mer 08 février 2023 - 01:02

À force de subtilités, l’ésotérisme ne favoriserait-il pas une certaine surdité ?

(Les « éditos » de Christian Roblin paraissent les 1er et 15 de chaque mois.)

L’ésotérisme, cet enseignement réservé aux initiés, c’est-à-dire à ceux qui ont été admis à la connaissance de certains mystères, a pris culturellement de nombreux chemins détournés, eux-mêmes énigmatiques, si bien qu’on peut parfois se demander si la magie de ses métaphores éveille, dans la vie même de ceux qui s’efforcent d’en percer le sens, d’assez puissants échos pour transformer les sujets eux-mêmes. Ainsi, le risque est grand que ce lacis de voies sinueuses et complexes ne se résolve, en définitive, en un ramassis de bizarreries propices à des évocations rêveuses.  

Je crains que certains ne se complaisent dans des apparences pittoresques voire dans des fumigations envoûtantes ne portant guère à conséquence dans leurs comportements quotidiens. Ils y trouvent un moyen raffiné de se réfugier dans un isolement hautain, sans que nul ne puisse toujours distinguer d’évolution visible dans leur perfectionnement moral ou leur élévation spirituelle… Ils ont raté la porte étroite qui devait les conduire à un vrai travail sur eux-mêmes.

Il faut dire que la tâche est ardue et qu’il est facile de rester hors du jeu, de ne pas se mettre en cause, en usant de péroraisons avantageuses  dans un art consommé de l’esquive : entre ceux-là et ceux qui n’ont que des préoccupations « sociétales » à l’esprit, une vaste coalition se dessine pour vider la notion même d’initiation des patientes exigences du dévoilement intérieur, corrélées par construction à l’inlassable recherche d’une harmonie dépassant, dans la vie profane, les clivages culturels, sociaux et politiques.

Pourtant, il s’en trouve chez qui la vertu des bonnes pratiques sert tous les jours d’aune à l’unité de soi. Ils feraient même de leur conscience initiatique le passage obligé de leur engagement dans le monde. Alors, exerçant leur discernement avec persévérance et humilité, ils en viennent à se poser sérieusement cette question : À force de subtilités, l’ésotérisme ne favoriserait-il pas une certaine surdité ?

Christian Roblin
Christian Roblin
Christian Roblin est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a exercé, pendant trente ans, des fonctions de direction générale dans le secteur culturel (édition, presse, galerie d’art). Après avoir dirigé la rédaction du Journal de la Grande Loge de France pendant, au total, une quinzaine d'années, il est aujourd'hui président du Collège maçonnique, association culturelle regroupant l’Académie maçonnique et l’Université maçonnique. Son activité au sein de 450.fm est strictement personnelle et indépendante de ses autres engagements.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES