jeu 01 décembre 2022 - 22:12

Histoire & Civilisations-PARANORMAL, la face occulte du XIXe siècle

Le nouveau numéro, le 88e de novembre 2022, vient de sortir en kiosque ! Avec un dossier central (24 p./98) est consacré au paranormal.

Tous les mois, si tel est votre désir, vous avez rendez-vous avec l’Histoire – avec un grand H – grâce à Histoire & Civilisations qui fait parcourir 5000 ans d’histoire, de l’Antiquité à l’époque contemporaine.

Édité par Le Monde et National Geographic, vous aurez la possibilité de découvrir un large contenu, qui plus est de grande qualité éditoriale et d’une remarquable richesse iconographique.

À chaque numéro, 100 pages de récits passionnants racontés par des historiens et des experts reconnus.

Une façon de se transporter à travers les époques pour découvrir et revivre les grandes civilisations qui ont façonné notre monde.

Pour ce numéro de novembre, le paranormal au XIXe siècle fait la une !

Journaliste, critique littéraire et écrivain, Jean-Marc Bastière, rédacteur en chef, précise dans son éditorial que « Le siècle de la science fut aussi celui du spiritisme. […] On fait tourner les tables pour communiquer avec les morts. Ou plus exactement avec les esprits ». À Jersey, Victor Hugo s’adonne à cette pratique avec un petit groupe… » Il nous parle aussi « des rites d’exorcisme » et « d’attirance pour le paranormal ».

Sacré XIXe siècle !

Il nous faut relire aussi le très bon article intitulé « Le retour des esprits, ou la naissance du spiritisme sous le Second Empire » de Guillaume Cuchet dans Revue d’histoire moderne & contemporaine 2007/2 (n° 54-2, p. 74 à 90) « … On a pris l’habitude en France de désigner par « spiritisme » l’ensemble des pratiques nées aux États-Unis en 1848 et importées en Europe autour de 1852, qui consistaient à faire tourner les tables et à communiquer avec les esprits. En fait, il y a là un abus de langage, même si l’usage l’a consacré. Le mot n’a été inventé par Allan Kardec qu’en 1857…) 

Allan Kardec (1804-1869) fondateur de la philosophie spirite

Mais qu’est-ce que la paranormal ? Il peut se définir comme des phénomènes ne semblant pas s’inscrire dans le cadre des lois scientifiques actuellement établies et reste toujours utilisé pour qualifier un ensemble de phénomènes supposés qui ne sont ni observables, ni explicables scientifiquement. Rappelons que le préfixe « para » désignant quelque chose qui est à côté, en marge de la « normale ».

Louis Pasteur (1822-1895), fauteuil 17 de l’Académie française

Ils peuvent donc regrouper des perceptions extra-sensorielles (télépathies, prémonitions, etc.), le magnétisme dit « animal », la géobiologie, la divination (cartomancie, voyance), les expériences de mort imminente ou encore les différents moyens de communication avec les morts : (médiumnité, nécromancie), voire l’écriture automatique, le Ouija, les apparitions de l’au-delà (fantômes, revenants, ectoplasmes, poltergeists, guide spirituel, vision de « l’après-vie », esprits, fantômes de Marie, etc.).

Camille Flammarion (1842-1925), astronome et membre très actif de maintes sociétés savantes et d’associations pour la vulgarisation des sciences positives.

Le dossier : PARANORMAL, la face occulte du XIXE siècle
-Le spiritisme : poltergeists, tables tournantes, communication avec les esprits…
-Bicentenaire de Louis Pasteur. Savant et grand homme
-Camille Flammarion : un astronome perdu dans les mondes parallèles
-Émile Tizané* : le gendarme et le poltergeist
-Auguste Comte : positivement exalté

Auguste Comte (1798-1857), philosophe, sociologue et fondateur du positivisme.

Mais vous y retrouverez aussi les grands articles :
-Dans le grand temple de Tenochtitlán : les dieux ont soif ;
-Federico da Montefeltro : le mercenaire amoureux des arts ;
-Reines bibliques et femmes de tête. Vertueuses ou sulfureuses.


Ainsi que vos rubriques habituelles :

-Le personnage : Johann Ludwig Burckhardt ;
-L’événement : La marche sur Rome ;
-La vie quotidienne : Les Byzantins au cirque ;
-L’air du temps : Vichy contre Vichy ;
-L’invention : Le langage des signes ;
-Les animaux dans l’Histoire : Les lions du Tsavo.

Émile Tizané

*Commandant de gendarmerie, Émile Tizané, se rendit célèbre par ses enquêtes poussées sur des cas de maisons hantées. Les comptes-rendus d’Émile Tizané furent si nombreux et détaillés qu’ils justifièrent l’écriture d’un ouvrage complet intitulé L’hôte inconnu dans le crime sans cause : Enquêtes, rapports et procès-verbaux sur les maisons hantées et leurs hôtes (Omnium Littéraire, 1962). Dans de nombreux ouvrages parus dans les années 60, il livra ainsi les clés des énigmes et c’est sur des rapports de Gendarmerie qu’il se fonda pour établir la preuve des « petites hantises (poltergeist).

Le best-seller d’Émile Tizané

Disponible aussi sur la boutique en ligne https://boutique.histoire-et-civilisations.com

Histoire & Civilisations, spécial PARANORMAL

Le Monde – National Geographic, N °88, Novembre 2022, 98 pages, 6,90 €

Le bon conseil du scientifique, chimiste et pionnier de la microbiologie Louis Pasteur ! En son temps…
Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES