dim 25 septembre 2022 - 17:09

Garder la Loge du Temple

De notre confrère italien expartibus.it – De Rosmunda Cristiano

Le postulat est fondamental : ce que vous allez lire dans cet article ne veut déclencher aucune sorte de polémique, c’est le seul résultat d’un long militantisme maçonnique et de la chance d’avoir occupé le poste de couvreur en Loge et hors de la Loge plusieurs fois. Une clarification sur les lieux où nous, Frères francs-maçons, nous rencontrons doit être faite pour comprendre l’importance que les Copritori ont au sein de toute la pyramide hiérarchique maçonnique.

Le Temple de la Loggia est représenté par deux lieux différents. Alors que le premier est le sacré par excellence, où toutes les invocations sont faites à l’AGDGADU, le second est un espace considéré comme non sacré, plus proche de la salle des Pas Perdus, où l’on peut « être libre ».

La Couverture Extérieure prend place devant la porte du Temple, est armée d’une épée, éloigne les intrus et s’assure que les non-initiés qui ont l’intention d’entrer sont adéquatement préparés.

La Couverture Intérieure siège à l’Ouest du Temple, entre les deux colonnes, face au Vénérable Maître, attendant ses ordres et, grâce à lui, le Temple est fermé « hermétiquement« .

Si la couverture extérieure empêche les étrangers d’entrer, la couverture intérieure empêche les frères de sortir. Les deux personnages représentent une sorte de Gardien du seuil commun à la Loggia del Tempio et, dans l’Antiquité, ils avaient une véritable fonction qui les engageait physiquement : ils défendaient le Temple et chassaient ennemis et badauds.

Lorsque la franc-maçonnerie de « Operative » est devenue « Speculative« , le rôle que chaque Frère joue a pris quelque chose de philosophique, y compris celui des Coverers.

Ces derniers agissent aujourd’hui comme un filtre, entre le désordre et le chaos qui règnent dans le monde profane et la sacralité et le silence du Temple maçonnique.

Armée d’une épée, la couverture extérieure ne chasse plus les curieux et les ennemis, mais est devenue une sorte « d’observateur », qui veille sur le Temple et ses travaux, mais, en même temps, veille à ce que la curiosité du monde profane n’obscurcit pas le caractère sacré des Rituels. En pratique, elle se situe entre deux dimensions profondément différentes.

Souvent, elle assume également la fonction de Tegulator, car elle est appelée à assurer la régularité des frères visiteurs : elle pose des questions et s’assure que les signes et les touchers sont corrects et rituels.

Elle ne le fait pas seulement pour entretenir cette aura de secret qui plane autour de la franc-maçonnerie, mais elle a cette attitude de protection et de méfiance pour que les passions capables de troubler sa paix n’entrent pas dans le Temple.

Sa position est toujours fondamentale, elle l’est encore plus lors des initiations et des augmentations de salaire.

La Couverture Intérieure est considérée comme la Gardienne du seuil du Temple. Elle est souvent identifiée au dieu Janus Double-face, ce dieu capable de regarder à la fois le monde profane et le monde sacré maçonnique, gardien du voile d’Isis, lui aussi a pour tâche de veiller à ce que le chaos généré par le monde profane ne pénètre pas dans le Temple.

Les Gardiens du Temple ont souvent été exaltés par quelques-uns, ignorés par la plupart, maltraités par beaucoup, en un mot ils ont été « sous-estimés ».

Dans les petites Loges, ces offices disparaissaient souvent, tandis que dans les nombreuses, ils tendaient à être confiés à des compagnons ou du moins à de jeunes Frères, maçonniquement immatures.

Plus rien de mal !

Ces postes devraient être conférés à des Maîtres « âgés » ou, mieux encore, à un ancien Vénérable Maître. En effet, sa maturité maçonnique lui permettrait de pouvoir fusionner en une seule « énergie » la sagesse et les trois pouvoirs : Beauté, Force et Sagesse.

Cette énergie lui permettrait de « protéger » le Temple de toute forme d' »attaque » du monde profane et, en même temps, permettrait à tous les autres Frères de pouvoir travailler dans la paix et la sérénité.

Dans n’importe quel rituel que vous recherchez, en effet, vous ne trouverez pas de grandes « blagues » prononcées par le Copritori si ce n’est celle dans laquelle, avec quelques mots, il rassure toute la Loge.

La Couverture Intérieure se déplace près de la porte du Temple, qui ne s’ouvre pas, frappe trois coups distincts, auxquels la Couverture Extérieure répond. Il se tourne vers le Vénérable Maître et déclame : Vénérable Maître le Temple est Couvert !

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES