lun 04 mars 2024 - 13:03

Passage à l’Orient Éternel du Très Illustre Frère Alain Bernheim

Nous apprenons ce jour 27 décembre, alors que nous fêtons saint Jean, le passage à l’Orient Éternel du Très Illustre Frère Alain Bernheim (1931-2022), pianiste français et éminent spécialiste de la Franc-Maçonnerie. Nous partageons, bien volontiers sa riche biographie.

Jeunesse et carrière musicale

À l’âge de 12 ans, Alain Bernheim est arrêté par la Gestapo et interné au Camp de Drancy. À 15 ans, il représente le lycée Janson-de-Sailly au Concours général de philosophie. Il étudie au Conservatoire de Paris. Il est l’un des premiers étudiants à bénéficier du programme Fulbright, qui lui permet de financer un séjour au New England Conservatory of Music de Boston. Il remporte le second prix, en compagnie de Vladimir Ashkenazy, au concours international de Bucarest de 1953. Il a donné environ 2 000 concerts jusqu’en 1980. Mais il doit arrêter sa carrière musicale pour des raisons de santé.

Son parcours maçonnique

Initié au Grand Orient de France en 1963 à la Loge Europa à l’Orient de Strasbourg, Alain est, un temps – au cours des années 70 –, membre de la Grande Loge Nationale Française au sein de la RL Carolus Magnus n° 128, toujours à l’Orient de Starsbourg, souhaitant bénéficier de la régularité et de la reconnaissance. Depuis, il appartient à la Grande Loge Suisse Alpina – Respectable Loge Maçonnerie Universelle n° 40 – et à la Grande Loge Régulière de Belgique, où il a été Vénérable Maître de la Loge de Recherche Ars Macionica n° 30. En 2010, il a été le premier Français élu membre actif de la Respectable Loge Quatuor Coronati no 2076 (Grande Loge Unie d’Angleterre) dont il a démissionné en 2014 alors qu’il en était Premier Surveillant. 33e du Suprême Conseil de la Juridiction Sud des États-Unis, Grand Capitulaire du Grand Prieuré de Belgique, membre de l’Ordre Royal d’Écosse, membre d’honneur et Grand Commandeur Honoris Causa du Suprême Conseil de France, il est un des rares auteurs à avoir reçu deux fois – usant d’un pseudonyme – le Norman Spencer Award de la Loge Quatuor Coronati no 2076 (1986 et 1993).

Il a reçu aussi de nombreuses distinctions ou prix : Certificate of Literature de la Philalethes Society (1997) ; Blue Friar (2007) ; Albert Gallatin Mackey Scholar Award for Lifetime Achievement, Scottish Rite Research Society (2009) ; Prix Caroubi du Suprême Conseil de France (2010) ; Prix littéraire de la Maçonnerie française pour Le rite en 33 grades De Frederick Dalcho à Charles Riandey (2011) ; Prix Spécial Acacia d’Or du Salon du Livre Maçonnique pour l’ensemble de son œuvre (2014).

Ses publications principales :

Introduction et Index pour la réimpression d’Histoire du Grand Orient de France (1865) de A.G. Jouaust, Paris, Télètes. 1989 ;

Introduction-Avertissement – Réimpression en fac-similé du Mémoire Justificatif de Brest De La Chaussée (1773) et de l’Histoire de la Fondation du Grand Orient de France (1812) de C.-A. Thory, Genève-Paris, Slatkine, 1992 ;

Préface à la traduction française de The Origins of Freemasonry – Scotland’s century 1590-1710, David Stevenson, Paris, Télètes, 1993 ;

Les débuts de la franc-maçonnerie à Genève et en Suisse. Avec un essai de répertoire et de généalogie des loges de Genève (1736-1994), Genève, Slatkine, 1994 ;

(en) Introduction and index to the reprint of Outline on the Rise and Progress of Freemasonry in Louisiana by James B. Scot, . Michael Poll Publishing, 1995 ;

(en)Heredom : The Transactions of the Scottish Rite Research Society, avec S. Brent Morris, W. Kirk MacNulty et William D Moore, 1996.

Collectif, (collaboration) Encyclopédie de la Franc-maçonnerie, Paris, Librairie générale française, Coll. Pochotèque, 2000 ;

Hommage à Jean Émile Daruty (préface à la seconde réimpression en fac-similé des Recherches sur le Rite Écossais Ancien et Accepté, 1879-1880), Paris, Télètes,  2001 ;

Collectif, (collaboration) Freemasonry in Context, Lexington Books, 2003 ;

Réalité Maçonnique, in Masonica, revue du Groupe de Recherche Alpina, Lausanne, 2007 ;

Une certaine idée de la franc-maçonnerie, préface d’Arturo de Hoyos, Éditions Dervy, Paris, 2008 ;

Les lectures incertaines de Charles Porset in Humanisme, Paris, octobre 2009, no 286, p. 104-109 ;

Le rite en 33 grades – De Frederick Dalcho à Charles Riandey, Éditions Dervy, Paris, 2011 ;

Ramsay et ses deux discours, Paris, Éditions Télètes, 2012 ;

Les deux plus anciens manuscrits des grades symboliques de la franc-maçonnerie de langue française, Pais, Éditions Dervy, 2013 ;

Régularité maçonnique, Paris, Télètes, 2015 ;

Freemasonry’s Royal Secret – The “Francken Manuscript” of the High Degrees. Introduction by Alain Bernheim, 33°, and Arturo de Hoyos, 33°, G.C. – The Scottish Rite Research Society (Washington, D.C.) ;

Préface pour De l’Écosse à l’Écossisme, de Louis Trébuchet. Éditions Ubik, 2015 ;

(en) Masoniuc Regularity. Westphalia Press (Washington, D.C.). (ISBN 9781-63391-408-7).

Une histoire secrète du Rite Écossais Rectifié, Éditions Slatkine, 2017 ;

Il est également auteur d’environ 150 publications en français, anglais et allemand dans la presse spécialisée consacrée à la franc-maçonnerie.

Alain Bernheim et Jacques Attali – SML 2014, GLDF – Photo © Yonnel Ghernaouti, YG

Mes TTCCSS & TTCCFF, tirons une batterie de deuil :

« Gémissons, Gémissons mais Espérons. »

Et couvrons cette batterie par une batterie d’Espérance :

« Espérons, Espérons en confiance, Espérons en confiance et en sérénité ! »

Puisse Dieu, l’Être Éternel, le Très Haut, Grand Architecte de l’Univers, accueillir ce digne Fils de la Lumière en Sa demeure céleste où, désormais, il résidera en paix.

Notre très cher Frère Alain nous a quitté, mais son souvenir ne s’effacera jamais !

Il est parti à 91 ans alors que nous le pensions immortel…

Sources : Wikipédia ; Heredom-Scottish Rite Research Society, vol. 20, 2012

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES