mer 08 février 2023 - 01:02

L’avenir de la franc-maçonnerie et du pays passe aussi par ici – l’Ordre Demolay

De notre confrère brésilien sosergipe.com.br – Par Hernán Centurion

Il y a des milliers d’années, le philosophe et mathématicien Pythagore annonçait déjà que pour assurer un avenir prospère à l’humanité, il était fondamental « d’éduquer les enfants, afin de ne pas avoir à punir les adultes ».

Le 10 Février 2022, à propos des DeMolays, la rédaction avait titré : « EXCLUSIF : Connaissez-vous ces 18 ordres paramaçonniques ? »

Hernán Centurion (*)

Réfléchissant peut-être à ce contexte philosophique et avec l’intention de promouvoir une voie basée sur des principes moraux, civiques et religieux, la franc-maçonnerie a fondé, il y a plus d’un siècle, par l’intermédiaire du frère Frank Shermanland, l’Ordre Demolay, dans lequel de jeunes hommes américains, dont beaucoup qui ont perdu leurs parents lors de la 1ère guerre mondiale et sont ainsi devenus vulnérables socialement et psychologiquement, ont été dûment accueillis par les francs-maçons, offrant désormais un environnement harmonieux et propice à l’élaboration de futurs hommes libres, de bonnes mœurs et pourvoyeurs de leurs familles désolées.

Un tel exploit rapporterait des lauriers extrêmement gratifiants, se répandant rapidement dans plusieurs pays du monde, apparaissant actuellement comme la plus grande institution non gouvernementale pour la jeunesse de l’histoire mondiale récente. Au Brésil, ce ne serait pas différent ! L’illustre frère gobien* Alberto Mansur l’a introduit sur les terres brésiliennes au début des années 1980, l’étendant peu après à diverses loges maçonniques de toutes les puissances régulières nationales dans tous les États de la Fédération.

Imprégnés du même espoir que le philosophe, le frère franc-maçon nord-américain qui l’a créé et ce pionnier dans notre pays, des dizaines de frères bien-aimés de la loge symbolique Augusta et respectable Clodomir Silva do Oriente de Aracaju ont accueilli, le 28 novembre 2020, quelques jeunes garçons dans le chapitre nouvellement créé de Demolay Profª Zenilde de Melo Dias, dont le nom de sa patronne corrobore la pertinence de l’éducation comme étant l’un des moyens d’édifier le changement dans la société, si dépourvue de principes et de valeurs.

Pour qu’il y ait un Demolay et, par conséquent, un Chapitre de cet Ordre , il est fondamental que les « oncles » maçons et leurs Loges respectives soient responsables, non seulement par des conseils, des instructions et des enseignements, mais aussi de la provision financière garantissant la pratique d’activités récréatives, étudiantes et philanthropiques, permettant ainsi une autonomie et un sens des responsabilités pour ces garçons en pleine formation physique-intellectuelle-morale.

Cette proximité entre « neveux » et « oncles », sans doute, favorise des liens de pure affection filiale, ainsi que renforce l’admiration mutuelle, préparant la jeunesse quelque peu éblouie à des thèmes superflus, favorisant ainsi des membres probables extrêmement préparés au renouveau de la franc-maçonnerie et, surtout tous, la société civile, toujours basée sur les 7 principes cardinaux qui guident chaque membre de Demolay : amour filial, respect des choses sacrées, courtoisie, camaraderie, fidélité, pureté et patriotisme.

Ordre de DeMolay
Demolay Order Profª Zenilde Melo Dias

Compte tenu de ce qui précède, je ne peux que féliciter les frères de l’ARLS Clodomir Silva pour la brillante initiative et, en particulier, le Chapitre Demolay Profª Zenilde de Melo Dias pour les deux années de sa fondation et de son installation. Vos actions audacieuses dans cette brève période d’existence nous ont déjà permis de renforcer les liens fraternels de toute la famille maçonnique, le renforcement des colonnes des Loges et, surtout, le développement de nouveaux leaders potentiels qui, dans peu de temps, nous guiderons dans la recherche d’un avenir propice pour toute l’humanité.

Je conclus par la phrase d’auteur suivante : « L’éducation est comme le vent, invisible mais intense, qui pousse la caravelle de la connaissance sur la route de la vérité, explorant ainsi l’immense mer de la liberté !

*gobiano : franc-maçon affilié au Grand Orient du Brésil (GOB)

🇧🇷

(*)  Hernan  Augusto  Centurion  Sobral est chirurgien et coloproctologue. Maître Maçon de la Loge Maçonnique Clodomir Silva 1477, occupant actuellement le poste de conférencier.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES