sam 20 avril 2024 - 06:04

Lieu symbolique : La Scala de Milan

Milan, située dans le nord de l’Italie, est une ville dynamique et influente, connue pour son riche patrimoine historique et culturel. C’est un centre majeur de la mode et du design, célèbre pour ses boutiques de haute couture et ses semaines de la mode. Milan abrite de nombreux palais construits à la Renaissance, des musées et son célèbre opéra (La Scala).

Le Teatro alla Scala, ou La Scala de Milan, est un célèbre opéra inauguré le 3 août 1778, suite à la destruction du Teatro Regio Ducale par un incendie. Le nouveau théâtre, conçu par l’architecte Giuseppe Piermarini, a été construit sur l’ancien emplacement de l’église Santa Maria della Scala.

La Scala est reconnue pour sa superbe acoustique et son architecture élégante. Au fil des siècles, La Scala est devenue un lieu incontournable pour les plus grands artistes lyriques et les ballets les plus renommés. C’est un symbole de l’histoire et de la culture de l’opéra, jouant un rôle crucial dans le développement de l’opéra italien et européen. La Scala continue d’attirer des spectateurs du monde entier, proposant un répertoire varié allant des classiques de l’opéra à des productions contemporaines.

La Scala est aussi un point de rencontre important pour l’élite noble et riche de Milan. La Scala a accueilli les premières de nombreuses opéras célèbres et a entretenu une relation spéciale avec Giuseppe Verdi. Cependant, à une époque, Verdi a refusé de laisser jouer ses œuvres à La Scala en raison de modifications apportées à sa musique. Le théâtre a subi une importante rénovation de 2002 à 2004, améliorant sa structure et la qualité sonore. La Scala est réputée pour son acoustique exceptionnelle et reste un lieu privilégié pour le monde de l’opéra et du ballet​

La Scala de Milan symbolise l’excellence et la tradition dans le monde de l’opéra et du ballet. En tant que l’un des théâtres lyriques les plus prestigieux au monde, elle incarne l’histoire et la culture de l’opéra, surtout l’opéra italien. Sa riche histoire de premières d’opéras célèbres et son association avec de grands compositeurs en font un lieu de référence pour les performances de qualité. La Scala représente également l’innovation artistique et la continuité de la tradition culturelle italienne. Son architecture impressionnante et son héritage historique font d’elle un symbole de la grandeur et du raffinement artistique.

Noël CoypelLa Grammaire parmi les Arts libéraux, dit aussi Le Triomphe de la Philosophie, 1685-1690.

Les arts libéraux

Les arts libéraux dans l’éducation médiévale se divisaient en deux catégories : le trivium et le quadrivium. Le trivium comprenait la grammaire, la rhétorique et la logique. Ces disciplines étaient axées sur les compétences linguistiques et la pensée critique. Le quadrivium, quant à lui, comprenait l’arithmétique, la géométrie, la musique et l’astronomie, centrées sur les mathématiques et la compréhension du monde physique et cosmique. Parmi celles-ci donc, la musique était considérée comme une discipline mathématique car elle implique des ratios et des proportions (comme dans l’harmonie et le rythme). Dans le quadrivium, la musique transcendait son aspect purement artistique pour devenir un moyen de comprendre l’ordre et l’harmonie dans l’univers, reflétant l’idée que les mêmes principes qui régissent la musique s’appliquent aussi à l’ordre cosmique et naturel.

Les sept arts libéraux dans l’Hortus deliciarum d’Herrade de Landsberg, 1180.

Ensemble, ces sept arts libéraux formaient la base de l’éducation dans les universités médiévales, préparant les étudiants à une vie de savoir et de réflexion philosophique.

Dans la franc-maçonnerie, l’enseignement des arts libéraux, occupe une place importante, notamment selon certains rituels au deuxième grade. Ces disciplines sont considérées comme essentielles pour le développement intellectuel et spirituel des frères et des sœurs. Une aide à la quête de connaissance, de compréhension de soi et de l’univers ? Ces arts sont vus comme des outils pour atteindre la sagesse…

Photos : Wikimedia Commons, TripAdvisor

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES