dim 21 juillet 2024 - 09:07

Cette loge maçonnique de Saint-Malo se dévoile

De notre confrère ouest-france.fr

La loge maçonnique La Rose et le Sillon accueillera le Grand Maître du Grand Orient de France, pour une conférence publique, samedi 3 février. Sa présidente explique le fonctionnement de cette loge. Entretien avec Nelly Grangé Cabane, présidente de la Loge maçonnique La Rose et le Sillon à Saint-Malo.

Qu’est-ce qu’une loge maçonnique ?

C’est d’abord un lieu, dénommé temple, où se rassemblent des femmes et des hommes partageant les mêmes valeurs humanistes. C’est aussi un groupe distinct de personnes qui se retrouvent régulièrement dans ce temple, pour réfléchir et travailler ensemble au perfectionnement de soi tout d’abord, et qui tentent de participer à l’amélioration de l’humain pour un monde plus juste. Le premier travail d’une loge est de privilégier une fraternité apaisante, propice aux débats et aux échanges.

Que fait-on en loge ?

On y apprend à penser librement, hors de tout cadre idéologique et dogmatique. Les réunions, qui ont lieu généralement deux fois par mois, se déroulent selon un rituel qui permet de s’abstraire momentanément du quotidien. Un membre de la loge peut faire un exposé sur un sujet imposé ou choisi, selon son ancienneté dans la loge. Ensuite, chacune et chacun apportent une contribution orale sur cet exposé. Les sujets choisis sont de trois ordres, symboliques – les symboles sont issus des rituels maçonniques – philosophiques et sociétaux. Chacun est libre dans la manière d’exprimer son opinion, tout en respectant une éthique humaniste. La parole est accordée aux membres de la loge sur demande.

C’est-à-dire ?

Le président distribue la parole, l’orateur ne doit pas être interrompu, l’écoute attentive est de mise. Le respect de l’autre est une obligation dans les échanges sans qu’ils perdent pour cela leur force de conviction. Chacun a le droit de s’exprimer librement, sauf les nouveaux arrivants dans la loge qui, après une période d’apprentissage de quelque mois de silence, pourront eux aussi avoir voix au chapitre.

Comment entre-t-on en franc-maçonnerie ?

Il se dit qu’il est difficile de rentrer en franc-maçonnerie et c’est vrai, mais il est aussi aisé d’en sortir. Pour postuler dans une loge du Grand Orient de France, la démarche est simple. Soit on écrit directement au siège – rue Cadet, 75009 Paris (godf.org) – soit on le fait par l’intermédiaire d’un parrainage. S’ensuit une rencontre avec le président(e), qui désigne trois membres de la loge, pour interviewer le candidat. En dernier lieu, le candidat est introduit dans le temple, les yeux bandés, pour garder l’anonymat, et répondre aux questions des membres de la loge. Il est accepté ou refusé. Dans ce dernier cas, le président l’informe, en lui en donnant le motif.

Samedi 3 février, à 14 h 30, à la maison de quartier de Château-Malo, 5, rue Paul-Cézanne, à Saint-Malo, conférence publique du Grand Maître du Grand Orient de France, Guillaume Trichard, La franc-maçonnerie face aux défis d’aujourd’hui et de demain. Entrée gratuite sur inscription.

Contact : scribe.rose.sillon@gmail.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES