dim 23 juin 2024 - 05:06

Grande Loge de France : Plein feux sur l’histoire, la culture et la spiritualité

Rappelons que la démarche initiatique en Grande Loge de France est essentiellement humaniste – l’homme étant au cœur de celle-ci.

Démarche qui est aussi spirituelle, dans le sens où le Rite Écossais Ancien et Accepté propose à l’homme en recherche une démarche qui le transcende et le dépasse. C’est également une démarche de tradition.

Thierry Zaveroni, Grand Maître.

Sous la direction éclairée du Grand Maître Thierry Zaveroni, le 29 août dernier une conférence publique exceptionnelle réunissant près de 200 participants et qui s’est révélée être un triomphe inspirant, nous présentions, au-delà de présenter la GLDF comme l’obédience de tradition, ce nouveau cap vers plus d’histoire, plus de culture et plus de spiritualité !

Pressentiment confirmé par, ce samedi 21 octobre, au siège de la Grande Loge de France, la première conférence de reprise des travaux de la Commission Histoire de la Grande Loge de France, sous l’égide de sa Loge de Recherche Marquis de La Fayette. Est-il besoin de rappeler que La Fayette (1757 – 1834) est surnommé le « Héros des deux mondes »…

Avec pour thème « La Grande Loge de France pendant la Seconde Guerre mondiale ».

Blason de la famille Motier de La Fayette et de la Loge de Recherche.

Il est vrai que les travaux historiques portent souvent su les siècles passés, dès l’origine de l’art royal, ceux concernant le XXe siècle et la deuxième guerre mondiale ne sont pas légion.  

Au programme donc, « La Grande Loge de France dans la Résistance » par Jean Laurent Turbet, « Les sept compagnons de la Libération de la Grande Loge de France » par Jean-Pierre Thomas. Trois l’étaient avant le second conflit mondial, quatre le sont devenus francs-maçons après.

Rappelons qu’un compagnon de la Libération est un membre de l’ordre de la Libération, créé le 16 novembre 1940 par le général de Gaulle en tant que « chef des Français libres » pour « récompenser les personnes ou les collectivités militaires et civiles qui se seront signalées dans l’œuvre de libération de la France et de son empire » durant la Seconde Guerre mondiale. Mille trente-huit personnes, cinq communes et dix-huit unités combattantes ont ainsi été nommées compagnons de la Libération. Parmi ces 1 038 compagnons, sept ont été membres de la GLDF.

Médaille de compagnon de la Libération.

Chacun a encore en mémoire Hubert Germain nommé compagnon de la Libération en 1944, il est l’ultime membre de cet ordre jusqu’à son décès le 12 octobre 2021.

Hubert Germain (1920-2021) s’était engagé dans les Forces françaises libres pendant la Seconde Guerre mondiale et mène ensuite une carrière politique, au cours de laquelle il est maire de Saint-Chéron dans l’Essonne et député de la quatorzième circonscription de Paris (13e arr.). Il est, entre 1972 et 1974, ministre dans les gouvernements Messmer.

Initié au sein de la Grande Loge de France en le 24 octobre 1975 au sein de la Loge « James Anderson » N° 868, il passe compagnon le 26 novembre 1976 et devint maître le 27 avril 1978. Il a été aussi est aujourd’hui membre fondateur de la Loge « Pierre Brossolette, Compagnon de la Libération » N° 1165, créée à son initiative en 1994. Il était Grand Maître Honoris Causa de la Grande Loge de France. Initié au 4e degré du Rite Écossais Ancien et Accepté le 8 janvier 1982, il était membre de la Juridiction du Suprême Conseil de France. Le Très Illustre Frère Hubert Germain, était 33e degré du Rite Écossais Ancien et Accepté. depuis décembre 2014.

Sur Pierre Brossolette, nous vous invitions à regarder la vidéo sur les “FM célèbres de la GLDF”

Vint ensuite les discours de Jean-Laurent Turbet sur « L’impossible réunion de la Grande Loge de France/Grand Orient à la Libération » et « L’abolition des lois de Vichy contre la franc-maçonnerie par la France libre » par Jean-Pierre Thomas.

Jean-Laurent Turbet.

La France libre étant le régime de résistance extérieure fondé à Londres par le général de Gaulle à la suite de son appel du 18 juin 1940. Jean-Pierre Thomas rappela que le 15 décembre 1943, une ordonnance du Comité Français de Libération Nationale d’Alger, l’une parmi les toutes premières visant au rétablissement de la légalité républicaine, abrogeait la totalité de la législation antimaçonnique de Vichy.

Jean-Pierre Thomas.

Ces conférences étaient ouvertes, comme à son habitude, aux sœurs et frères de toutes obédiences dès le premier degré. Les prochaines conférences auront lieu les troisièmes samedis matin des mois de janvier, mars et mai 2024.

Notons que le vénérable maître de la respectable Loge Marquis de Lafayette et président délégué de la Commission d’Histoire n’est autre que notre très cher frère historien Christophe Bourseiller.

Christophe Bourseiller.

Beau succès pour une reprise de travaux où près d’une cinquantaine de maçons s’étaient retrouvés pour leur plus grand profit et plaisir. L’annonce de la publication des conférences, sous forme de livret , a été accueilli avec beaucoup d’enthousiasme par l’assistance. C’est pourquoi, nous ne dévoilerons pas le contenu de cette belle matinée et vous laissons le soin d’acheter l’ouvrage dès parution en 2024.

L’Atrium de la Grande Loge de France.

Nous remarquons que la Grande Loge de France a toujours placé son musée, sa bibliothèque et ses archives à la place qui incombe à cette grande obédience et ce, dès 1911, où elle s’installe dans un ancien couvent de la fin du XIXe siècle, rue Puteaux à Paris. C’est ainsi qu’en 1970 le Grand Maître Pierre Simon décide de porter une attention particulière aux collections éparses que conserve la Grande Loge en créant la « fondation musée maçonnique ». Puis, en 1992, le musée, les archives et la bibliothèque sont réunis pour former l’association MAB.

Vitrines du musée.

De beaux atouts pour la mémoire, l’histoire et la culture des frères.

En soi, c’est une forme de reconnaissance pour ceux qui contribuent de manière significative à l’éducation et à la diffusion de la culture maçonnique…

Sources : GLDF, RL Marquis de La Fayette

Statue du marquis de La Fayette, campus du Lafayette College à Easton – Pennsylvanie, USA.

3 Commentaires

  1. Si je ne m’abuse, le frère Bourseiller est descendu du plateau de VM de la RL Jean Scot Erigène pour prendre le plateau de VM de la RL Marquis de La Fayette.

  2. Cher FB, tu n’abuses pas du tout.
    En fait, après sa descente de chargede la n° 1000, notre frère Christophe a été nommé par Thierry Zaveroni, Grand Maître, vénérable maître de la respectable loge marquis de Lafayette.
    Cette loge de recherche historique voit son vénérable maître nommé. Sans doute la seule de la Grande Loge de France.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES