mer 17 avril 2024 - 15:04

Liberté d’expression et liberté de conscience : débat de haute tenue chez les francs-maçons à Angoulême

De notre confrère charentelibre.fr – Par Stéphane URBAJTEL

Un philosophe, un Grand Maître franc-maçon et un dessinateur. Trois profils distincts, trois visions. Ils se sont réunis ce samedi, sur la scène de l’Espace Franquin d’Angoulême, pour un débat de haut niveau intellectuel.

C’était un débat de haut niveau. La rencontre entre l’ancien « patron » des francs-maçons de la plus grande obédience d’Europe, un philosophe capé, et un dessinateur très engagé. Samedi après-midi, à l’Espace Franquin d’Angoulême, au terme d’une journée dédiée à la franc-maçonnerie ponctuée de conférences et d’expositions, Daniel Keller, l’ex Grand Maître du Grand Orient de France (GODF), l’universitaire Claude Obadia et l’artiste au crayon acerbe Mykaïa ont dialogué autour d’un thème au cœur de l’actualité : « Liberté d’expression, liberté de conscience ».

Ils ont exposé leur définition de ces deux notions, argumenté sur leur place dans la société à l’heure de la guerre au Moyen Orient et des remous du monde, beaucoup parlé de l’humour que les dessinateurs et autres comédiens tentent, manient avec plus ou moins de difficultés. Et affiché publiquement leur désespoir à la lumière des bouleversements de ce XXIsiècle. Un monde dans lequel les libertés individuelles semblent plus que jamais menacées.

Le philosophe Claude Obadia.
 Le philosophe Claude Obadia.Photo Quentin Petit

À l’heure de la polémique autour des propos de l’humoriste Guillaume Meurice dans une chronique controversée sur France Inter — ll avait comparé le premier ministre israélien à un « nazi sans prépuce »- le philosophe Claude Obadia a notamment considéré qu’on peut rire de tout mais pas n’importe quand.

Le dessinateur de presse Mykaïa.
 Le dessinateur de presse Mykaïa.

Une heure trente d’échanges de haute tenue au cours desquels, les intervenants ont cité tour à tour de grands auteurs et philosophes -Hegel, Spinoza, Mirabeau… — mais aussi Pierre Desproges.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES