ven 23 février 2024 - 01:02

Les francs-maçons se positionnent au second tour : pour qui votent-ils ?

De notre confrère argentin tiempodesanjuan.com – Par Guido Berrini

NDLR : Rappelons que cet article date de novembre dernier juste quelques jours avant le scrutin qui a vu la victoire du candidat d’extrême droite Javier Milei. L’économiste ultralibéral et polémiste, qui se présente comme « antisystème », l’a emporté avec 55,6 % des voix, contre 44,3 % pour le centriste Sergio Massa qui a reconnu sa défaite.

Le Grand Maître franc-maçon d’Argentine a établi la position de la loge pour le futur scrutin.

Parmi le public qui a assisté au débat pré-électoral entre Sergio Massa et Javier Milei, à la Faculté de Droit de l’Université de Buenos Aires, se trouvait Pablo Lázaro, Grand Maître de la Grande Loge d’Argentine.

Le leader, interrogé sur les préférences des francs-maçons lors du second tour, a déclaré : “Dans les deux espaces, il y a des francs-maçons, c’est pourquoi nous sommes un endroit où nous allons travailler pour que chacun obtienne un bon résultat, quel que soit celui qui gagne”.

Lázaro a également déclaré qu’il y a non seulement des dirigeants ou des sympathisants franc-maçons dans l’Unión por la Patria et dans La Libertad Avanza, mais aussi des législateurs, députés et sénateurs élus.

Un cas géographiquement et historiquement proche pour revoir les positions de la franc-maçonnerie se trouve au Brésil, par coïncidence également dans le second tour, celui qui a amené Lula Da Silva à la présidence, contre Jair Bolsonaro, qui cherchait à être réélu.

Une vidéo révélant les liens de Bolsonaro avec la franc-maçonnerie a suscité le rejet de son électorat, majoritairement réfractaire à une certaine vision laïque ou anticléricale, malgré le fait que les courants qui le soutenaient étaient traditionalistes et conservateurs.

Bien que certains mèmes aient émergé montrant un Bolsonaro aux côtés de francs-maçons opposés à Lula aux côtés du pape François, le tournant était plus complexe, car il y avait aussi des francs-maçons qui soutenaient Lula. Et tandis que l’Église catholique excommunie les membres de la franc-maçonnerie, de nombreux paroissiens du Vatican appartiennent secrètement à cette organisation.

La franc-maçonnerie a joué un rôle politique important dans la politique mondiale. Dans notre région, il y a eu de nombreux présidents proches de la loge, et appartenant généralement au camp populaire, contrairement à ce qu’on pourrait croire. Parmi les initiés, nous pouvons compter Salvador Allende, Tabaré Vásquez, Hugo Chávez et notre propre Juan Domingo Perón.

1 COMMENTAIRE

  1. Je n’ai pour sources que ce que j’ai vu à la TV pourtant j’avais compris que Milei était ultra libéral et pas extrême droite, un Madelin puissance 10 pas un Lepen.
    Pourquoi cette confusion ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES