mar 06 décembre 2022 - 19:12

Fondée au début du XIXe siècle, une Cafétéria maçonnique propose la meilleure cuisine porteño et sert le célèbre « paradis »

De notre confrère argentin cronista.com

Le lieu historique de la ville de Buenos Aires qui a réouvert ses portes en 2012 et est le seul café maçonnique du XIXe siècle qui a survécu. Le café de Marco est l’un des endroits les plus emblématiques de la ville de Buenos Aires. C’était l’espace où les grands héros, au XIXe siècle, ont pensé au parcours de l’Argentine . Une cafétéria qui abrite plus de 220 ans d’histoire sur ses murs et qui a été déclarée d’intérêt culturel par la résolution 245 en 2015. Rappelons qu’un porteño est unhabitant de Buenos Aires.

Ce lieu emblématique de la ville a ouvert ses portes en 1801 , dans les rues Santísima Trinidad et San Carlos, aujourd’hui Alsina et Bolívar. Stratégiquement situé à environ 100 mètres du Cabildo, il est devenu le lieu le plus choisi par les illustres de l’histoire, dont Mariano Moreno, Manuel Belgrano et Juan José Castelli. En 1871 , l’établissement ferme ses portes en raison des conséquences de la fièvre jaune, mais ressurgit en 2012 comme un imaginaire collectif indissociable de notre histoire.

Actuellement, il est situé dans le quartier de San Nicolás , à quelques mètres du centre, et il se présente également avec un café sur le thème de la Maçonnerie et de la Révolution de Mai. 

MARCO’S CAFE : LE PREMIER CAFÉ MAÇONNIQUE DE BUENOS AIRES

L’endroit est situé à quelques mètres du bâtiment de la Grande Loge d’Argentine des Maçons Libres et Acceptés (Glala) et a un lien unique avec ce bâtiment. Le café de Marco est le seul café maçonnique du XIXe siècle à Buenos Aires.

Le siège de la Franc-maçonnerie dans le pays a ouvert ses portes en 1872. En Amérique latine, la franc-maçonnerie est apparue avec le débarquement des colons espagnols et la liste des personnages historiques appartenant à cette loge est longue : San Martín , Faustino Sarmiento, Manuel Belgrano, José Hernández, Bartolomé Mitre et Ernesto de la Cárcova, entre autres.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES