dim 25 septembre 2022 - 17:09

Les maçons vont enfin pouvoir sauver leur âme grâce à l’exorcisme

De notre confrère italien it.aleteia.org – Gelsomino Del Guercio

Une fois de plus, nous rappelons que la rédaction de 450.fm prend le parti de couvrir tous les pans de l’information maçonnique. C’est ainsi que celle qui va suivre peut choquer quelques âmes Francs-maçonnes puristes. Si certains pensaient passer à l’Orient Éternel avec une âme damnée, rassurez-vous, il existe un remède infaillible. L’Édition de ce samedi 20 août du magazine italien Aleteïa titre : « Vous avez des chapelets ou des médailles avec des symboles sataniques et maçonniques ? » Fort heureusement, deux prêtres exorcistes expliquent quoi faire. Ils nous rassurent en précisant : « Mais ne créons pas un climat de terreur pour ceux qui les possèdent ». A la rédaction, nous pensons qu’il faut mieux en rire.

Chapelets sataniques et maçonniques, petites images aux prétendues vertus curatives qui reproduisent des allusions au diable. Et surtout de fausses versions avec d’étranges symboles de la médaille Miraculeuse, dans lesquelles la médaille présente des « anomalies » – par exemple l’étoile à 6 branches comme celle de la photo (et non 5 comme celle d’origine) -, les symboles de Franc-maçonnerie (épée et compas) bien camouflée, formes étranges de la Croix et de l’Épée du Cœur de Marie.

Faut-il jeter ces symboles ?

Est-il juste de porter ces symboles « déviants« , qui font référence à Satan et à la franc-maçonnerie ? Faut-il les conserver ? Jeter ? Ou béni et utilisé régulièrement ? L’exorciste Père Françoise Dermine, président national du Groupe de recherche et d’information religieuse (GRIS) , crée : « J’ai souvent entendu parler de ces chapelets maçonniques. Lorsqu’une personne me le dit », je réponds simplement : « Veux-tu réciter le chapelet ? Faites-le avec ça aussi. La valeur de la prière dépasse toute allusion diabolique. »

SATANIQUE

Une vérification très difficile

« De la même manière – poursuit l’exorciste – j’entends parler de médailles miraculeuses qui ne sont pas conformes aux originaux et qui présenteraient des symboles déviés d’inspiration satanique . Je dis d’abord qu’il y a toujours des orientations différentes pour établir si les changements par rapport à l’original correspondent bien à des symbologies anti-chrétiennes. Personnellement je ne suis pas d’accord avec ceux qui vous invitent à jeter ces symboles ».

CŒURS MÉDAILLES MIRACULEUSES

Ne faites pas peur aux gens

Selon le Père Dermine, « ils peuvent être bénis et utilisés qu’il y ait une étoile de plus ou de moins. Nous ne devons pas créer un climat de terreur. Ici, je tiens à souligner ceci : ce n’est pas en faisant peur que nous rendons un service équitable. Il n’y a rien de sérieux à donner la bénédiction à un symbole qui est ensuite conservé. Il n’y a pas d’implications diaboliques qui puissent affecter le possesseur ».

Directement ou indirectement?

Même l’exorciste Père Gianni Sini s’engage à ne pas créer « d’alarmisme inutile« . « Il faut cependant partir du principe – ajoute-t-il – qu’il est différent d’être en possession d’un chapelet ou d’une copie de la Médaille Miraculeuse non conforme à l’original, s’il est reçu directement ou indirectement. Lorsqu’il y a une responsabilité directe, c’est-à-dire qu’elle a été reçue par l’adhésion à la franc-maçonnerie, aux sectes, aux groupes sataniques, alors le premier commandement échoue : Vous n’aurez pas d’autre Dieu que moi ».

VERSO DE LA MÉDAILLE MIRACULEUSE
La médaille miraculeuse « originale ».

Réconciliation

Dans ce cas, poursuit l’exorciste, « on cherchait un substitut à la foi au vrai Dieu. Il faut alors que la personne reçoive le sacrement de réconciliation et en même temps que la médaille ou le chapelet soit béni. Après cela, ils peuvent être conservés avec eux et priés régulièrement à travers eux. Peu importe si les pointes de l’étoile sont cinq ou six, ou si le « m » de Marie est décalé plus à droite ou à gauche ».

PAPE FRANÇOIS IRLANDE

La bénédiction

Lorsque, au contraire, la responsabilité est indirecte, c’est-à-dire qu’on s’est trouvé en possession involontaire d’un de ces symboles, par exemple qu’ils ont été donnés, « alors il suffit qu’ils soient bénis par le prêtre parce qu’en de cette façon, nous les supprimons de leur utilisation abusive. Il n’est pas nécessaire, comme certains l’ont dit, de les jeter dans l’eau ou de les éliminer. Tout doute sur leur authenticité est simplement répondu par une bénédiction ».

click-to-prier-erosary-device-2.jpg

Consacrez-les à Dieu

Le père Sini explique : « Lorsqu’ils nous demandent de bénir un magasin, une voiture, des équipements sportifs, cela signifie qu’ils sont soustraits à l’usage profane et consacrés à Dieu. Il en est de même pour les chapelets, les images et les médailles. Alors pas d’alarmisme, pas de peur, et contactez le prêtre sans aucune crainte » .

Nous, les Francs-maçons, nous voilà donc rassurés !

Décidément, la période obscurantiste est toujours d’actualité. Au prochain article que la rédaction dénichera.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES