dim 25 septembre 2022 - 16:09

Ouvriers d’Hiram Abiff : Le silence

De notre confrère elnacional.com – Par Mario Munera Muñoz PGM

Réfléchir sur le silence est l’un des sujets les plus agréables du chemin initiatique, et vous voyez que c’est un sujet obligatoire, car il n’y a pas de spiritualité sans silence. Atteindre le silence intérieur est la condition préalable à tout ce que nous voulons comprendre. Il est important de parler peu, de se taire, de contrôler son esprit. Il est possible que l’être humain primitif ait eu un état de conscience supérieur, qui lui a permis d’avoir un contact avec le Divin dans son silence intérieur, et cela peut être possible, car il n’était pas contaminé par les dogmes et le fanatisme. 

La connaissance silencieuse est une facette de ceux qui méditent. Il n’est pas facile d’acquérir des connaissances par le silence, mais c’est la plus directe qui puisse être reçue en vibrant aux niveaux de vibrations supérieures. La connaissance silencieuse est l’état de conscience le plus élevé qui puisse être acquis sur ce plan, ce n’est pas du mental ou de l’intellect, c’est dans la profondeur de notre être intérieur, de notre propre origine, notre Soi Supérieur. 

Chaque être humain a la possibilité de vibrer à des niveaux vibratoires plus élevés, la chose difficile est de conditionner le mental et l’intellect pour qu’il nous permette de le faire. Celui qui domine l’esprit, domine la nature. La connaissance silencieuse vous prédispose à sentir et à observer l’Univers, à sentir comment les énergies de l’Univers circulent, ces vibrations impressionnantes qui sont le même GADLU qui soutient l’Univers. Quand tu as la connaissance silencieuse, et que tu veux la transmettre, à ce moment-là, ce n’est pas la personne qui parle, c’est ton être intérieur qui contient la connaissance silencieuse. 

Cette connaissance est incompréhensible pour l’être humain commun, car elle est métaphysique, elle est au-delà du physique, cette connaissance n’est pas de ce plan et de cette dimension. Avec une conscience ouverte, la présence de la Création est vue telle qu’elle est à l’état primitif. La transmission de cette connaissance n’est pas volontaire pour ceux qui la possèdent, il doit y avoir un conditionnement parmi les personnes présentes pour qu’elle circule. 

L’état de connaissance silencieuse est un état où règne une perception exempte de dogmes, de pensées, de fanatisme, d’hypocrisie, de détachement et de détachement, où la raison n’a pas ses fonctions caractéristiques. Cet état nous fait percevoir l’infinité de l’Univers en une seule méditation, et nous sommes comme des spectateurs de l’Univers, dans un état de plénitude spirituelle. L’Univers est impossible à percevoir avec l’esprit et la raison, et notre but n’est pas de le percevoir ainsi, c’est de le regarder dans notre silence intérieur. 

Quand la science me dit que la planète la plus proche de la terre est Mars, et qu’elle est à six mois à une vitesse de 350 000 kilomètres par heure, et qu’il y a des étoiles à des millions d’années à la vitesse de la lumière, mon esprit n’est pas capable de raisonner et en surmontant ces distances, ce que nous parvenons à raisonner, c’est qu’il existe des tunnels de temps dans lesquels vous pouvez vous déplacer en quelques secondes vers de longues distances ou d’autres dimensions. Pour l’instant c’est utopique. Je le répète, la connaissance silencieuse est au-delà de la raison : elle est mystérieuse et impénétrable. 

Cette connaissance est essentielle pour atteindre le « Silence Intérieur » où vit notre Soi Supérieur, et percevoir « l’Energie qui soutient l’Univers« , connectez-vous à lui et vous recevez la sagesse du Créateur. Comment atteindre le silence intérieur ? Ce n’est pas décrété ou tenté, il suffit de commencer à pratiquer la méditation. Il n’a pas de temps ni d’espace, il ne fait que méditer. Dans le monde moderne nous sommes soumis à des lois, des programmes, des manuels pour tout ce que vous voulez faire, la méditation échappe aux instruments physiques, elle est au-delà du physique. 

Les rituels ne sont que des instruments pour vous aider à vous concentrer sur un objectif. Les incantations de mots, de règles, de manuels sont un revers pour la méditation, ce n’est qu’une distraction. Les vibrations des énergies supérieures sont comme un récipient géant, où la méditation crée des conduits connectés à ce Grand Récipient, à travers lesquels vous recevez ce que vous devez recevoir de cette Grande Sagesse et le transmettez au monde profane, avec des mots simples, comme le faisaient les Grands Avatars. Je n’ai pas pu m’expliquer, car l’être humain a recueilli les messages et les instructions des Grands Avatars, les a transformés en religions, les a interprétés à leur manière et les a compliqués de telle manière qu’ils sont devenus des dogmes et du fanatisme, créant des divisions en même temps des êtres humains au nom de Dieu, et dans ces complications un Dieu anthropomorphe a été inventé, avec toutes les basses passions et faiblesses du genre humain, et tout cela au nom de l’amour de Dieu. 

Jusqu’à ce que l’être humain soit aligné sur le vrai chemin des messages de sagesse, et « comprenne » que le Créateur est en nous, dans chaque élément de la nature, même dans le plus petit grain de poussière qui compose la nature de l’Univers, et Arrête de croire en un Dieu, qui ne nous cherche pas à y croire, qu’Il a existé, Il existe et Il existera pour toujours, cette Grande Énergie de l’Univers est de la « Comprendre« , et qu’elle est en nous-mêmes. Cela se répétera, se répétera, se répétera jusqu’à ce que l’être humain ouvre sa conscience et comprenne que d’où il vient, il est en lui-même.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES