ven 12 avril 2024 - 13:04

Tarot initiatique-Les 4 voies

Présentation de l’éditeur

Le Tarot de Marseille a conservé à travers ses 22 arcanes majeurs mais aussi avec les 56 arcanes mineurs le cheminement initiatique que tout être humain est appelé à parcourir. Celui de ramener l’être « initiable » au Point Initial, c’est-à-dire à son Unité, à son Immortalité, à l’existence au-delà des temps.

Ces arcanes nous révèlent par leur iconographie les valeurs du Moyen Âge qui a connu son âge d’or avec notamment l’essor des corporations et des villes. On voit se bâtir les cathédrales, les échanges commerciaux se développent mais se manifeste également toute une Tradition initiatique véhiculée à travers quatre Filières qui virent leur plein épanouissement :

La voie Christique ;

La voie de la Chevalerie ;

La voie Alchimique ou Hermétique (de Hermès) ;

La voie Kabbalistique.

Ces Filières ont marqué de leur empreinte le symbolisme du Tarot dans son ensemble par l’aspect ésotérique de leurs enseignements. Les arcanes mineurs, comme les arcanes majeurs, ont conservé dans les noms des suites des résonances appartenant au monde médiéval imprégné des valeurs de la Chevalerie :

Les deniers ne sont-ils pas la monnaie d’échange utilisée à cette époque,

La Coupe ne réfère-t-elle pas à une quête mythique, celle du Graal,

L’épée n’est-elle pas l’arme de combat du Chevalier

et Le bâton celui du commerçant, du pèlerin, du paysan ?

C’est justement l’Unité sous-jacente à ces quatre grandes Filières, au-delà de leur coloration respective, qui nous a permis d’établir les corrélations qui existent entre elles.

Biographie de l’auteur

Kinthia Appavou, de par son origine indienne, nous apporte dans son livre du Tarot Initiatique une vision unique qui mêle à la fois les enseignements de Ramana Maharshi et les enseignements de Iéshoua, notamment à travers les évangiles apocryphes qui ont surgi à la surface de la Terre il y a quelques années… Son sens du symbolisme s’est très tôt manifesté dès la parution de son premier article dans le n° 106 du magazine Le Monde Inconnu : « Propos sur un film : La Vouivre » tiré du roman de Marcel Aymé.

Puis, suite à une fructueuse collaboration avec Régor R. Mougeot, elle publie La Vouivre, un symbole Universel et un autre article naît dans le n° 156 du Monde Inconnu sur « La Maîtrise de la Vouivre ».

[NDLR : Avant d’entrer dans les arcanes de l’ouvrage, commençons tout simplement par effleurer l’histoire de cet art divinatoire qui utilise les cartes du Tarot de Marseille. C’est fort justement ce que précise Kinthia Appavou dans son étude fondée sur une édition Grimaud de 1963. L’auteure nous prévient aussi que nous trouverons également des différences orthographiques entre le français ancien et le français moderne dans les citations qu’elle met en avant. Cela ne nuisant bien évidemment nullement à la compréhension de son texte.

Le tarot est l’ancêtre de tous les jeux de cartes. Introduit en Europe par les sarrasins lors de l’invasion de l’Italie au Xe siècle, les tarots furent les premières cartes européennes. Le premier jeu connu date de 1379. Mais si, jusqu’à la Renaissance, ils étaient utilisés uniquement pour prédire l’avenir, les tarots ne restèrent pas longtemps l’apanage des cartomanciennes, des mages et des diseuses de bonne aventure. Rappelons qu’à partir de la fin du XVIIIe siècle, le tarot possède également un usage occulte et mystique. Mais le tarot reste surtout un jeu dont le succès persiste depuis maintenant plus de cinq siècles.

Le mot tarot vient de l’italien « torocco » ; mais là commence le mystère. D’aucuns ont avancé que le mot dérivait de « rota, la roue », ce symbole du destin. Pour d’autres, il viendrait de tora ou torah, la loi hébraïque. On a pensé également à un terme égyptien désignant le chemin de la vie et à un mot grec pouvant se rapporter à l’ornementation du dos de ces cartes fait de compartiment en grisaille.

Quant à l’hermétisme, souvent compris comme un savoir occulte ou ésotérique, il s’agit en réalité d’un ensemble de doctrines ésotériques qui sont censées constituer la révélation du dieu égyptien Thot (auquel les Grecs donnèrent le nom d’Hermès Trismégiste) et qui donnent certaines bases à l’alchimie du Moyen Âge.

Après quelques propos introductifs – sur l’historique du jeu de carte – et sur le Tarot Initiatique – avec des précisions quant aux 22 lettres initiales, l’auteure présente les 4 voies, à savoir : la coupe ou la voie christique, l’épée ou la voie de la chevalerie, les deniers ou la voie hermétique et le bâton ou la voie kabbalistique.

La colonne vertébrale de l’ouvrage se découpe en trois parties. Une première consacrée au « plan incarnationnel, du terme incarnation qui n’est autre que l’action par laquelle une divinité, un esprit s’incarne dans le corps d’un homme, une deuxième traitant de « La voie intérieure » et la troisième de « La sortie du monde ». Chaque partie offre aux lecteurs les atouts maîtres du jeu donnant une image et citant soit un guidance spirituelle et une lettre hébraïque soit l’explication de la vertu cardinale ou encore une explication symbolique.

Indian mystic Ramana Maharshi (1879-1950).

La conclusion est suivie d’un index des mots sanscrits et d’une bibliographie.

Kinthia Appavou qui a côtoyé le guru indien de l’Advaita Vedānta Ramana Maharshi (1879-1950), considéré comme l’un des plus grands sages de l’Inde traditionnelle, nous offre un ouvrage hors du commun. Intéressant donc la réunion des quatre voies qui, jusqu’alors, n’ont jamais été réunies. De plus le format 25 x14,5 x 25 cm, quasiment un format royal, rend la lecture très agréable, invitant au voyage et à la découverte des lames et de toutes leurs symboliques. Aventurons-nous donc en dehors des sentiers battus et entrons dans les voies, désormais pénétrables, de ces 22 arcanes majeurs du Tarot de Marseille universellement connus.

Illustrations : Exposition Tarots Enluminés, Musée de la Carte à Jouer, Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) : Maitre du chariot Milan vers 1441-44 ; Tarot dit de Charles VI, la Force – Florence vers 1460, BnF ; Tarot dit de Charles VI, le valet – Florence vers 1460,

Tarot initiatique-Les 4 voies

Kinthia AppavouLes Éditions du Cosmogone, 2023, 358 pages, 29, 80 €

ISBN-10 ‏ : ‎ 2810303339 / ISBN-13 ‏ : ‎ 978-2810303335

À commander chez l’éditeur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES