mer 17 avril 2024 - 14:04

Avec Kauffmann, le Siam ancestral et la Thaïlande d’aujourd’hui n’auront plus de secret !

Ce livre de Jean Michel Kauffmann1 est une ressource exhaustive et précieuse pour comprendre non seulement les grandes lignes de l’histoire de la Thaïlande, mais également les détails et les nuances des périodes clés qui ont façonné le pays.

Il vous conduit au cœur du lotus… à la découverte de la richesse culturelle de cette région, tout en suscitant la curiosité et l’intérêt du lecteur pour découvrir les transformations et les continuités de ce pays fascinant à travers les âges.

Il couvre la fondation de royaumes anciens de la fondation du royaume de Sukhothai à la Thaïlande moderne, en passant par l’essor et la chute d’Ayutthaya et son importance historique, la période de Thonburi et ses changements significatifs, le règne de Rama Ier et la fondation de Bangkok et le Siam à l’ère coloniale.

Jean Michel Kauffmann aborde le sujet avec une grande profondeur et une perspective large.

Drapeau de la Thaïlande.

La reconnaissance de son exhaustivité, son exactitude et sa clarté par les critiques souligne la qualité de ce travail en tant que référence académique et source d’information pour un public plus large intéressé par l’histoire et la culture thaïlandaises. L’approche de l’auteur offre des renseignements précieux et une fine analyse sur les influences culturelles, politiques et sociales qui ont façonné la Thaïlande contemporaine.

Carte du royaume de Siam et des pays circonvoisins, 1686.

Tout cela rend l’ouvrage potentiellement utile non seulement aux historiens et chercheurs mais aussi à ceux qui s’intéressent à la politique, à la sociologie, et aux études culturelles liées à cette région. Où au simple voyageur car il s’agit bien là d’une histoire complète du Siam et de la Thaïlande, des premiers royaumes à l’époque moderne.

Mais dès avant l’avant-propos, dans son avertissement, Jean Michel Kauffmann met en garde de la difficulté de la transcription de la langue thaïe, langue tonale dont l’alphabet est composé de 44 consonnes et 21 voyelles, à la transcription latine, certaines voyelles et consonnes thaïes n’existant pas et ne peuvent donc pas être transcrites de manière précise en caractères latins.

Emblem of Thailand.

Le grand avantage de raconter une histoire, ici celle du Siam qui devint, en 1939, Thaïlande sous le gouvernement de Plaek Phibunsongkhram – ayant pour but de promouvoir le nationalisme thaïlandais et de refléter une identité plus inclusive pour toutes les ethnies du pays, thaï signifiant libre et donc Thaïlande signifiant littéralement le pays des libres –, est d’en faciliter la compréhension avec une structure claire sous forme chronologique.

Map of Southeast Asia, circa 1300.

Jean Michel Kauffmann nous amène de la préhistoire, habitée il y a des milliers d’années, comme en témoignent les artefacts et les sites archéologiques, à l’Antiquité, où plusieurs royaumes et cultures se sont développés dans la région dès le premier millénaire avant notre ère, notamment avec le royaume de Dvaravati influencé par la culture et la religion indiennes.

Nous retenons aussi cette période que nous nommons Moyen Âge où cette région a vu l’émergence de plusieurs royaumes et États influents avant le Siam. Parmi les plus notables, on trouve le royaume de Sukhothai au XIIIe siècle, considéré comme l’aube de l’identité thaïlandaise, suivi par le puissant royaume d’Ayutthaya fondé en 1351. Un royaume qui a existé jusqu’en 1767 et qui est souvent considéré comme l’âge d’or du Siam, marqué par des progrès significatifs dans les domaines de l’art, de la culture et du commerce. Ayutthaya est devenu un centre majeur d’échanges commerciaux entre l’Est et l’Ouest, et sa sophistication culturelle a attiré de nombreux commerçants et diplomates étrangers.

Seal of Ayutthaya (King Narai).

Après la destruction d’Ayutthaya par les Birmans en 1767, le général Taksin a établi la courte période du royaume de Thonburi. Peu après, en 1782, le général Chakri (futur Roi Rama Ier) a fondé la dynastie Chakri, toujours au pouvoir aujourd’hui, et établi sa capitale à Bangkok, marquant le début de la période Rattanakosin.

Tout cela nous est conté avec la plume savoureuse de Jean Michel Kauffmann. Et c’est avec gourmandise que nous plongeons dans l’histoire de la modernisation et centralisation du pays, au XIXe siècle, sous les règnes de Roi Rama IV (Mongkut) et Roi Rama V (Chulalongkorn), le Siam évitant la colonisation grâce à une habile diplomatie.

Quant à la période contemporaine, le XXe fut marqué par une série de coups d’État, un développement économique et une intégration à l’économie mondiale. Aujourd’hui, la Thaïlande est une monarchie constitutionnelle avec un rôle important dans l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) – organisation politique et économique regroupant 10 pays membres d’Asie du Sud-Est créée le 8 août 1967 à Bangkok, en Thaïlande – et l’économie régionale. Le pays continue de faire face à des défis politiques, sociaux et économiques.

Rappelons que la Thaïlande est unique en Asie du Sud-Est pour n’avoir jamais été colonisée par une puissance européenne, une fierté nationale qui a façonné son histoire et son identité. La monarchie thaïlandaise, malgré les changements politiques et sociaux, reste une institution centrale dans la vie du pays.

Nous voudrions signaler aussi le confort de lecture apporté par les dimensions de l’ouvrage (24×20.5 cm) qui pourrait être décrit, en France, comme un format “à l’italienne” – pour des formats quasi similaires “royal octavo” en anglais et “DIN A5” dans les pays germanophones.  Un format tout particulièrement adapté pour les livres nécessitant un large espace visuel, comme les beaux livres, les livres d’art. Comme celui-ci, puisque, composé de 272 pages, avec ses 43 chapitres, et surtout ses magnifiques 140 illustrations et 23 cartes, l’Histoire du Siam et de la Thaïlande est l’ouvrage le plus complet et le plus récent paru en français sur le pays du Sourire, la Thaïlande étant connue pour son hospitalité et de la gentillesse de son peuple.

Jean Michel Kauffmann.

1 Après avoir suivi des études en Lettres et en linguistique, complétées par un diplôme en vietnamien à l’institut des « Langues O », Jean-Michel Kauffmann entama une carrière prolongée au sein du ministère des Affaires étrangères. Cette carrière l’a mené vers diverses destinations telles que le Vietnam, le Nigéria, Haïti et le Ghana. Il assuma par la suite la direction de plusieurs Alliances Françaises, y compris celle située à Islamabad, au Pakistan.

Plat thaïlandais.

Ses deux grandes passions, l’éducation et l’Asie, le guidèrent jusqu’en Thaïlande où il se consacra à l’enseignement du français ainsi que de l’histoire et de la géographie, jusqu’à sa retraite actuelle. Durant son temps libre, il se dédia à l’étude de la culture et de l’histoire du royaume. Rien ne le captivait davantage ; il tenait avec humilité une chronique historique dans une publication mensuelle locale en langue française. Son enthousiasme l’incita à explorer et à narrer, sous un angle original, l’histoire fascinante de ce pays merveilleux, autrefois connu sous le nom de Siam et qui, de nos jours sous l’appellation de Thaïlande, continue de susciter l’intérêt par son identité unique.

Il est d’usage, à l’occasion d’une note de lecture citant pour la première fois un éditeur, de le présenter.

Soukha Éditions est donc une maison d’édition française indépendante spécialisée dans la publication d’ouvrages sur l’Asie du Sud-Est, le bouddhisme et l’hindouisme.

Fondée en 1997 par Jean-Pierre et Anne-Marie Soukha, cette maison a publié plus de 200 titres, dont des romans, des récits de voyage, des essais, des guides pratiques et des livres d’art.

Soukha Éditions s’est fait connaître pour la qualité de ses publications, tant au niveau du contenu que de la présentation. La maison d’édition travaille avec des auteurs reconnus et des illustrateurs talentueux pour offrir à ses lecteurs des livres de qualité.

Bangkok.

Le catalogue de Soukha Éditions est riche et varié. On y trouve des ouvrages sur tous les aspects de l’Asie du Sud-Est, de l’histoire à la religion en passant par la culture et la société. Contribuant à la diffusion des connaissances de cette région du monde, elle publie également des livres sur le bouddhisme et l’hindouisme, deux religions importantes en Asie du Sud-Est. Soukha Éditions contribue à la diffusion des connaissances sur l’Asie du Sud-Est, le bouddhisme et l’hindouisme. La maison d’édition propose des livres de qualité qui s’adressent à un large public.

Soukha Éditions est une maison d’édition incontournable pour tous ceux qui s’intéressent à ces sujets.

Bandeau Facebook.

Si vous cherchez à approfondir vos connaissances sur la Thaïlande ou si vous avez un intérêt particulier pour l’histoire de l’Asie du Sud-Est, Histoire du Siam et de la Thaïlande” de Jean-Michel Kauffmann est une lecture incontournable.

Les critiques positives soulignent l’importance de ce travail dans le domaine des études thaïlandaises et confirment son utilité en tant que guide complet pour comprendre l’évolution historique du Siam à la Thaïlande moderne. Si vous vous embarquez – ou pas – pour cette destination touristique, célèbre pour ses plages magnifiques, sa nourriture délicieuse et sa très riche culture, lisez ce livre !

Histoire du Siam et de la Thaïlande

Jean Michel Kauffmann

Soukha édition, 2024, 272 pages, 34,90 €

Disponible à compter de ce jour dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. Achetez dans votre zone, chez votre libraire préféré, pour qu’il continue à vous conseiller, vous inspirer, vous faire rêver et, surtout, à animer votre quartier !

2 Commentaires

  1. Bonjours
    Pourquoi ne parle t ´il pas du grand Orient de Thaïlande crée en 2013 la franc maçonnerie y a fait son entrée et des tenues y sont régulièrement faites

  2. L’éditeur que je suis, vous remercie pour cet article élogieux. Je me permets de préciser que :
    1) le catalogue des Editions Soukha comprend une trentaine de titres,
    2) j’ai créé cette maison d’édition en 2010 indépendamment de Jean-Pierre et Anne-Marie Soukha que ne connais pas et qui ne semblent pas avoir existé.
    Bien cordialement,
    Marc Geoffroy

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES