ven 27 janvier 2023 - 00:01

James Anderson 1723

Si la question était de savoir comment « S’inscrire dans l’Histoire », titre de la publication, force est de constater que les contributeurs connaissaient déjà la recette. Avec enthousiasme, ils entraînent le lecteur vers une découverte : celle d’une loge, qui plus est d’étude et de recherche au regard de la Constitution et Règlement général de l’obédience – Livre dixième ; du triangle-de la loge de mission ; art. 184 et suiv. –, mais aussi de rites avec le rite anglais connu sous le nom d’émulation ou encore le rite d’York ou rite américain.

Frontispiece and title page of the 1723 Constitutions of the Ancient and Honourable Fraternity of Free and Accepted Masons. Musée de la franc-maçonnerie – Hôtel du Grand Orient de France, au siège du Grand Orient de France, 16, rue Cadet, Paris 9e ardt.

Les collaborateurs souhaitent aussi dresser un tableau exhaustif de l’activité de la loge, au nom si connu de James Anderson, depuis sa fondation en 2001. En tout premier lieu, il nous est rappelé que James Anderson (c. 1678-1739), pasteur presbytérien, a contribué aux « Constitutions, Histoire, Lois, Obligations, Ordonnances, Règlements et Usages de la Très Respectable Confrérie des Francs-maçons acceptés » considérées comme l’un des textes fondateurs de la franc-maçonnerie moderne dite spéculative, dont le tricentenaire sera fêté l’an prochain. L’ouvrage servit de base à la création de la première structure obédientielle au monde…

Année par année, de la création à nos jours, grâce à cette exhaustive « Chronologies historiques » – événements, évolutions, modifications, vénérables maîtres – les rédacteurs réalisent un état des lieux en ouvrant aussi des pistes de réflexion sur des expériences et des parcours qui demeurent parfois méconnus. Sans omettre d’en aborder tous les détails administratifs. Et d’évoquer aussi la loge, la première maçonnant au rite anglais de style émulation, « Les Fils de James Anderson », fondée en 2015 et allumant ses feux en janvier 2016. Nous y découvrons le projet de naissance, l’activité et les perspectives de développement.

Cette revue qui se veut évolutive publiera, au fil des ans et dès 2023, après l’annonce faite dans ce numéro, les actes du colloque du 20e anniversaire du Suprême Grand Chapitre de l’Ancienne Maçonnerie d’York, du samedi 19 février dernier, ayant traité du « Réveil des Rites Anglo-Saxons au Grand Orient de France ».

Loge d’étude et de recherche du Grand Orient de France – S’inscrire dans l’Histoire/Collectif – JAMES ANDERSON, autoédition, 2022, 42 pages, 10 €

Possible représentation de James Anderson dans une caricature de William Hogarth.

Initialement, cette note de lecture a été publiée dans le journal papier de 450.fmLa Lumière Mai 2022 N° 2, page 28, dans notre rubrique La Sélection de la rédaction.  

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES