sam 24 février 2024 - 13:02

Je suis un homme heureux

Plus je regarde autour de moi et plus j’observe cette agitation commune aux ruches et à la vie des abeilles,

j’ai l’impression de vivre dans une agitation constructive. Pourtant je pourrai vous dire aussi que j’ai l’impression d’être assis sur une cocotte minute qui ne demande qu’à exploser, et pourtant nombreuses sont les personnes qui  arborent un sourire en vous regardant dans les yeux et qui souvent sont dans la misère ou qui la vivent , ces gens qui nous rappellent nos conditions et ce que nous sommes. Ces gens ont les pieds enfoncés dans l’attente, ils vous sourient et leur sourire devient alors un signe d’espoir, on a l’impression qu’il vous disent qu’il ne faut pas douter…

Puis je vais sur les réseaux, réseaux sociaux comme il se doit et là  on me demande de partager. Dès que nous entrons dans le domaine de la communication nous plongeons de suite dans l’organisation. Et plus nous sommes nombreux plus nous nous devons d’être organisés. C’est du moins mon ressenti.

Et les gens qui occupent ces mondes donnent l’impression d’être organisés. Nous vivons au rythme des saisons, du soleil, de la pluie, du vent, des catastrophes, des guerres, de l’actualité et nous vivons aussi avec un flot de bonnes nouvelles qui nous arrivent à chaque instant avec des échanges d’amour qui donnent l’impression de rétablir un équilibre dans cette vie que nous subissons chaque jour.

C’est très sérieux tout cela. J’ouvre la radio, ou un média visuel et je découvre une personne qui me parle comme je le fais maintenant en me parlant de la vie. Il n y a pas de répit, nous sommes en pleine analyse et nous vivons constamment en équilibre. 

En loge je suis habitué à écouter les autres quand ils travaillent sur des sujets qui font réfléchir mais cependant dans notre vie de tous les jours, nombreuses sont les occasions d’appréhender également  des sujets dits intellectuels. Il y en a pour tous les goûts  et pour tous les niveaux. …

 En fait c’est peut-être ça la soupape de sécurité qui fait que la marmite n’explose pas!

Le questionnement occupe l’homme dans un premier temps, ensuite l’échange élargie la vision. Finalement  le monde profane utilise les mêmes  archétypes  que le monde maçonnique  dit éclairé  pour accéder à la connaissance ou inversement les francs-maçons  s’inspirent-ils du monde profane pour s’enrichir intellectuellement. 

Tout est relatif dans le choix des questions et dans la liste des réponses. Un dénominateur commun à toutes nos angoisses: on sait, on ne sait pas mais dans tous les cas on voudrait  bien savoir. On pense ou on penche à droite, à gauche ou au milieu. Il y en a pour tous les goûts et tant que la presse, l’information, les médias ne sont pas censurés chacun détient sa part de vérité et a un avis sur l’ existentiel. Le trinôme: liberté, égalité, fraternité fonctionne et chacun y croit. Ensuite on crée une échelle de valeurs à laquelle on adhère plus ou moins. 

Je serai tenté de dire que plus on avance, plus on laisse aller et plus on relativise. 

Peut-être un début de sagesse… 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Grand René
Le Grand René
Sous le nom d’artiste PAPUS, comique clown et humoriste, réalisateur-producteur films courts, formateur à France3, présentateur à TV8 Mont Blanc, passage comme chanteur sur les bateaux de croisière. Puis sous le nom LE GRAND RENÉ comme auteur et interprète de One man Show.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES