, je ne sais qu’épeler”, peut être a-t-il aussi confondu “épeler” avec “éructer”

    Cette formule maçonnique appelle au travail, car une institutrice (pardon j’ai oublié que l’on parlait de la GLNF) un instituteur vous dira que c’est la définition même de la méthode syllabique.

    En conséquence, j’invite monsieur Nicolas S a bien mieux relire l’article du Canard Enchaîné, il s’agit bien de la GLNF et non de la GLDF, que je cite par contre dans mon commentaire

    Je ne sais de quel grade est monsieur Nicolas S, mais visiblement il a encore du chemin à faire pour pouvoir donner des leçons à la cantonade.

    Une précision : si j’ai signe de mes Grades et Qualités, c’était pour bien indiqué que ce n’était pas une attaque antimaçonnique, bien au contraire. Rappeler ces devoirs maçonniques de Fraternité à une Obédience qui en manque quelque peu est une démarche profondément fraternelle sur le fond

    En toute Fraternité

    Christian Eyschen

  5. C’est exact que l’indignation justifiée de la ” libre pensee” aurait gagné à être factuellement juste. Les grades et qualités maçonniques de l’auteur, ni son appartenance n’apporte rien non plus et nuisent à l’objectivité du propos. Reste que la GLNF reste ce qu’elle est devenue depuis peu. Un entre- soi malsain.

  6. C’est vrai, en termes simplistes, la demande de solidarité n’a pas eu le succès attendu avec la GLNF. Mais comment lui en vouloir quand il s’agit de laisser libre sa pensée ? Je comprends mal dans ces conditions de rendre public une certaine agressivité. Chacun s’est exprimé, le combat est certainement ailleurs.
    Libre pensons et protégeons ce qui nous en reste.

  7. Le mieux serait que TOUTES les Obédiences arrêtent de faire de la politique et d’intervenir à tout va dans les médias.
    Que chacun se consacre uniquement à organiser en silence le travail des Loges qui les composent.
    Les égo surdimensionnés se trouveront un autre terrain de jeu pour que l’on parle d’eux, et le travail de chaque frère n’en sera que plus serein, et ainsi les frères ne seront plus séparés par les querelles de clochers.

  8. Cher Nicolas S, j’ai bien relu l’article et il s’agit bien de la GLNF et non la GLDF, il faut remettre les choses en place. Je suis bien d’accord avec le dernier intervenant. Que chacun se consacre à son propre perfectionnement sans toujours regarder ce que le voisin fait ou ne fait pas, dit ou ne dit pas !
    Il n’est pas dans les attributions du maçon de faire le buzz pour se faire remarquer, mais tout le monde n’a pas les memes objectifs et c’est bien dommage. L’Obédience n’est pas une cour de récréation ! En agissant de la sorte, on est bien loin de l’esprit qui doit nous guider. Cette manière de penser franchit tous les grades du 1er au 33ème et peut être même encore plus pour certains 33ème qui ne voit plus le sol !

  9. Je suis un frère de la GLNF, j’affirme et confirme que si notre obédience commence à se mêler de politique alors je la quitterais sur le champs.
    Nous ouvrons les travaux au nom de la FM universelle et nos travaux sont uniquement d’ordre spirituel autrement dit: nous nous inscrivons dans l’intemporel.
    S’attaquer à la GLNF c’est s’attaquer, avant tout, à d’autres frères.
    Cet article nous divise plus, ce n’est pas ma conception de la houppe dentelée.
    Des frères peuvent errer et on les rappel sur le droit chemin.
    Cette animosité ne devrait pas exister. Expliquer à la GLNF en quoi elle a tord serait le bienvenu. Si c’est par le mensonge alors cela renforce ma certitude d’avoir frapper à la bonne porte.
    Il est écrit dans cet article que Bardella a été invité par le Cercle de l’Union Interalliée qui n’est pas la GLNF ni la GLDF. Un coup d’œil rapide sur Wikipédia nous informe que ce cercle est fréquenté par des frères de toutes les obédiences.
    Je salue au passage Franck Fouqueray, un frère de grande qualité, à l’origine de ce blog. Quant à un ancien frère de la GLNF, qui se présente comme directeur de la rédaction, c’est déception sur déception…
    Pour finir, à la question “êtes vous FM ?” la réponse vous la connaissez… Agissons comme tel.

  10. C’est vraiment très curieux cet article, combien de fois il va falloir dire que ce n’est ni la GLNF, ni l’une des ses loges qui a invité et organisé cette rencontre, cette une structure privée, ou il y a sûrement des membres de la GLNF, et d’autres…. mais encore une fois la GLNF n’est pas responsable de ce que font en privée ses membres. C’est d’une mauvaise foi terrible. Je pensais que que les membres de cette structure« Fédération Nationale de la Libre Pensée » étaient d’un autre niveau…plus rien ne nous étonnes !!!!

  11. Cher monsieur Christian Eyschen,

    Il existe une bonne centaine d’obédiences en France et seulement 3, comme vous l’écrivez, ont manifesté leur soutien aux agressions que la librairie de la Libre Pensée a subies.

    Soyez persuadé que je condamne ces agressions, sans réserve.

    Mais vous constaterez comme moi que beaucoup d’entre elles ne l’ont pas fait, soit plus de 95%. Malgré cela vous n’en ciblez qu’une seule : la GLNF. Votre indignation est, disons-le, plutôt sélective. Des lecteurs mal intentionnés pourraient même penser que votre choix est délibéré, d’autant plus que l’article du Canard Enchainé que vous avez choisi n’a rien à voir avec l’affaire qui vous touche.

    Par ailleurs, cet article n’indique en rien que le Président du RN a été reçu à la GLNF, contrairement à ce que vous avez écrit. Et si d’aventure un frère de cette obédience avait déjeuné avec ce dernier, cela ne disqualifierait pas les 33.000 autres frères de l’obédience.

    Vous faites un lien entre catholiques intégristes, extrême droite et GLNF. Ne soyez pas surpris d’être éclaboussé par la pierre, manifestement peu polie (au sens qui vous conviendra le mieux), que vous jetez dans la mare. Vous êtes libre d’attaquer gratuitement la GLNF, mais, de grâce, ne jouez ni les vierges effarouchées, ni les donneurs de leçons fraternelles, car la ficelle est un peu grosse…

    Je vous souhaite une agréable journée

  12. Toutes ces petites histoires en famille (éloignée ma foi) sont bien tristes… Finalement le pavé mosaïque est bien en place… Libéraux contre reconnus par la GLUA… Le désamour des uns contre la haine des autres… La voie de l’équilibre ? oui ? Non ? Peut-être ?
    C’est tout de même triste pour des FFMM, qu’on les reconnaissent ou non comme tel !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES