sam 01 octobre 2022 - 16:10

« Éveil », le manga ésotérique ?

Manga, késako ?

Le mot japonais « manga » souvent traduit littéralement par « image dérisoire » ou « dessin non abouti », est composé de « ga » (画), qui désigne la représentation graphique (« dessin », « peinture » ou toute image dessinée — comme l’estampe), et « man » (漫), « involontaire », « divertissant », « sans but », mais aussi « exagérer », « déborder » (qui peut être interprété comme caricature), ainsi qu’« au fil de l’idée ». Ainsi on pourrait aussi bien traduire ce mot par « dessin au trait libre », « esquisse au gré de la fantaisie », « image malhabile » ou tout simplement caricature ou grotesque dans le sens de Léonard de Vinci.

En 2022, les ventes de manga battent un nouveau record pour la seconde année consécutive au Japon

Le manga est une bande dessinée japonaise. La plupart des mangas se conforment à un style développé au Japon à la fin du XIXe siècle, alors que la forme a une longue préhistoire dans l’art japonais antérieur. Les mangas se lisent généralement de droite à gauche. En raison du rythme élevé de parution et pour limiter le coût d’impression, la plupart des mangas sont dessinés en noir et blanc, mis à part la couverture. Les deux premiers pays les plus consommateurs de mangas sont le Japon et la France.

Magasin de mangas au Japon en 2004

Éveil

Taiyô Matsumoto – KANA, Illustrated édition, 2019, 88 pages, 18,50 €

Un très manga… Et pas seulement par ses dimensions : 23×1,3x 29,8 cm. À ne pas confondre avec la série L’Éveil.

Résumé de l’ouvrage traduit en français : Dans un futur où notre civilisation a disparu, au coeur des montagnes, vit un peuple profondément lié à la nature. Au sein de ce peuple, deux familles jouent un rôle important : les « danseurs » et les « sculpteurs » pour obtenir la protection des esprits de la nature.

Rayon de mangas

La relève du doyen des sculpteurs approche avec deux prétendants au titre. Qui sera choisi ? Yuri, l’aîné, doté d’un don exceptionnel mais qui, du fait de sa trop grande sensibilité n’est jamais sorti de chez lui ? Ou bien Tsubaki, le cadet, qui n’arrive pas encore à communier avec les esprits ?

Les thèmes abordés : ésotérique, montagne, mort, nature, poésie, poétique.

Quatrième de couverture : Tu seras un sculpteur mon fils !

Taiyou Matsumoto, en 2017

Biographie de l’auteur : Taiyou Matsumoto a déjà réalisé plusieurs séries mangas au Japon. Très influencé par le principe de la bande dessinée franco-belge et plus particulièrement par le travail de Moebius, Matsumoto a créé un style bien à lui. Il invente des univers extrêmement esthétiques et visuellement novateurs. Dans son oeuvre, rien n’est laissé au hasard, toutes les cases ont un sens caché, relevant souvent d’un monde totalement irréel, propre à l’imaginaire de l’auteur. Parmi ses séries les connues, « Amer Béton » et « Ping Pong » ou « Hana-Otoko » ont contribué à créer un public de fans. Il est aujourd’hui un auteur influent au Japon, en marge des succès populaires des mangas.

La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=8C34OALRnrg&t=4s

Les points forts de la série : un récit poétique, empreint d’humanité qui aborde les questions de la vie et de la mort par le maître du manga contemporain, Taiyô Matsumoto. Mieux connaître ce mangaka https://bit.ly/3TfjOPU

Un manga à caractère ésotérique, certes oui. Alors, à quand un manga maçonnique ? Sauf à dire qu’il existe peut être déjà…

Sources : YouTube ; Wikipédia ; https://www.manga-news.com/

Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES