sam 20 avril 2024 - 06:04

Mémento Chevalier d’Orient et d’Occident, 17e degré du R.E.A.A.

Souvent utilisé pour désigner un aide-mémoire ou un manuel concis qui résume les informations essentielles, le but d’un mémento est de fournir une référence rapide et facile, donnant ainsi accès à des informations détaillées. Ici, il s’agit de tout savoir, ou presque, sur les degrés de l’Apocalypse…Reconnaissons qu’il s’agit bien là d’un outil plus que précieux.

Commencé dès 2014 avec le Mémento 1er degré R.E.A.A.-Paroles d’Apprenti, ce type d’ouvrage éclairant le nouvel initié dans son long et beau cheminement maçonnique, voie de perfectionnement et d’accomplissement de sa propre personnalité, depuis le début – passage sous le bandeau, cabinet de réflexion, cérémonie de réception, serment, chaîne d’union, etc. – jusqu’à gravir, le moment venu, tous les barreaux de l’échelle du Rite Écossais Ancien et Accepté, qui en comporte trente-trois.

De ces « Degrés de l’Apocalypse », correspondant aux 17e et 19e degrés du Rite Écossais Ancien et Accepté, Pierre Pelle Le Croisa débute par en donner l’origine. Et de nous exposer aussi à quoi se réfère ce 17e grade, celui de Chevalier d’Orient et d’Occident.

Pour cela, il puise aux meilleurs sources, s’appuyant sur les écrits de trois éminents maçons : Paul Naudon (1915-2001) docteur en droit, historien et auteur spécialisé dans l’étude de la franc-maçonnerie et de son histoire, Yves-Max Viton, grand maître de la GLDF de 2003 à 2004, qui a consacré une grande partie de ses recherches et de ses écrits à explorer les origines, les pratiques, les symboles et les implications historiques et culturelles de l’art royal et le philosophe Daniel Beresniak (1933-2005) connu pour ses analyses détaillées des symboles et rituels maçonniques et ses contributions appréciées pour leur profondeur et leur clarté.

De Georges Bertin, reconnu pour ses travaux dans le domaine de l’ésotérisme, de la symbolique maçonnique et des traditions initiatiques – ses recherches se distinguant par une approche multidisciplinaire, englobant l’histoire, la sociologie, la philosophie et l’anthropologie des traditions ésotériques – l’auteur, en s’appuyant sur ses écrits, donne le sens de ce degré qui joue un rôle important dans le parcours maçonnique, le situant dans la succession des degrés capitulaires et lui conférant sa signification dans le contexte de l’enchaînement des grades.

Tablier Chevalier d’Orient et d’Occident – Source Nos-Colonnes-Boutique Maconnique.

Pierre Pelle le Croisa nous explique d’où provient cette parenté entre les Chevaliers d’Orient et d’Occident et les francs-maçons, reprenant l’explication de Claude Guérillot, retraité de l’enseignement supérieur, initié à la GLDF en 1972 et reconnu pour sa rigueur académique et son engagement envers une étude approfondie de la franc-maçonnerie.

Se fondant sur les instructions maçonniques du 17e degré, considérées comme confidentielles et réservées aux membres de ce degré – chaque degré du R.E.A.A. comporte ses propres enseignements, rituels, symboles et significations, qui sont traditionnellement gardés secrets au sein de l’ordre écossais – l’auteur évoque quasiment tous les aspects généraux de ce degré (thèmes et symbolisme, réflexions, rituel et cérémonie, langage des couleurs, etc.).

Nous aimons tout particulièrement comment l’auteur, bien au-delà d’aborder la vision ésotérique de l’Apocalypse, compris comme une révélation, et d’expliquer ce qui se cache derrière le patronyme de Jean de Patmos, nous présente chevalerie terrestre et chevalerie spirituelle. Ou comment distinguer ses deux chevaleries qui remontent à des concepts historiques et symboliques profonds qui ont, bien sûr, évolué au fil des siècles. La chevalerie terrestre fait référence à l’ordre des chevaliers dans le contexte médiéval, suivant le code de chevalerie avec des idéaux tels que l’honneur, la bravoure, la courtoisie, la justice et la protection des faibles. Des idéaux que le maçon peut faire sien.

Quant à la chevalerie de l’esprit, en revanche, le concept est plus métaphorique et symbolique, faisant référence à un idéal de noblesse morale et spirituelle, où les qualités chevaleresques sont appliquées à la poursuite de la vertu, de la sagesse et de l’éthique. Un concept lié, d’une certaine façon, à diverses traditions ésotériques, philosophiques et religieuses, où la quête spirituelle et l’amélioration de soi sont valorisées et impliquant souvent un engagement envers des idéaux tels que la vérité, la connaissance, la compassion et le service désintéressé à autrui. À mettre en œuvre aussi par tout franc-maçon et qu’il peut symboliquement incorporés.

Pierre Pelle le Croisa nous propose donc des pistes nombreuses de compréhension initiatique. Pistes que nous suivons pour notre plus grand profit et plaisir.

Dirigeant d’entreprises, puis de grandes écoles et universités de renommée internationale, Pierre Pelle Le Croisa est un chercheur franc-maçon depuis plus de 42 ans. Initié au Grand Orient de France (GODF), passé par la Grande Loge de l’Alliance Maçonnique Française (GL-AMF), dite L’Alliance et membre actif de la Grande Loge de France (GLDF) pendant 32 ans, il s’est impliqué dans la vie de ses obédiences.

Écrivain engagé, il a publié près de 45 ouvrages :

– pour le grand public (roman, nouvelles, essais philosophiques et littéraires, poésies, livres professionnels ;

-pour les francs-maçons (récits et contes initiatiques, chroniques d’histoire, traités sur les mythes et sur les rites, études symboliques, mémento sur les grades, travaux de recherche sur les langages, etc.

Il écrit aussi pour de nombreux journaux, revues et magazines spécialisés.

Par ailleurs, Pierre Pelle Le Croisa est directeur de la collection « Les mémentos des rites ». L’objectif de cette collection est de mettre à disposition des francs-maçons des outils de travail élaborés par des écrivains maçonniques reconnus pour leurs connaissances et leurs compétences, leur style et leur clarté d’exposition à l’égard des rituels qu’ils pratiquent. Cette collection vise à offrir un prolongement à la démarche que vivent les initiés en loge de manière à leur permettre de progresser dans la voie de perfectionnement qu’ils ont entrepris en prolongeant leur réflexion, quels que soient leur rite, leur grade (ou leur degré) et leur obédience.

Mémento Chevalier d’Orient et d’Occident

17e degré du R.E.A.A.-Les degrés de l’Apocalypse

Pierre Pelle Le CroisaÉditions Numérilivre, 2023, 288 pages, 18 €

À commander chez l’éditeur, disponible chez DETRAD.

Collection « Les mémentos des rites » – Mémento du 1er degré du R.E.A.A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES