mer 19 juin 2024 - 20:06

Travailleurs d’Hiram Abiff : éveil de la conscience

De notre confrère vénézuélien elnacional.com – Par Mario Muñera Muñoz

« Il n’est pas possible d’éveiller la conscience sans douleur. Les gens sont capables de faire n’importe quoi, aussi absurde que cela puisse paraître, pour éviter d’affronter leur propre âme. Personne ne s’éclaire en fantasmant des figures lumineuses, mais en rendant consciente leur obscurité. » (Carl Jung).

Le chemin d’initiation à la franc-maçonnerie vise à « éveiller la conscience », bien sûr c’est un chemin spirituel, c’est une attitude de vie. Pourquoi est-ce une attitude de vie ? Parce que nous devons d’abord corriger tous les enseignements et informations que nous recevons au cours de notre vie sur ce plan : famille, école, université et le conglomérat en général. Tous ces défauts et passions ou tyrans qui nous gouvernent que nous avons créés tout au long de notre vie sont corrigés, et en franc-maçonnerie ce travail nous amène à être “libres“, à ne dépendre de rien, et c’est ici qu’il commence à “ouvrir la conscience“.

C’est un travail très dur car notre « ego » nous cache le chemin vers la Lumière et nous fait vivre dans l’illusion du plan physique perçu par nos sens. Lorsque nous commençons à ouvrir la conscience, nous développons cet organe spirituel appelé “intuition“, sans lequel nous ne comprendrons jamais la “lumière” des plans supérieurs. Nous pouvons parler de deux types de conscience : la conscience et le subconscient, et ce dernier est ce que nous avons voilé et nous empêche de percevoir la réalité de notre existence.

L’inconscience est une mauvaise façon de vivre sur ce plan, et qui crée de la souffrance et du malheur pour nous parce que nous sommes voilés de la lumière et de la sagesse. Si “l’ego” domine notre existence nous ne pouvons pas “éveiller la conscience“, c’est la cause des souffrances du plan terrestre, comme l’affirme le maître bouddha : entre l’ego et les désirs le chemin est très épineux. Entre “Connais-toi toi-même” et “Connaissance de soi” se trouve le secret du chemin initiatique à la Franc-Maçonnerie. Il est important de noter qu’une personne peut être très “intellectuelle“, dominer les différentes écoles spirituelles existantes, mais cela ne veut pas dire qu’elle “a ouvert sa conscience“. Nous ne pouvons pas non plus nous battre avec notre existence sur le plan physique, c’est notre manifestation pour remplir notre mission dans ce cycle de vie et cela est réalisé en vivant en équilibre.

Au fur et à mesure que nous éveillons notre conscience, tout devient plus clair et le fantasme qui nous éblouit se voile, seul notre ego en profite, nous cessons d’être esclaves du mental. Les francs-maçons ne sont à 80% que des francs-maçons intellectuels, bourrés d’informations, et seulement vingt pour cent sont de vrais initiés, libres et pleins de connaissance transcendante. Il est bon de savoir qu’il existe une connaissance transcendante et une connaissance non transcendante. Les non-transcendants sont toutes les études et informations que nous avons menées à un niveau intellectuel, et les transcendants sont nos connaissances et notre sagesse issues de la symbologie maçonnique et de la méditation.

« La première impression que produit sur moi l’effort, de prendre conscience de mon être, de prendre conscience de moi en tant que moi, de me dire : je marche, je fais et d’essayer de faire vivre ce je, de le sentir à l’intérieur de moi, c’était ceci : La pensée restait endormie, quand je faisais le je, je ne pouvais ni penser ni parler, même l’intensité des sensations diminuait ; d’ailleurs on pouvait se maintenir dans un tel état, seulement pour une très courte période. » (Ouspensky).

Pour me connaître, je dois d’abord observer les trois préoccupations qui surgissent dans notre esprit : « D’où je viens, qu’est-ce que je fais ici et où vais-je » et la réponse réside dans l’éveil de la conscience. Outre l’Ego, il est aussi accompagné des « détracteurs », qui sont les obstacles qui se présentent à nous sur le chemin de l’éveil. Quand on met la volonté d’action, des obstacles sortent, exemple : vous sortez et une forte pluie se dégage.

Vous sortez et le véhicule a un pneu crevé, ou un tuyau de la maison casse, etc. J’appelle cela des “détracteurs” qui ont l’air logique, mais qui ne le sont pas. Nous, francs-maçons, n’éliminons ni ne tuons rien, car notre symbologie nous apprend seulement à rechercher l’équilibre : entre les colonnes de « la miséricorde et la rigueur », nous avons celui du Centre qui est la “sagesse” (Kabbale), nous équilibrons, si nous éliminons quelque chose, même si c’est nuisible, dans ma compréhension ce serait le chaos. Imaginez qu’on élimine “l’ego“, on devient des personnes sans “estime de soi“, on équilibre seulement “l’égoïsme, la sentimentalité et les passions” qui sont des lests pour ouvrir la conscience, car elles sont pleines de « pouvoir et d’attachement ». L’autre secret de l’ouverture de conscience est « le détachement ou le détachement », qui se résume en un mot : « être libre », indifférent à la rigueur et indifférent à la miséricorde, indifférent à l’orgueil et indifférent à l’humilité. L’équilibre. Libre de nos passions et de nos défauts : c’est la plénitude spirituelle.

Lorsque la conscience est ouverte, la douleur et la souffrance sont transcendées, car vous vous libérez des griffes de l’attachement et des désirs, lest du chemin initiatique. L’ouverture de la conscience est la pleine connaissance de notre intérieur et de notre essence. Celui qui éveille la conscience peut étudier aux pieds de l’enseignant, vit dans les mondes supérieurs, est conscient de l’État originel, car il vibre aux niveaux de vibrations des plans supérieurs. Il est probable que vous éveilliez votre conscience lorsque ces signes apparaissent : Ne soyez pas soumis à vos croyances – vous pratiquez le détachement ou le détachement. – Vous vous sentez libre, pas attaché à l’intellectuel ou au religieux. –Vous ressentez un équilibre entre le corps et l’esprit. – Votre niveau spirituel grandit et cela se reflète dans vos actions – Vous n’avez pas peur de l’inconnu, des mystères et encore moins de passer à plat. –Vous voulez être seul, pas à la solitude pour méditer. – Vous faites l’expérience d’une plénitude spirituelle et votre religion est l’amour.

1 COMMENTAIRE

  1. D’après certains, cet oeil de Dieu qui voit tout dans son delta rayonnant provient dune église en Ukraine… Puisse-t-il aider à éveiller et élever les consciences ! Paix sur la terre ( Luc 2:14).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES