ven 12 avril 2024 - 12:04

20/02/23 : Reconsécration de la pierre angulaire du George Washington Masonic National Memorial

Un événement auquel le George Washington Masonic National Memorial, bâtiment maçonnique dédié à la mémoire de George Washington, premier président des États-Unis et Franc-Maçon, nous convie.

Pose de la première pierre du George Washington Masonic National Memorial à Alexandria, Virginie, le 1er novembre 1923.

Une invitation lancée aux Frères du monde entier par la Franc-Maçonnerie américaine qui célébrera, le 20 février prochain, le 100e anniversaire du début des travaux de la construction, à Alexandria en Virginie, du mausolée en mémoire de George Washington.

Vue de face du George Washington Masonic National Memorial.

Une cérémonie solennelle pour renouveler la dédicace de la pierre angulaire mais aussi et surtout représentant l’hommage de la franc-maçonnerie américaine aux valeurs de liberté.

Chaque année, des milliers d’invités du musée visitent ce Mémorial pour en savoir plus sur Washington et la Franc-Maçonnerie, et pour s’inspirer aussi du grand héritage laissé par le père des États-Unis et, selon certains, le plus grand Maçon du pays.

La célébration originelle de la pierre angulaire avait été un événement maçonnique national de très grande ampleur. Plus de 10 000 Frères avaient assisté à la pose de la première pierre du Mémorial en 1923. En 2023, les maçons se réuniront à nouveau au Mémorial pour assister à la réinauguration de cette pierre angulaire.

Maquette du George Washington Masonic National Memorial en 1922.

Par ailleurs, une pierre d’angle est, pour certains bâtiments, la première pierre à avoir été scellée lors de l’édification. Elle se distingue des autres par le fait qu’elle a été posée au cours d’une cérémonie, généralement par un officiel, acquérant ainsi une valeur symbolique. Pour mémoire, le prophète Ésaïe et l’auteur du Psaume 118 font de la pierre de tête ou pierre angulaire un symbole.

Toutes les Grandes Loges, les Loges, les groupes maçonniques et les Francs-Maçons de par le monde en amitié avec la Grande Loge de Virginie peuvent participer au défilé, à compter de 13 heures, depuis la vieille ville historique d’Alexandria jusqu’aux magnifiques terrains du Mémorial. Toutes les personnes participant aux événements du 20 février 2023 doivent s’inscrire sur le site Web.

Les initiatives, qui comprendront des rencontres et des visites, avec un accueil dans des Loges et des groupes maçonniques, se tiendront du vendredi 17 février au dimanche 19 février. Mark Tabbert et Shawn Eyer, parmi les plus grands experts américains de l’histoire de la Franc-Maçonnerie, seront à la disposition de répondre aux questions des invités qui se seront spécifiquement inscrits.

L’équerre et le compas, un grand symbole maçonnique construit en béton, ont été ajoutés au mémorial en 1999.

Point d’orgue du 20 février, à 15h30 précises, la réinauguration solennelle de la pierre angulaire.

Le George Washington Masonic National Memorial

L’idée de construire un mémorial maçonnique pour George Washington a été proposée pour la première fois en 1852 par la Loge Mère de la région de Washington, « Fredericksburg Lodge » No. 4, à l’Orient de Fredericksburg, en Virginie.

Des fonds ont été recherchés auprès des Grandes Loges à travers les États-Unis pour construire un temple maçonnique commémoratif avec une grande statue dans le vestibule. Assez de fonds ont été collectés pour commander une statue en bronze grandeur nature de Washington en décor maçonnique au célèbre sculpteur Hiram Powers qui vivait alors à Rome, en Italie. La statue est arrivée à Alexandria au début de 1861, juste avant le déclenchement de la « The Civil War », la guerre de Sécession ou guerre civile américaine. La statue, exposée à Alexandria jusqu’à l’été 1863, puis déplacée à Richmond, où elle a été détruite dans l’incendie du 3 avril 1865.

 « M.O.V.P.E.R. » est l’abréviation de Mystic Order of Veiled Prophets of the Enchanted Realm, soit l’Ordre Mystique des Prophètes Voilés du Royaume Enchanté.
 

Aujourd’hui, « Alexandria-Washington Lodge » # 22 expose nombre de ses précieux souvenirs de Washington. Ce mémorial accueille le public sept jours sur sept pour voir de très nombreuses expositions et profiter de la vue spectaculaire depuis le sommet de sa tour de 333 pieds, soit 101,50 m. Il fut construit uniquement avec les contributions volontaires des membres de la Franc-Maçonnerie.

Le président Truman portant son tablier, avec d’autres dignitaires au Masonic National Memorial, le 22 février 1950

Le George Washington Masonic National Memorial est de style néoclassique. ​​Des parties du bâtiment sont également de style néo-grec et néo-roman.

Le mémorial se compose de neuf étages. Le premier étage ou « rez-de-chaussée » semble, de l’extérieur, faire partie de la fondation. Au centre du premier étage se trouve le Grand Masonic Hall qui compte huit grandes colonnes de granit vert, quatre de chaque côté de la salle. Cette salle mesure 66 pieds (20 m) de long, 66 pieds (20 m) de large et 20 pieds (6,1 m) de haut. Les 12 dioramas commandés au milieu des années 1960 sont situés dans cette salle.

Peinture murale de la salle Cryptic Masonry au septième étage, détail.

L’architecture du monument

La forme du Mémorial s’inspire du phare d’Alexandrie, en Égypte, l’une des anciennes sept merveilles du monde, et sa conception reflète l’architecture classique de la Grèce et de Rome. Ces styles relient le Mémorial à l’architecture de l’époque de Washington, lorsque l’esthétique classique était utilisée pour exprimer les principes démocratiques guidant la nouvelle république.

L’autel de la chapelle de la salle des Templiers au huitième étage du Mémorial.

L’entrée du Mémorial, inspirée du Parthénon, est d’ordre dorique. L’intérieur du Memorial Hall est un ordre composite modernisé. Les trois sections de la tour montent en niveaux de complexité, avec des éléments doriques en bas, ioniques au milieu et corinthiens en haut. La Tour est coiffée d’une pyramide et surmontée d’un fleuron stylisé qui symbolise la Lumière. Le Mémorial est un phare qui diffuse la lumière de la Franc-Maçonnerie et l’héritage de Washington à toute l’humanité.

En 1942, le département du commerce fait don d’équipements pour éclairer le monument afin, tel un phare, qu’il diffuse la lumière de la Franc-Maçonnerie.

Sources : « Wikipédia, l’encyclopédie libre », Wikimedia Commons, Newsletter du Grand Orient d’Italie, George Washington Masonic National Memorial

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES