mer 29 mai 2024 - 17:05

29-30/09/23 : La Grande Loge de la République Tchèque fête, à Prague, ses 100 ans

À la fin du mois de septembre, la Grande Loge de la République Tchèque (GLRT) fête les 100 ans de sa fondation en 1923.

Logo des 100 ans de la GLRT.

Une belle célébration est en cours de préparation et vous êtes cordialement et fraternellement invités à y participer.

À Prague, une exceptionnelle exposition temporaire consacré à l’histoire de la franc-maçonnerie en Tchéquie. Réservez la date.

Blason de la GLRT.

Vous trouverez ci-dessous le programme complet et les formulaires d’inscription. De la visite de l’exposition “100 ans de la République tchèque” dans les salles historiques du nouvel hôtel de ville à la Tenue en passant par le dîner de gala du 100e anniversaire de la Grande Loge avec toasts et discours traditionnels…

Drapeau Tchéquie.

La Grande Loge de la République Tchèque

Elle est la plus grande obédience maçonnique de la République Tchèque. C’est la seule obédience maçonnique qui réponde aux critères de la régularité. Elle est, à ce titre, dite régulière et de tradition et est mutuellement reconnue par plus de 200 Grandes Loges dans le monde (source : https://www.vlcr.cz/obedience/). Elle compte, à cette heure, plus de 600 frères.

Blason de la ville de Prague

L’histoire de la franc-maçonnerie tchèque

La franc-maçonnerie a été introduite dans les terres tchèques dans les années 1740 à Prague et dans quelques autres endroits de Bohême et de Moravie, alors sous domination autrichienne. Il a prospéré pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle, travaillant à la fois des degrés supérieurs artisanaux et templiers sous le système de la Stricte Observance. À la suite des tragiques événements révolutionnaires qui se déroulent en France et de la menace politique supposée représentée par la franc-maçonnerie, l’ordre maçonnique est supprimé en 1795 par un édit de l’empereur François II, une interdiction qui dura bien plus d’un siècle dans l’empire austro-hongrois.

Sainte Bible sur le pavé mosaïque.

La lumière de la franc-maçonnerie a été ravivée après la création de l’État tchécoslovaque en 1918. La Grande Loge nationale tchécoslovaque (NCGL) a été consacrée en 1923. À l’été 1938, le nombre de membres maçonniques dans le pays s’élevait à environ 3 000. La franc-maçonnerie a de nouveau été supprimée pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la Seconde Guerre mondiale, la Grande Loge a repris ses activités à Prague avec 640 Frères survivants mais tous ses biens avaient été détruits ou avaient disparu. 

Musée tchèque de la franc-maçonnerie.

Le redéveloppement complet de la franc-maçonnerie a été de courte durée lorsque, en février 1948, le coup d’État communiste a eu lieu. La situation devenait de plus en plus insupportable et en 1951, lors de son Assemblée Générale, la Grande Loge vota pour redevenir inactive. Lorsque le régime communiste s’est effondré quarante ans plus tard en 1989, il ne restait plus que 28 maçons tchécoslovaques. Le professeur Jiri Syllaba, qui avait été initié en 1926, a été élu Grand Maître de la Grande Loge réveillée de Tchécoslovaquie en 1991. Deux ans plus tard, en 1993, le pays a été divisé en République tchèque et en République slovaque. La Grande Loge de Tchécoslovaquie a été renommée Grande Loge de la République tchèque.

Historiquement, il y a eu de nombreux maçons notables dans les terres tchèques, WA Mozart et le président tchécoslovaque E. Benes ne sont que deux exemples. Cela fera seulement 17 ans en novembre 2008 que la franc-maçonnerie tchécoslovaque sera reconstituée pour la troisième fois depuis 1919. Il est important de noter la similitude qui existe entre le climat social qui existait après la création de la République tchécoslovaque en 1918 et le climat qui apparut après la révolution de velours en 1989.

Le château de Prague se reflétant dans la Vltava depuis son éperon rocheux.

Ces deux événements historiques ont libéré la société et créé des conditions favorables au développement de toutes sortes d’activités, y compris la franc-maçonnerie. 

RL Hiram Lodge n° 12.

Lorsque nous regardons quelques années en arrière, nous pouvons voir avec satisfaction que l’histoire semble se répéter et que, par conséquent, nous vivons une croissance renouvelée et soutenue de la franc-maçonnerie dans notre pays (source Hiram Lodge N° 4).Réservation obligatoire par courrier VELIKA LOZE CESKE REPUBLIKY, Na Kozacce 4, 120 00, Prague 2, Czech Republic ou par courriel externalrelations@vlcr.cz

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES