jeu 26 janvier 2023 - 22:01

Points de Vue Initiatiques # 206-« Pensée et action »

S’il est bien une publication qui porte haut et fort les couleurs de la GLDF qui, ne page d’accueil de son site Internet, a pour devise « Une démarche de tradition au cœur des enjeux contemporains », c’est bien Points de Vue Initiatiques (PVI), revue trimestrielle de la Grande Loge de France.

Chaque numéro (de 120 pages environ, format 18 x 24 cm) est rédigé par des auteurs francs-maçons, à l’exception de quelques invités. Le magazine a pour but de d’accompagner les Frères dans leur démarche d’initiation à la Franc-Maçonnerie de tradition, les aider dans leur réflexion et les éclairer dans leurs travaux. Une revue qui, en 2025, fêtera ses 50 ans !

Points de Vue Initiatiques-Vivre la tradition/Revue de la Grande Loge de France

Pensée et action – GLDF, # 206, décembre 2022, 120 pages, 8 €

Sommaire du numéro 206

À quoi sert la franc-maçonnerie et comment incite-t-elle ses membres à cultiver leur pensée afin de pouvoir agir en initiés engagés dans le monde ? Voilà la passionnante thématique qu’explore, parfois de manière inattendue, ce nouveau numéro de PVI #206 « Pensée et action ».

Éditorial, page 1 par Olivier Balaine

Le mot du Grand Maître, page 2 par Thierry Zaveroni,

L’initiation par l’action et par la pensée, page 8 par Gabriel Samso – La pensée et l’action, plutôt que deux catégories étrangères, ne seraient-elles pas une seule boucle-réflexe divisée seulement en apparence, mais unies dans le rapport commun de l’homme au monde ?

Éloge de la paresse, page 16 par Jean-Philippe Hardy – S’accorder un temps de paresse signifie-t-il ne rien faire ? Doit-on considérer comme paresseux celui qui s’adonne à l’otium, aux loisirs studieux, à l’introspection ? Le franc-maçon doit-il culpabiliser quand il lâche prise ?

La main, égale et rivale de sa pensée, page 24 par Jean-Pascal Meyer – La main n’est-elle là que pour satisfaire l’idée germée dans la pensée ? Pourtant, faire donne à penser. La main développe une compétence autonome pour passer d’outil à Maître, par l’expérience de la vie. Elle arrive à démêler ce que la pensé emmêle parfois.

Le non-agir, page 32 par Jean-Michel Vallat – Notion difficile à appréhender pour un esprit européen, le non-agir, le wu-wei* chinois, est tout sauf une invitation à l’inaction.

Maçon dans la Loge, Maçon dans le monde, page 42 par Stéphan Bousquet – Au-delà d’un simple perfectionnement moral, par son initiation, son assiduité en tenue, et la découverte du langage symbolique, le franc-maçon apprend à se relier au monde sacré de l’Esprit. Son regard en revient définitivement bouleversé.

Frédéric Potier en 2019

Entretiens

« Je ne suis pas un universaliste naïf », page 50 par Frédéric Potier, délégué général à l’Éthique et à la conformité du groupe RATP depuis février 2021, préfet et précédemment délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la lutte anti LGBT (DILCRAH) – Propos recueillis par Dominique Losay et Olivier Balaine

« Je suis persuadé qu’une pensée doit se vérifier dans sa capacité à faire agir », page 56 par Jean-Marie de Bourqueney – Propos recueillis par Dominique Losay et Olivier Balaine

Olivier Balaine

Esprit et pensée, âme et action, page 62 par Marc Guiguet – L’esprit, quête de l’initié, manifeste au monde la présence du Principe créateur. L’âme anime le corps et nous invite à passer de l’autre côté du miroir. La pensée initiatique s’épanouit dans l’action, s’inscrivant dans l’ordre du monde.

S’élever en marchant…, page 76 par David Milcent – Points de Vue Initiatiques a réuni cinq pèlerins, même si parfois ils s’euphémisent en randonneurs… Difficile de définir ce qui se vit sur les chemins. Le point commun entre chacune et chacun ? En marchant, ils ont découvert une part d’eux-mêmes.

Quand dire, c’est faire, page 76 par Florence Dupont – La pratique rituélique nous transforme par le dire, qui est performatif dans l’espace sacré. Les mots deviennent vivants, créant un événement, quand l’écriture est un aide-mémoire. La franc-maçonnerie conserve ainsi un fonctionnement proche des sociétés initiatiques d’autres cultures.

Le symbole, porte ouverte sur l’infini, page 84 par Jean-François Pluviaud – Loin de toutes conventions, la franc-maçonnerie développe un symbolisme poétique, celui qui ouvre l’imaginaire, permet la traversée du miroir et nous propulse dans la Lumière. Encore faut-il le vouloir !

Bibliographie, page 91, [NDLR : 22 ouvrages sont proposés]

Histoire

Jean-Pierre Thomas, Grand Officier GLDF en charge de la culture

Franc-maçonnerie et antiesclavagisme : le combat des francs-maçons, page 92 par Jean-Pierre Thomas – Crime de « lèse-humanité » mis en évidence par les écrits philosophiques de nombreux Frères, l’esclavage a été largement remis en question par les Loges des siècles derniers, faisant de l’émancipation des Noirs un de leurs combats.

Portrait d’initié

Charles Floquet, page 98 par Jean-Pierre Thomas – Avocat à l’éloquence flamboyante, homme politique marquant par ses idées progressistes, Charles Floquet fut aussi un éminent et influent Maçon. Ses idées démocratiques et son approche laïque de la spiritualité inspirent encore le fonctionnement actuel de la Grande Loge de France.

D’Orient et d’Occident

La tolérance : une vertu, page 101 par Cader Dossa – Si tolérer l’autre apparaît comme la pierre angulaire des sociétés en construction, la voie pour y parvenir demeure exigeante, fragile, laissant trop souvent la place aux facilités insidieuses de l’ostracisme.

Morceaux d’architecture

François Gruson

Empiler et franchir, page 106 par François Gruson

Arrêt sur images

Le Palais Idéal du Facteur Cheval à Hauterives (Drôme) – Chef-d’œuvre de l’architecture naïve et de l’art naïf, classé au titre des monuments historiques depuis 1969.

Ferdinand Cheval : facteur et bâtisseur de chimères (1836-1924), page 110 par Daniel Sygit

Le quiz de Patrick

Par 112 par Patrick Joinié-Maurin [NDLR : 3 questions nous sont posées :

  • en quelle année apparaît le mot de maçon ?
  • le grade de maître apparaît en…
  • La création de la Royal Society eut lieu en…

Puis, nous trouvons les réponses au quiz du PVI n° 205 : Qui a fondé la loge des 9 sœurs ? ; Qui a écrit : « Je deviens vieux en apprenant toujours » ? ; Vers quelle époque apparaît clairement une maçonnerie purement spéculative ?]

L’air du temps

La véritable histoire du noachisme, page 114 par Robert de Rosa

Recensions, page 116 (NDLR : Sont chroniqués par Jean-Pierre Thomas, Grand Officier à la Culture, spécialiste de la Maçonnerie « Écossiste » en charge de la rubrique Histoire, Le dernier des compagnons, Hubert Germain (Tallandier, 2022, 208 pages, 17,90€) de la journaliste et biographe Guillemette de Sarrigné et Cahier de brouillon pour Francs-maçons s’ennuyant en Loge (Numérilivre, 2021, 48 pages, 12 €) de Philippe Benhamou Philippe et Clara Pragman. Notre note de lecture sur 450.fm, du 26 décembre 2021 https://450.fm/2021/12/26/cahier-de-brouillon-pour-francs-macons-sennuyant-en-loge/

Bulletin d’abonnement**, page 117

Le champ du poète

Fil à Plomb, page 121 par Yeurdis B. Neuman

Lao Tseu, Mythes et Légendes de Chine, 1922 par E. T. C. Werner

*Le Wu-wei est une notion taoïste qui peut être traduite par « non-agir » ou « non-intervention ». Pour autant, ce n’est pas une attitude d’inaction ou de passivité, mais le fait d’agir en conformité avec « l’ordre cosmique originaire », le mouvement de la nature et de la Voie (Tao). Cette notion d’« agir sans agir », est centrale dans le taoïsme et reste l’objet de nombreuses interprétations ; elle est notamment utilisée par Lao Tseu tout au long du Tao Tö King. Ce dernier a fait de wu-wei un principe politique de gouvernement idéal ; son influence se traduit par le fait que le trône de plusieurs empereurs (comme Kangxi) était surmonté d’un panneau de laque qui portait l’inscription wu-wei, en tant que devise nationale, et ce jusqu’à la fin de la Chine impériale en 1911. Plusieurs entrepreneurs chinois ont également une plaque avec cette inscription dans leur bureau.

**Acheter ou s’abonner à Points de Vue Initiatiques (PVI)

Pour vous abonner à PVI ou acheter un numéro en particulier vous pouvez consulter la boutique en ligne de la Grande Loge de France https://boutique.gldf.org/

PVI, c’est plus de 200 numéros… Vous pouvez consulter la page Facebook dédiée aux Points de Vue Initiatiques https://www.facebook.com/PVI.OFFICIEL

Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter PVI https://www.gldf.org/newletter.html

ou télécharger les anciennes lettres d’informations sur la revue https://www.gldf.org/editions-publications/pvi-revue-de-la-gldf/lettre-dinformation-pvi.html

Renseignements auprès de la Grande Loge de France : par e-mail à redaction@gldf.org

ou par courrier postal : PVI – 8, rue Puteaux – 75017 Paris

Nous trouvons, en fin d’ouvrage l’annonce du sommaire, toutefois donné à tire indicatif, du prochain numéro, le 207, prévu en mars 2023. Avec comme thématique « La Maçonnerie : une tradition vivante. »

Jean-François Pluviaud

Pensée et action… Vaste sujet ! Auquel PVI n’a pas hésité un seul instant à être confronté. C’est-à-dire à mettre en présence pour comparer leurs affirmations. De plumes telles que celles de notre Frère Jean François Pluviaud – initié il y a 42 ans à la GLDF –, auteur, entre autres, de huit ouvrages maçonnique – dont Critique de la raison maçonnique (Dervy, 2002) et réédité en 2006 – Coll. dire – en y ajoutant le sous-titre Transparence, démocratie et… secret, Le phantasme maçonnique et autres chroniques (Numérilivre-Éd. des Bords de Seine, 2009) préfacé par Marc Henry, Grand Maitre de la Grande Loge de 2012 à 2015, et de quatre recueils de poésie.

4e de couverture, détail.

Ou encore de celle de François Gruson, auteur d’une thèse de doctorat en Architecture en 2016, sous la direction de Antonella Mastrorilli, qui fait autorité Pratique rituelle et forme de l’espace : le temple maçonnique : forme, type et signification.

Finalement, comme le dit Gabriel Samso « La pensée et l’action plutôt que deux catégories étrangères ne seraient-elles pas une seule boucle réflexe divisée seulement en apparence mais unis dans le rapport commun de l’homme au monde ? »

Au-delà des belles illustrations émaillant l’ouvrage,

 nous avons aussi particulièrement apprécié l’article de Stéphane Bousquet sur « Maçon dans la Loge Maçon dans le monde ». Ce titre, tout simplement n’illustre-t-il pas de belle manière comment passer de la Loge, laboratoire du vivre-ensemble, à un universalisme et un œcuménisme dans la cité… Le Maçon pratiquant l’Art Royal au sein d’ »un ordre initiatique traditionnel fondé sur la Fraternité et ayant pour but le perfectionnement de l’Humanité » se doit de travailler à « l’amélioration constante de la condition humaine, tant sur le plan spirituel et intellectuel que sur le plan du bien- être matériel » (Extrait du Chapitre I des Constitutions de la GLDF intitulé: La Franc-Maçonnerie Universelle et ses Principes – cf. aussi la 2e de couverture de la revue).

Thierry Zaveroni, Grand Maître de la GLDF
Thierry Zaveroni, Grand Maître de la GLDF

Pour Thierry Zaveroni, Grand Maître, « La pensée et l’action seraient donc pour le franc-maçon de la grande de France, intrinsèquement lié. Car dans cette vie de l’esprit, nous ne pouvons entrer dans cette « vita activa » évoquée par Hannah Arendt, c’est à dire une action qui a vocation à se manifester dans le domaine public et à la possibilité d’y laisser une trace ». Pour lui, « Ce numéro de PVI illustre la dynamique que j’entends insuffler dans nos loges durant mon mandat. »

Nous savons la GLDF très en pointe sur la jeunesse. Rappelez-vous le colloque « La Jeunesse#MonAvenir » organisé à son initiative et conjointement avec la Grande Loge Féminine de France le samedi 2 avril 2016, Palais Brongniart, à Paris ! Un immense succès https://www.gldf.org/uploads/tx_dkactus/ComPresseBilanColloque.pdf

C’est donc avec des mots concernant la jeunesse et leur avenir que s’achève l’éditorial du Grand Maître.

Facebook GLDF
Facebook GLDF

La newsletter de la GLDF n°115 de janvier 2023 nous propose de découvrir ce numéro « Pensée et action » avec Olivier Balaine, directeur de la rédaction.

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES