sam 22 juin 2024 - 18:06

Autriche : Francs-maçons et Église enfin réconciliés ?

De notre confrère autrichien 5min.at – Par Manfred Wrussnig

Maria Saal – “Loge und Altar” était le nom du sujet de discussion auquel l’invitation à la salle paroissiale de Maria Saal a été adressée samedi soir. Michael Weninger, qui avait également écrit le livre du même nom, a été conférencier. En plus de la réconciliation entre l’Église et les Francs-maçons, des questions du public sur une éventuelle maçonnerie commerciale et bien d’autres ont été abordées. Concernant la discussion sur le célibat des prêtres, il a déclaré : « Le libre choix de se marier doit être autorisé ».

La visite de Michael Weninger en Carinthie, qui vit à nouveau à Vienne, a commencé la veille lorsqu’il a organisé une “Méditation de Pâques” pour les honorables francs-maçons des cinq loges carinthiennes dans la chapelle de l’hôpital “Maria Hilf”, à partir de 17 heures, là où les épouses des frères étaient également autorisées à être présentes. Des juges, des avocats et un entrepreneur en bâtiment bien connu de Klagenfurt étaient parmi les nombreux participants à la chapelle.

Combattre l’Église contre les francs-maçons appartient au passé

Bien sûr, il s’est mis au travail un jour plus tard dans la salle paroissiale de Maria Saal. Il rend compte de la lutte longue, souvent sanglante, qui dura des siècles entre l’Église et les francs-maçons et entre les cardinaux, parmi lesquels se trouvaient de nombreux francs-maçons. Même le Vatican avait une loge dans les années précédentes. “Mais heureusement, la lutte entre l’Église et la franc-maçonnerie appartient désormais définitivement au passé, car avec le nouveau droit canonique de 1983, les francs-maçons ne sont plus du tout mentionnés, donc le conflit est probablement mis de côté”, résume-t-il. À une exception près : toute personne qui rejoint des loges qui dénoncent explicitement l’Église catholique, dont il n’y en a que quelques-uns en Europe, sera excommuniée par l’Église catholique.

Faut-il abolir le célibat ?

Presque jusqu’à minuit, Weninger a d’abord répondu aux questions du public et plus tard, à plus petite échelle, le journaliste de 5 minutes a également été autorisé à discuter avec Weninger. Il a répondu aux questions sur les relations d’affaires fréquemment discutées et désapprouvées dans les loges par une contre-question: “N’aimeriez-vous pas faire confiance à un bon ami, un frère, en tant qu’étranger dans les affaires?” Est-il lui-même franc-maçon ? Soi-disant dans une loge belge ? “Vous êtes invités à vous renseigner, je suis accusé à plusieurs reprises de cela, j’ai été interrogé à plusieurs reprises à ce sujet au Vatican.” Est-il pour ou contre l’abolition du célibat ? “Personnellement, je suis un partisan du célibat, mais tous les prêtres devraient avoir le libre choix de se marier.”

À propos du docteur Michel Weninger :

Pendant de nombreuses années, il a travaillé au service diplomatique de la République d’Autriche dans divers pays et continents et parle plusieurs langues. Il a été conseiller des présidents de la Commission européenne, Romano Prodi et José Barroso. Après la mort de sa femme, il fut ordonné prêtre à Vienne. Le pape Benoît XVI l’a nommé au Vatican, où il est responsable du dialogue avec l’islam en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et du Sud. Il est également attaché à la réconciliation entre l’Église catholique et la franc-maçonnerie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES