sam 20 juillet 2024 - 07:07

Les ouvriers d’Hiram Abiff : l’intuition

De notre confrère du Vénézuela elnacional.com – Par Mario Muñera Muñoz PGM

La capacité d’acquérir de nouvelles connaissances sans l’intervention des  sens  ou de l’intelligence. Un exemple d’intuition spirituelle se produit lorsque nous appliquons notre esprit à méditer sur un objet ou un mantra : « qu’une chose peut être et ne pas être en même temps ». L’intuition réelle pénètre jusqu’au fond de la chose, elle parvient à capter son essence, son existence et sa consistance. 

Cette intuition d’une nature réelle est la sortie de l’esprit qui va entrer en contact avec la réalité intime essentielle et existentielle des objets. L’intuition n’est pas une autre dimension de la perception, c’est une autre dimension du calcul. Si votre perception transcende les limites des cinq sens, alors vous êtes spirituel. L’être humain contient tout ce qui est en haut dans les cieux et en bas sur la terre, créatures terrestres et célestes. Pour cette raison GADLU (Dieu) a choisi l’être humain comme sa Manifestation Divine. Aucun monde ne pouvait exister avant qu’Adam (humain primordial – conscience ouverte) ne soit venu à la vie, car la figure humaine contient toutes choses, et tout ce qui existe existe en vertu de lui. Selon la Kabbale, GADLU a d’abord créé un être parfait appelé « Adam Cadmon », c’est un reflet de l’UNITÉ qui se manifeste à mesure que l’existence s’étend de la Divinité à la matérialité, avant de fondre à nouveau à la fin des temps. 

Conçu sous forme humaine, il contient tout ce qui est nécessaire pour accomplir la tâche de la ressemblance divine : il est à la fois un miroir et un observateur, et en son être il possède « la volonté, l’intellect, l’émotion et la capacité d’action ». Mais surtout il a conscience du “Divin“, bien qu’au moment de son inspiration il n’en ait qu’une connaissance “innocente“, comme un poisson ignore la mer dans laquelle il existe. Ce n’est qu’au cours de son existence qu’il en vient à connaître les aspects de la Divinité par l’expérience. Avec l’intrusion de “Tentation” dans son univers idyllique, vient la rupture délibérée de la seule règle qui lui était imposée. 

Avec cela est venue la connaissance du monde de la création et la possibilité de manger de l’arbre de vie, et ainsi il a été jeté dans le monde inférieur de la matérialité et a reçu “la tunique de peau, c’est-à-dire son corps charnel“. Il se soumet au plus grand nombre de lois pour protéger l’Univers des conséquences de son « libre arbitre » et ainsi l’être humain expérimente tous les niveaux d’existence : aussi bien vers le haut que vers le bas dans sa tentative de retrouver son état originel : *l’intuition être humain*, puisqu’il n’avait pas développé l’organe de la raison, qui est typique de ce plan. Il n’a fait qu’intuitionner, et cet état l’a fait être en contact direct avec GADLU Nous avons dit que “l’être humain primordial” est doté de volonté, d’intellect, d’émotion et de capacité d’action. La raison est une faculté intrinsèquement humaine, c’est précisément le mode humain de l’intelligence, l’intelligence discursive, le champ de l’esprit. L’intellect pur qui porte la soi-disant “intuition ou inspiration intellectuelle” est plutôt un organe, pour ainsi dire, d’un niveau surhumain, puisqu’il est une participation directe de l’intelligence universelle. 

Cet organe suprahumain permet une connaissance directe ou une vision immédiate de la réalité absolue, avec lui on accède à la connaissance « pure ou transcendante ». Symboliquement, les facultés « raison et intellect » ont été assimilées respectivement au cerveau et au cœur. Le cerveau est un émetteur, un organe de réflexion ou de transformation, et c’est pourquoi la pensée est “rationnelle” c’est une pensée réfléchie ou indirecte, vue à travers un miroir. La raison s’identifie donc à la pensée spéculative. Un exemple pratique de la raison est la Lune : sa lumière est un reflet de la lumière du soleil. D’autre part, le soleil est la représentation de “l’Intelligence Intuitive“, il est direct et immédiat. La lune éclaire, mais elle ne pourra le faire sans la lumière du soleil, de la même manière que la raison ne peut fonctionner dans l’ordre de la réalité, sinon sous la garantie des principes qui l’éclairent, ce qui n’est autre chose. que « l’intellect supérieur ». Du fait de la cécité, la pensée rationnelle s’est libérée. 

Elle est tombée dans le sous-humain et a produit cette vaste organisation matérielle qui incarne le monde, due à la raison calculatrice. L’intuition intellectuelle est une perception directe de la vérité. L’intuition est suprarationelle, dont le monde moderne a même perdu une simple notion, est la véritable connaissance du cœur. « L’intuition est le guide de l’âme, qui surgit spontanément chez l’homme pendant les moments où son esprit est calme ». Le but de la science du yoga est de calmer l’esprit, afin qu’il puisse écouter sans distorsion les conseils infaillibles de la voix intérieure. 

La culture du calme intuitif nécessite le développement de la vie intérieure. Lorsque l’intuition est suffisamment développée, elle apporte une compréhension immédiate de la vérité. Cette expérience prodigieuse est à votre portée, et la méditation est le moyen de l’obtenir. (Paramahansa Yogananda). 

Ainsi, intuitif signifie que votre calcul saute les étapes logiques et arrive à la réponse, ce qui est certainement une manière équilibrée de mener votre vie. C’est une forme de connaissance actuelle de l’être humain. Quand il n’y a pas de mot, il n’y a pas de conclusion. Quand il n’y a pas de conclusion, il n’y a pas de mort. C’est le chemin de la libération. En conclusion, l’intuition est la capacité de l’être humain à comprendre des situations, des choses, des pensées ou des sentiments et être capable de  prendre des décisions  instantanément sans l’intervention de l’esprit ou de la logique.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES