dim 14 avril 2024 - 16:04

Expo « Noir Vivant » au musée du Compagnonne de Romanèche-Thorins (71)

Le musée du Compagnonnage, site culturel du département de Saône-et-Loire, met à l’honneur un enfant du pays, le Mâconnais Pierre Sommereux (1962-2017).

Fils d’un dessinateur industriel, Pierre Sommereux a fait ses armes à l’école des Beaux-Arts de Lyon. Navigant entre post-punk et new wave, cet artiste contemporain influencé par les courants artistiques des années 80 réinvente le noir qui se révèle à la lumière. Il semble chercher désespérément la couleur, exprime ses émotions avec force « en représentant des formes croisées, des assemblages imposants, des constructions qui flottent dans l’espace ». Il travaille sur de grands formats, de vieilles planches, des portes récupérées ou du métal rouillé qui constituent la première couche d’une narration bien plus complexe qu’il n’y paraît. Une première couche sur laquelle se superposent différentes approches de matière qu’il travaille à coups de collages, de papiers froissés, de cendres, de charbon, de goudron, mais aussi cet isolement noir et brillant qu’il trouve dans les tranchées de canalisation et qu’il broie. « Les volumes qu’il peint entrent en stade nymphal, signe d’une métamorphose ».

Un questionnement sans cesse remis sur le plan de travail. Curieux, avide d’expériences nouvelles, Pierre Sommereux s’installe à Paris, non loin du cimetière du Père-Lachaise, en 1986, puis à Saint-Ouen et Asnières avant de revenir au pays, à Charnay-lès-Mâcon, dans la maison que lui laisse sa grand-mère. L’atelier qu’il installe dans le garage, sous la maison, permet de continuer les grands formats. Il renoue le contact avec “les gens d’ici “qui lui permet une suite d’expositions dans la région : Chardonnay, Saint-Jean-des-Vignes, Mâcon entre 1996 et 1998, et là s’amorce un changement dans la peinture de Pierre Sommereux. En 1998, il s’installe à Tourrettes-sur-Loup, un village de l’arrière-pays niçois, avec sa compagne Véronique et leurs trois enfants. C’est là qu’il entamera sa dernière série, Les lunes, avant de s’éteindre en décembre 2017, à la suite d’une chute accidentelle dans son dernier domicile, à Saint-Jeannet.

Il laisse derrière lui une œuvre profonde qui mélange mystère, introspection et émotions brutes sur fondS de formes épurées.

« Pierre Sommereux les fait se croiser en des volumes apparemment lourds, mais flottant dans l’espace […] Il perce le réel pour emmener le regardeur vers l’infini », explique le catalogue de l’exposition.

Infos pratiques : Tous les jours de 14 heures à 18 heures, jusqu’au 31 mai au Musée départemental du compagnonnage, 98 rue Pierre-François Guillon Romanèche-Thorins. Tel : 03.85.35.22.02.

Courriel : museecompagonnage@saoneetloire71.fr

Entrée 4 €, gratuit pour les – de 18 ans.

Le musée départemental du compagnonnage est situé sur la commune de Romanèche-Thorins en Saône-et-Loire. Il est accessible depuis l’autoroute A6 sortie Mâcon sud (à 20 km) ou par l’autoroute A6 sortie Belleville-sur-Saône (à 12 km).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES