mer 29 mai 2024 - 04:05

Les Templiers en Berry, c’est à Saint-Père-la-None (Sancerre)

C’est dans une église qui, après mille ans d’histoire, est transmutée, après travaux, en musée. L’été offre décidemment de belles surprises. Une exposition temporaire sur l’ordre du Temple vous y attend. Jusqu’à la fin août.

Les armes de Sancerre se blasonnent ainsi :
D’azur à la herse de labour d’or liée de gueules.

Retour sur l’église Saint-Père-la-None à Sancerre , situé dans le département du Cher en région Centre-Val de Loire. Une commune faisant partie de l’association Les Plus Beaux Villages de France.

Comment ignorer le nom de Sancerre depuis qu’elle a également été classée sous le label Village préféré des Français en 2021, dans l’émission éponyme de Stéphane Bern…

L’église, un lieu chargé d’histoire

L’église fut fondée au Xe siècle par les moines de Saint-Satur et constituait un prieuré avec bâtiments d’habitation et hospice. Pendant les guerres du XIVe siècle, les Anglais pillent Saint-Satur. L’église est complètement détruite par les protestants en 1567. Elle fut abandonnée dès 1777 : seul le portail occidental subsiste. Il fut englobé dans un mur de clôture et le reste du terrain remblayé.

Saint-Père-la-None, portail – Photo Éditions Gaud.

Le portail s’ouvre par une baie en cintre surbaissé, surmonté de trois rouleaux de voussure plein cintre en retrait les uns des autres. La nef se composait de cinq travées, avec vaisseau central et collatéraux. Chaque travée comporte deux piles séparant les trois vaisseaux. Chaque pile est composée de quatre grosses colonnes sur dosseret et huit colonnettes accompagnant deux à deux chacune de ces demi-colonnes.

Vous avez dit la none ? Quant à ce terme, il viendrait des heures canoniales, les moments quotidiens dédiés à la prière sonnés par la cloche des religieux. La none étant la neuvième heure du jour, elle correspond donc, aujourd’hui, à 15 heures.

L’un des établissements les plus anciens de la ville est désormais un espace municipal dédié aux événements culturels ouvert à tous. Pour notre plus grand profit et plaisir.

L’exposition « Templiers en Berry »

Le Berry, terre de sorcellerie, le Berry, entre êtres surnaturels et lieux chargés de mystère, vous offre une belle exposition sur les Templiers. À voir absolument !

Artiste aux mille casquettes, Serge Laborie est tout à la fois : dessinateur, peintre, maquettiste, mais aussi archiviste et chercheur, la Mairie de Sancerre et le Cercle d’études historiques et archéologiques du Sancerrois vous y convient jusqu’à fin août.

Serge Laborie, très attaché à l’histoire de sa région, fait de ses expositions des moments magiques ! Elles rencontrent toujours un grand succès. L’homme, l’artiste offre au public un regard sur l’histoire des Templiers et sur leur présence dans le Berry. Les préparatifs ont duré de long mois, avec un travail de recherche minutieux sur les activités de ces chevaliers du Temple.

Infos pratiques : Saint-Père la None, place St Père à Sancerre (Cher)

Entrée gratuite/Horaires d’ouverture jusqu’au 31 août 2023

Tous les jours, sauf mardi, de 10:00 à 12:00 et de 14:00 à 18:00

Sources : tourisme-sancerre.com, Le Berry Républicain, Photo Éditions Gaud, Wikimedia Commons, Crédit photos Georges-Louis Vigier

Tous les décors, dessins et maquettes sont dus au talent de M. Serge Laborie. Nous devons à notre très cher et bien-aimé frère Georges-Louis Vigier quasiment l’ensemble des illustrations. Qu’il soit, ici et maintenant, fraternellement et chaleureusement remercié.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES