dim 16 juin 2024 - 13:06

Le franc-maçon harmonique

De notre confrère italien expartibus.it – de Chrétien de Rosemunda

L’être humain n’est pas fait pour s’exhiber, mais pour trouver un espace pour vivre en harmonie avec le ciel et la terre.
Nicolas Ammaniti

Quand pouvons-nous admettre, d’abord avec nous-mêmes et ensuite avec les autres, que nous sommes en paix avec nous-mêmes ? A quel moment de la vie maçonnique cette fameuse petite flamme qui brûle ne s’éteint pas, mais reste toujours allumée ? La pierre devenue lisse de rugueuse atteint-elle presque la perfection ?

Il n’y a pas de temps précis et marqué, il n’y a pas de chemin unique à suivre, il n’y a pas d’examens à passer ou de notes à obtenir.

Si vous avez emprunté l’une de ces routes, je dois vous annoncer une mauvaise nouvelle : vous perdez votre temps !

J’ai rencontré beaucoup de Frères, d’obédiences, d’âges et de niveaux différents ; des gens splendides, pleins de charisme, pleins de notions, studieux et passionnés de franc-maçonnerie, qui récitaient des rituels par cœur ou discutaient de « politique maçonnique », comme des politiciens profanes consommés.

Ils ont beaucoup enrichi mon être, je ne peux pas le nier, mais… eh bien oui il y a un pourtant, en très, très peu d’entre eux j’ai reconnu cette caractéristique à laquelle j’aspire moi aussi : l’Harmonie !

Être un « franc-maçon harmonique », cela devrait être à mon sens le but à atteindre.

La première définition de l’Harmonie dans le dictionnaire est : accord et proportion entre les parties qui forment un tout, produisant un effet agréable aux sens : l’harmonie des formes, des couleurs, des parfums, l’harmonie de l’Univers, l’harmonie du style, l’harmonie d’idées, de concepts, l’harmonie entre la pensée et l’action. En un mot, la description d’un franc-maçon harmonique.

Pour comprendre le sens profond de ce concept, il faut s’attarder sur le sens du mot lui-même, percevoir cette condition, comme écouter de la musique, jusqu’à étendre l’idée à des champs expérientiels multiples et variés, comme si à un certain moment on apprenait” acoustiquement”, à travers l’oreille, pour accorder l’attention voulue à cette partie de la réalité sur laquelle nous concentrons notre attention, qui nous implique souvent émotionnellement au point de nous faire sentir comme faisant partie d’un “tout harmonieux”.

L’harmonie est une dot qui découle d’un état de conscience particulier, heureusement accessible à tous : le soi-disant « comprendre sans savoir comment !

Dans la nature, ça existe déjà ! Rien n’est laissé au hasard, tout a été fait avec un critère précis.

L’homme a toujours observé la nature dans son harmonie, en apprenant d’elle et en la sublimant à travers les arts libéraux.

Au cours des siècles, des hommes de bonne volonté ont étudié, appris et adopté le concept d’harmonie.

Dans la franc-maçonnerie, de nombreux et illustres Frères ont consacré des réflexions profondes à cet état de sublimation, constituant un patrimoine d’expérience pour ceux qui viendront plus tard.

L’harmonie fait partie intégrante de la franc-maçonnerie. La Loggia, avec ses hautes valeurs symboliques, parvient à synthétiser ce chemin, le transformant en un préalable nécessaire à l’agrégation harmonique.

Harmonie des formes, Harmonie de l’architecture, Harmonie des symboles, Harmonie de l’astral, Harmonie des mouvements, Harmonie des expressions verbales, Harmonie de la disposition des objets rituels, Harmonie du toucher : tout dans la Loggia respire l’Harmonie !

Et pour chacune de ces composantes il y a des pages d’histoire maçonnique qui nous ramènent non seulement à l’histoire grecque, mais aussi à l’histoire égyptienne ou encore assyro-babylonienne.

Dans cet équilibre l’homme peut se connaître et se construire, rechercher le Vrai et le Juste et aspirer à atteindre l’Harmonie. Le franc-maçon vit d’engagement, de perspicacité continue dans son âme et en étroite harmonie avec les âmes de ses frères.

C’est un travail d’équipe, où l’un est fonctionnel à l’autre et notre lieu de rencontre, la Loge , trouve sa caractéristique essentielle dans l’harmonie. En elle « tout est juste et parfait ».

En Franc-Maçonnerie tous ces différents aspects des multiples visages de l’harmonie visent et convergent vers une Harmonie plus importante et essentielle qui n’est finalement plus symbolique, mais vraie, réelle, centrale, faite de contenus, indispensable et irremplaçable mais toujours valable.

Je me réfère à l’Harmonie entre Frères, à l’Harmonie intérieure, à celle des cœurs et des sentiments, à l’Harmonie des idées et des comportements conséquents qui partent d’une dialectique chorale. Harmonie des Loges et entre Loges, entre Proche et Extrême-Orient.

L’Harmonie de l’Univers est la conséquence de ces relations qui unissent, par des fils innombrables et invisibles, toutes les créations physiques et spirituelles et produisent ainsi les différentes manifestations de la Vie et de la Beauté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES