mar 06 décembre 2022 - 12:12

Géographie sacrée-Le hasard, l’homme, le divin ?

Henri Pornon – EME Éditions, Coll. « Explorations maçonniques », 2022, 310 pages, 31 €

Dans le vocabulaire connu de l’initié, il est souvent employé le terme de géométrie, de géométrie sacrée. Trop rarement encore celui de géographie, qui plus est sacrée.

Si mathématiques et nombres – formes anciennes de communication possédant une signification universelle – concourent à appréhender une omniprésente géométrie sacrée (alignements, constellations, environnement, architecture, etc.), comment connaître et comprendre cette géographie sacrée qui participe aussi à la recherche de sens que mène le curieux de nature.

C’est justement ce que nous propose Henri Pornon, spécialiste des outils et techniques de géolocalisation et de traitement informatisé de données géographiques, avec ce merveilleux voyage dans des lieux à la fois plus que symboliques et chargés d’énergies, sous un angle mythique, mystique, spirituel, religieux ou parfois ésotérique.

À travers trois chapitres, eux-mêmes sous-chapitrés en trois ou quatre parties parfaitement équilibrées, l’auteur, par ailleurs passionné par la façon dont les hommes des différentes civilisations et spiritualités associent le monde terrestre (les civilisations humaines) et le monde céleste (le divin), nous plonge dans cet univers qui sera pour certains lecteurs, une belle découverte. Avec force et vigueur, s’appuyant sur d’illustres prédécesseurs ayant commis quelques livres sur le sujet, notamment ceux de la psycho-ethnologie et cogniticienne Chris H. Hardy Réseaux énergétiques et conscience collective-Mégalithes, cathédrales, lignes telluriques (Dervy, Coll. les lieux de la tradition, 2015) et de Jean Richer Géographie sacrée du monde grec (Guy Trédaniel, 1994) et Géographie sacrée du monde romain (Guy Trédaniel, 1995), ouvrage étudiant les grands mythes de la fondation envisagés dans leur relation avec la géographie sacrée, Henri Pornon synthétise tous les savoirs de ce que la géographie terrestre véhicule en tant que reflet d’une géographie mythique céleste…

Henri Pornon

Avec une première partie consacrée à la façon d’aborder cette géographie en tentant de séparer « le bon grain de l’ivraie » – en réalité le sacré et le profane –, il nous définit ce qu’est vraiment la géographie sacrée – transcendance, surnaturel, aspect divin, etc.

Gardons à l’esprit aussi que l’humain, depuis des temps immémoriaux, a mis en parallèle ses croyances, parfois simples vénérations, et ces lieux – temples, églises et monastères – reliés entre eux et souvent dotés d’une « énergie particulière » apportant parfois guérison et éveil spirituel…

Chiang Mai

Après avoir abordé la géographie sacrée en théorie, Henri Pornon la traite de façon pratique. Il nous parle des alignements, des constellations, mais aussi d’autres figures géométriques. Comme celles de la ville de Chiang Mai en Thaïlande, dont le nom signifie « Ville nouvelle » et datant de 1296. Le roi Mengrai (1238-1317) est le fondateur du Lanna, un royaume thaï ayant pour capitale justement Chiang Mai, importante ville du Nord de la Thaïlande. Il trace à la fois un bilan de ses investigations mais aussi de celle d’autres auteurs et des figures qu’ils ont pu éventuellement identifier.

Nous réalisons un véritable tour du monde avec Angkor,  Bénarès, le lac Titicaca, Le Caire, Palma de Majorque, Pise, Rome, Saint-Pétersbourg, Turin, mais aussi un tour de France avec Aix-en-Provence, la Bourgogne, la Bretagne, la colline de Fourvière à Lyon, Issoire, La Bourboule, la Chaise-Dieu, Notre-Dame de Salette, Quiberon, Quimper. Versailles, Vézelay…

Blason de Montségur : « De gueules à la croix cathare d’or »

D’autre part, tableau, par exemple celui « Des dates de construction des églises de la Grande Ourse bourguignonne » ou encore celui des « temples alignés sur deux parallèles » et figures – Bouclier de David ; Losange mystique, Tetraktys ; Montségur et la constellation du Bouvier – viennent apporter un judicieux et précieux complément au texte.

Château de Montségur

Nous aimons aussi tout particulièrement la façon très pédagogique dont l’auteur nous instruit. J’en veux pour preuve sa partie, page 44, la partie intitulée  « Résumé de ce chapitre à l’attention de ceux que les questions épistémologiques et méthodologiques ne passionnent pas ». Un livre éclairant sur un sujet peu maîtrise que l’auteur nous transmet avec son regard de consultant-expert géomaticien.

Les éditions EME (Éditions Modulaires Européennes) ont été créées en 2000 et ont intégré le groupe L’Harmattan en 2015 – au premier rang de l’édition française en nombre de titres ; une maison familiale et indépendante fondée en 1975 autour de valeurs universelles : les droits de l’Homme, les droits des peuples à disposer d’eux-mêmes et avec la vocation constante d’être au service de la recherche pour une transformation sociale.

EME est une maison d’édition spécialisée dans les matières universitaires et la communication de textes relatifs aux sciences de l’homme, elle a construit son catalogue autour de collections sociologiques, didactiques, philosophiques, franc-maçonniques…

Géographie sacrée-Le hasard, l’homme, le divin ? est le seizième ouvrage de la collection  « Explorations maçonniques » a déjà publié des autels bien connus de 450.fm, tels que le bruxellois chirurgien-dentiste, poète et artiste des collages Boris Nicaise, 33e, membre de la Grande Loge de Belgique,  Obédience maçonnique libérale fondée en 1959, après avoir été initié au Grand Orient de Belgique, ou encore François Cavaignac, docteur en histoire (Sorbonne), initié en 1979 et contributeur à La Chaîne d’Union, revue du Grand Orient de France et plus ancienne revue maçonnique française créée en 1864 à Londres par des Francs-Maçons français exilés, fuyant le régime autoritaire de Napoléon III ainsi qu’à Chroniques d’Histoire Maçonnique, dont il est membre du comité de rédaction.
 

Exemple de géographie sacrée – illustration non issue de l’ouvrage d’Henri Pornon
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES