jeu 22 février 2024 - 02:02

La véritable histoire du grade de Maître-Hiram et ses frères

Le dernier opus de Roger Dachez* est un remarquable ouvrage de vulgarisation. Il a pour objectif de rendre un sujet parfois complexe, y compris pour l’initié, ici le mythe d’Hiram, accessible à un public plus large qui n’est pas spécialiste dans l’art royal.

Le mythe est bien plus qu’une simple histoire. Il est un moyen fondamental par lequel la culture maçonnique, entre autres, donne un sens à notre quête initiatique. Il transmet aussi nos valeurs, nos croyances à nous-mêmes et aux générations futures de maçons…

Infatigable cherchant et inégalable sachant, Roger Dachez fait, comme toujours, œuvre de pédagogie.

Hiram fait référence à un récit symbolique au cœur de la franc-maçonnerie, particulièrement dans le rite du troisième grade/degré, celui de maître maçon. Ce récit est centré sur la figure de Hiram Abiff, un personnage légendaire présenté comme l’architecte principal du Temple de Salomon. Selon la tradition maçonnique, Hiram est assassiné par trois compagnons qui cherchent à obtenir les secrets de maître. Son meurtre et sa résurrection symboliques sont des éléments clés du rituel de réception au troisième degré en loge symbolique.

Roger Dachez, à travers ses recherches et ses écrits, a tenté de démêler les origines historiques et les développements du récit d’Hiram Abiff et du rôle qu’il joue dans la franc-maçonnerie. Il souligne que beaucoup d’histoires et de rituels maçonniques, y compris celui de Hiram Abiff, sont moins des récits historiques que des outils pédagogiques ou des paraboles destinées à transmettre des valeurs et des enseignements moraux. Il nous explique, en propos introductif, que même les fondateurs de l’école authentique comme Robert Freke Gould, historien maçonnique renommé du XIXe siècle, connu surtout pour son travail monumental The History of Freemasonry et Eugène Félicien Albert, comte Goblet d’Alviella, érudit belge, historien des religions, et franc-maçon de renom, particulièrement connu pour ses contributions à l’étude de la symbolique, avaient proposé des contributions intéressantes sur ce sujet.

L’ouvrage de Roger Dachez se structure en six parties, une approche couramment utilisée, en particulier dans les travaux de recherche académique et scientifique. Elle a l’avantage d’offrir clarté et logique. C’est ainsi que l’auteur nous conduit du système écossais jusqu’aux problèmes dudit mythe, en passant par l’approfondissement des Statuts Schaw (1598-1599), du Ms Trinity College de Dublin (1711), de Masonry Dissected (1730) ou encore le Document Briscoe (1724).

Au-delà des deux personnages bibliquesHiram roi de la ville phénicienne de Tyr et Hiram parfois appelé Hiram Abif, artisan bronzier doué, fils d’une veuve de la tribu de Nephtali – dans l’art royal, Hiram est celui qui symbolise savoir-faire et sacrifice. Roger Dachez explique que le récit d’Hiram, tout comme d’autres éléments des rituels maçonniques, a évolué au fil du temps. Il a été influencé par divers courants de pensée, y compris des éléments de mysticisme, de l’alchimie, et des traditions religieuses.

Statuts Schaw – Source BnF.

Des Statuts de Schaw (1598), rédigés par William Schaw, Maître des Œuvres du roi d’Écosse, retenons qu’ils sont considérés comme certains des premiers documents réglementant la franc-maçonnerie opérative (liée à l’art de la construction). Ces statuts établissaient des règles pour la gestion des loges maçonniques et le comportement des maçons.

Quant à la fondation de la Grande Loge d’Angleterre qui a marqué un tournant important dans l’histoire de la franc-maçonnerie moderne, dite spéculative, elle a commencé à standardiser les rituels et les pratiques maçonniques.

Roger Dachez fera découvrir à nombre de sœurs et frères le Document Briscoe de 1724, « témoignage indirect, mais très révélateur » nous confie l’auteur.

 Cette brochure de 64 pages est un des premiers à divulguer publiquement certains aspects des rituels maçonniques, notamment les serments et les catéchismes utilisés dans les loges maçonniques de l’époque. Ces divulgations comprenaient des détails sur les modes de reconnaissance et certains éléments des cérémonies d’initiation.

Masonry Dissected.

Puis Masonry Dissected, publié par Samuel Prichard en 1730, divulgue publiquement les rituels, y compris ceux des trois premiers grades : Apprenti (Entered Apprentice), Compagnon (ou Fellow Craft), et Maître Maçon (Master Mason).

Nous apprécions tout particulièrement la manière dont Roger Dachez analyse les différentes sources de la légende d’Hiram. Car la légende, telle que nous la connaissons aujourd’hui, a été grandement élaborée et enrichie dans le cadre de la tradition maçonnique. Au fil des siècles, les francs-maçons ont ajouté des détails et des interprétations symboliques… Selon la métaphore populaire, Roger Dachez remet l’église au milieu du village. En franc-maçonnerie, le thème de la mort et de la renaissance revêt une grande importance symbolique et rituelle. Intégré dans les enseignements et les cérémonies maçonniques, souvent de manière métaphorique et allégorique, Roger Dachez tient des propos éclairant. Tout comme le candidat passant par une expérience de mort et de renaissance, le lecteur passera, à sa façon, d’un état de conscience à un autre, symbolisant le passage de l’ignorance à la connaissance, ou de l’obscurité à la lumière…

À lire, sans modération !

*Roger Dachez est médecin et universitaire, s’est investi très tôt dans l’étude de la franc-maçonnerie et des courants initiatiques en Occident. Directeur depuis 1992 de la revue d’études maçonniques et symboliques Renaissance Traditionnelle, qui fait autorité en France et en Europe, et Président de l’Institut Maçonnique de France (IMF), il a depuis plus de trente ans écrit de nombreux articles, présenté des conférences et rédigé plus d’une vingtaine d’ouvrages sur les origines historiques et les sources traditionnelles de la franc-maçonnerie. Il est notamment l’auteur de l’Histoire illustrée du Rite Écossais Rectifié(Dervy, 2021) et De Salomon à James Anderson (Dervy, 2023). Il avait publié un Hiram et ses frères chez Véga le 3 mai 2010. Notons qu’il était donné pour 120 pages, au format ‎ 13.1 x 1.3 x 22 cm. « La Véritable Histoire du grade de Maître – Hiram et ses Frères », paru le 30 novembre dernier, est composé de 140 pages, aux dimensions ‎ 14.2 x 1.3 x 22.2 cm… mais cela ne veut absolument rien dire ! Ce que nous pouvons préciser c’est que ce remarquable et très instructif ouvrage, a une maquette entièrement revue et un texte totalement revisité et, bien évidemment, mis à jour. Sachant que nous y trouvons deux à trois révélations documentaires…

La véritable histoire du grade de MaîtreHiram et ses frères

Rocher DachezÉditions Dervy, 2023, 144 pages, 13,90 €

Disponible chez DETRAD – ISBN-13 ‏ : ‎ 979-1024217703

2 Commentaires

  1. Très intéressant j’aimerais bien avoir cette ouvrage LA VÉRITABLE HISTOIRE DU GRADE DE MAÎTRE – Hiram et ses Frères ⚜️
    MERCI BIEN.

  2. L’illustration de l’article est une gravure colorisée et inversée de l’estampe “Assemblée de francs-maçons pour la réception de maîtres” (gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8409986g/f1) où il est illustré et commenté l’usage des rouleaux de papier par les frères 4,5 et 6 (en commentaire de l’estampe en bas à gauche) lors de l’élévation au grade de Maître(gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k3110864/f145).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES