mer 29 novembre 2023 - 14:11

La Grande Loge du Gabon divisée sur le cas d’Ali Bongo Ondimba selon Jeune Afrique

De notre confrère jeuneafrique.com

Le magazine Jeune Afrique nous rapporte que le cas Bongo, pose des questions au sein de son Obédience. Le sous Titre : « Faut-il décharger le président déchu de ses fonctions de Grand Maître de la plus puissante obédience maçonnique gabonaise ? Les « frères » sont partagés. Coulisses. » en est la preuve.

Ouvert le 28 septembre dernier à Libreville, le Convent de la Grande loge symbolique du Gabon (GLS) se tient dans un contexte inédit post-coup d’État. Le 29 septembre, le Grand Maitre Patrick Balou a été reconduit dans ses fonctions par 56 voix, contre 7 involontairement glanées par Guy Rossatanga-Rignault. Nommé secrétaire général de la présidence début septembre, ce dernier a renoncé à faire acte de candidature à ce poste qui lui était promis au regard des opinions favorables. (Suite pour les abonnés)

1 COMMENTAIRE

  1. Si au Gabon cela pose questions, qu’en est-il exactement en France ?
    Du côté de la Grande Loge Nationale Française, c’est silence radio. pas même un mot sur leurs frères gabonais qui sont sûrement dans la peine…
    Elle est belle la fraternité des “réguliers”.
    Ah, j’oubliais… Pas de politique !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES