dim 23 juin 2024 - 06:06

29/11/23 : « Pourquoi être Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui ? » par Alain-Noël Dubart, à Dieppe

Alain-Noël Dubart donnera une conférence publique sur « Pourquoi être Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui ? », salle Ango, à Dieppe (Seine-Maritime, en région Normandie)

Ce mercredi 29 novembre 2023,

c’est the place to be here !

C’est bien l’endroit où il faut être ici ! Alain-Noël Dubart, chirurgien orthopédique originaire de la métropole lilloise, a été Grand Maître de la Grande Loge de France de 2009 à 2012.

Alain-Noël Dubart.

Pour nous, Alain-Noël Dubart est une belle personne, un frère, un vrai. Il répand la bonne parole et prend son bâton de pèlerin pour défendre la cause de la franc-maçonnerie spirituelle et de tradition. Nous le qualifierons, bien volontiers, de missionnaire ou d’apôtre de la franc-maçonnerie. Bien qu’il aime à dire qu’il est un laïc (cf. son interview à La Dépêche du Midi du 27.02.2010), déclarant que « … La République est une, indivisible, laïque et sociale et ne subventionne aucun culte. Nous sommes de vrais républicains… » Avec un engagement profond et actif dans la diffusion des valeurs et des enseignements maçonniques, mettant toujours les principes de fraternité et de recherche de la vérité, au cœur de la maçonnerie, note Frère Alain-Noël est un exemple pour tous..

La Grande Loge de France (GLDF) est une obédience qui cultive intelligemment histoire, culture et spiritualité. Elle compte actuellement près de 31 000 frères maçonnant au Rite Écossais Ancien et Accepté.

Salle Ango.

Salle Ango, port de Dieppe

Idéalement situé sur la Côte d’Albâtre en Normandie, les pieds dans l’eau à seulement 2 heures de Paris et 3 heures de Lille, la salle Ango du port de Dieppe est le lieu parfait pour accueillir les sœurs, frères et amis profanes pour ce bel événement.

La salle Ango est située 1er étage du bâtiment Ango en plein cœur de ville. Elle surplombe le port de plaisance, la vue y est magnifique à toutes les heures de la journée. Vous entrez par une tour en verre qui rappelle l’évocation d’un phare.

Mémorial du 19 août 1942.

Que les férus d’histoire en profitent aussi pour visiter le Mémorial du 19 août 1942, dédié à la mémoire des soldats canadiens tués lors de l’opération Jubilee désormais hébergé, depuis 2002, dans le théâtre à l’italienne construit en 1826.

Alors, « Pourquoi être Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui ? »

Pour être ou devenir Franc-maçon de la Grande Loge de France aujourd’hui, l’obédience souligne l’importance de l’initiation maçonnique pour la construction personnelle et l’épanouissement dans la vie, en mettant l’accent sur la réflexion et l’action, la conception et la réalisation, ainsi que la contribution à une évolution positive du monde.

La Grande Loge de France met en avant la liberté de conscience religieuse et citoyenne, respectant toutes les croyances et idéologies sans en prôner ou en exclure aucune. Obédience de Tradition, elle propose un espace ordonné aux valeurs humanistes et spirituelles, permettant aux hommes de toutes origines et croyances de se construire, de s’améliorer et d’agir ensemble pour le bien commun, avec estime, respect et tolérance mutuels​​.

Mais venez nombreux écouter Alain-Noël Dubart qui vous en dira beaucoup plus !

Renseignements pratiques : Salle Ango, Port Jehan Ango, 76200 Dieppe

Inscription obligatoire ICI.

Salle Ango, ports de Dieppe.
Blason de la Normandie.
Plan de la ville.
Intérieur du Mémorial du 19 août 1942.

2 Commentaires

  1. Je ne suis pas sûr que les effectifs de la GLDF soient ceux annoncés.
    Comme toutes les obédiences, la GLDF a souffert des conséquences de la crise sanitaire et, peut-être plus profondément, de l’évolution des rapports que les maçons ont avec leurs loges (beaucoup par exemple préfèrent “maçonner” devant un écran d’ordinateur plutôt que de venir en atelier ; d’autres préfèrent asséner leurs certitudes sur les blogs et réseaux sociaux plutôt que de participer à des échanges en loge où il faut composer les uns avec les autres).
    Il y a une érosion brutale des effectifs qui touchent tout le monde depuis 2020. Une érosion dont les causes multifactorielles ont été amplifiées par les confinements successifs.
    Est-ce conjoncturel ? S’agit-il d’un mouvement de fond appelé à durer ? Je l’ignore.
    Toujours est-il que cela semble suffisamment préoccuper les dignitaires, lesquels se sont lancé dans une communication publique tout azimut sans doute dans l’objectif de susciter des candidatures.
    Car derrière, il y a des préoccupations économiques. Moins de membres, c’est moins de cotisations pour faire face à tous les frais de fonctionnement. Frais qui augmentent de façon inquiétante, notamment pour tout ce qui touche à la gestion et à la location immobilières.

    • Très longtemps, la GLDF a affiché 34 000 membres dans 900 loges.
      Cf. encore sur leur site ce document de 2016 https://www.gldf.org/uploads/tx_dklikbrochures/DP_GLDF.pdf
      ou encore la fameuse BD « L’Épopée de la Franc-maçonnerie », Tome 1 (Glénat, 2020), en page 2, dans sa préface le GM d’alors P.-M Adam annonçait toujours et encore 34 000, mais avec 927 loges !
      Désormais, en conférence publique, la GLDF annonce très clairement près de 31 000 frères. Comprenons donc, sans doute, entre 30 000 et 31 000.
      Nous constatons que toutes les obédiences, s’agissant de déclaratif, ‘’gonfle’’ leurs effectifs.
      Par exemple, certaines annoncent 33 000 alors qu’ils ont moins de 32 000 à la matricule, d’autres 54 0000 alors que la vérité est vraisemblablement plus proche de 51 500…
      Ce qui est sûr, c’est que certaines structures administratives n’hésitent pas à communiquer à outrance (refonte site Web, réseaux sociaux et même LinkedIn très tourné buisiness !, communiqués de presse, interview médias locaux lors de déplacements (France métropolitaine, outre-mer et étranger), partenariat avec des obédiences étrangères maçonnico compatibles notamment) pour recruter.
      Paraphrasant la célèbre citation d’Alfred de Musset « Ainsi va le monde ici-bas… »,
      Nous pouvons écrire ainsi va le monde maçonnique…
      Où il y de l’homme, il y a de l’hommerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES