mar 29 novembre 2022 - 16:11

15/07/1978 : Fatwa contre la Franc-Maçonnerie

À l’heure où quelques Obédiences publient un communiqué* soutenant Sir Ahmed Salman Rushdie,

Salman Rushdie, New York, 2008

romancier de renom d’origine musulmane adopté par l’Angleterre et auteur de « The Satanic Verses » (les Versets sataniques) et que certains philosophes demandent que lui soit attribué prix Nobel de littérature, nous tenions à rappeler la fatwa lancée contre la Franc-Maçonnerie. Afin que nul Franc-Maçon, en tout cas les plus jeunes, ne l’ignore…

Satanic Verses, 1988 – Page de titre d’une traduction illégale en persan.

Une fatwa, une fois émise, ne peut jamais être retirée.

C’est pourquoi nous publions la fatwa contre la Franc-Maçonnerie prise le 10/8/1398 H correspondant au 15 juillet 1978, à La Mecque, la ville la plus sainte de l’Islam, par un « comité des grands savants » musulmans. Toujours en vigueur ! Pour d’autres, elle aurait été prise par le Collège islamique de l’Université al-Azhar du Caire

Une fatwa, littéralement « réponse, éclairage », est, dans l’islam, un avis juridique donné par un spécialiste de la loi islamique sur une question particulière. En règle générale, une fatwa est émise à la demande d’un individu ou d’un juge pour régler un problème sur lequel la jurisprudence islamique n’est pas claire. Un spécialiste pouvant donner des fatwas est appelé un mufti.

Une fatwa ne constitue pas forcément une condamnation. Il s’agit d’un avis religieux pouvant porter sur des domaines variés : les règles fiscales, les pratiques rituelles ou encore l’alimentation.

Fatwa – © Mohammed Abou Aziz, 2016

Cependant, dans le langage courant, le terme de fatwa désigne souvent une condamnation d’une personne précise.

Voici donc le texte de cette fatwa :

« Fatwa concernant l’appartenance au mouvement franc-maçon :

La louange est à Allah et la prière et le salut sur le Messager d’Allah, sur sa famille, ses Compagnons et ceux qui ont suivi sa guidée :

L’Assemblée de jurisprudence dans sa première session qui s’est tenue à la ville sainte de la Mecque le 10/8/1398 H correspondant au 15/7/1978, a étudié le dossier de la franc-maçonnerie et ceux qui y adhèrent et la position de la loi islamique concernant ceci.

Les membres de l’Assemblée de jurisprudence ont effectué une étude approfondie sur cette dangereuse organisation, et ils ont examiné attentivement tout ce qui a été écrit de récent ou d’ancien sur cette organisation, ainsi que ce que ses membres et ses chefs ont publié comme documents, livres ou articles dans les magazines qui parlent en leur nom.

Attendu ce qui a été examiné comme textes et écrits, il s’est dégagé lors de cette assemblée d’une façon nette et précise sans aucun doute les conclusions suivantes :

  • La franc-maçonnerie est une organisation secrète qui tantôt se cache et tantôt se dévoile suivant les circonstances de temps et de lieu. Cependant, les principes de bases sur lesquels elle s’est fondée sont un mystère sur tous les plans, que nul ne peut connaître même ses membres, sauf peut-être les plus initiés d’entre eux, qui sont assignés au plus haut rang dans cette organisation.
  • Cette organisation a établi une relation entre ses membres dans tous les coins du monde, sur un principe qui sert de paravent pour tromper les ignorants. Ce principe est une prétendue fraternité entre tous les adhérents de cette organisation sans distinction de religion, croyance ou doctrine.
  • Elle attire des personnalités très importantes qui la rejoignent par intérêt personnel, et aussi grâce au fait que tout frère franc-maçon est à la disposition de son frère franc-maçon dans chaque coin du monde, l’aidant dans ses besoins, ses objectifs et ses problèmes, l’aidant à atteindre ses objectifs surtout s’il a des ambitions politiques. Il lui dévoue également son aide dans les situations critiques quelque soit leur ampleur, que leur cause soit vraie ou fausse, qu’il ait tort ou qu’il ait raison. Ceci représente le plus grand atout par lequel cette organisation attire les gens de différentes catégories sociales vers elle en leur imposant des cotisations énormes.
  • Une cérémonie est organisée avec protocole en l’honneur de chaque nouveau membre pour l’impressionner, et afin qu’il voue une obéissance totale à cette organisation, qu’il ne désobéisse pas aux ordres des supérieurs.
  • Les membres ordinaires sont laissés libres de leur culte, et l’organisation profite d’eux dans les domaines qui servent leurs intérêts, et ceux-là restent au bas de l’échelle. Pour ce qui des athées parmi eux et ceux qui ont opté pour renier toute croyance, ils sont destinés aux plus hautes fonctions, mais ils seront soumis à des multiples expériences selon leurs capacités et leurs dispositions à se dévouer aux plans et aux principes de cette organisation.
  • L’organisation a des objectifs politiques, et elle est impliquée de façon visible ou invisible dans la plupart des bouleversements politiques ou les coups d’Etat militaires.
  • Cette organisation dans son origine, sa structure, et sa direction générale mondiale est contrôlée par les juifs et a des activités sionistes.
  • Son objectif réel et secret est d’être contre toutes les religions, et elle agit pour les détruire toutes d’une manière générale et pour détruire l’islam dans l’esprit des musulmans en particulier.
  • Elle tient à choisir ses adhérents parmi les personnalités les mieux placées sur le plan financier, politique, social, scientifique ou autre, pour exploiter leurs situations à sa faveur. Par contre, elle ne donne aucune importance aux simples adhérents qui ne jouissent d’aucune situation exploitable ; c’est pour cette raison que cette organisation tient beaucoup à ce que ces membres soient des présidents, des ministres ou des cadres importants dans les différents Etats.
  • Elle possède des ramifications dans le monde sous des noms différents pour détourner les regards et tromper les gens. Cela lui permet d’exercer ses activités sous ces multiples noms si elle rencontre quelques oppositions à son vrai nom de franc-maçonnerie. Ces noms sous lesquels elle existe sont : Organisation noire, le Rotary Club ou encore le Lions’Club. Elle possède encore d’autres principes et activités malfaisantes qui sont en totale contradiction avec les principes fondamentaux de l’islam.
  • Enfin, il apparaît clairement à l’Assemblée qu’il existe une relation entre la franc-maçonnerie et le sionisme. En outre, cette organisation a réussi à contrôler les décisions d’un grand nombre de chefs d’Etat des pays arabes au sujet de l’affaire de la Palestine. Elle les empêche d’assumer leurs devoirs vis-à-vis de cette grande cause islamique, dans l’intérêt des juifs et du sionisme international.
  • Sur la base de tout ce qui a été dit et sur d’autres faits concernant les activités de la franc-maçonnerie, son grand danger et ses objectifs vicieux, l’Assemblée de jurisprudence a déterminé que la franc-maçonnerie fait partie des organisations les plus dangereuses et les plus destructrices pour l’islam et les musulmans. D’autre part, celui qui adhère à cette organisation tout en connaissant sa réalité et ses objectifs, est considéré comme mécréant, et non pas comme musulman.

Et c’est Allah Qui accorde le succès… »

Les idiots utiles de l’islamisme, et j’en connais, vous diront qu’il ne s’agit que d’une fatwa prononcée que par une mosquée, bla-bla-bla, etc.

Le site http://salafi.over-blog.com/article-31702148.html publie la liste des membres du « collectif de savants » de cette fatwa islamique.

La Franc-maçonnerie en terre d’islam

Thierry Zarcone, directeur de recherches au CNRS

Laissons la parole à Thierry Zarcone. À retrouver à l’occasion de l’exposition sur la franc-maçonnerie en 2016 à la BnF https://bit.ly/3QpZAkt :

« … D’un autre côté, la doctrine maçonnique est apparentée par les sunnites turcs et arabes à une hérésie d’origine ismaélienne, le batinisme, qui veut que les versets du Coran recèlent un sens secret qui l’emporte sur le sens apparent. L’émergence de nouveaux États-nations dans le monde arabe après la Seconde Guerre mondiale, la décolonisation en Afrique du Nord et la révolution iranienne de 1979 entraînent l’interdiction de la franc-maçonnerie et parfois la persécution de ses membres dans de nombreux pays. Elle disparaît du Maghreb, à l’exception du Maroc, et de l’ensemble du monde arabe, sauf au Liban ; elle est interdite en Iran, au Pakistan et en Indonésie. Avec le Maroc et le Liban, elle se maintient toutefois en Turquie et en Malaisie, et vient récemment d’être introduite en Albanie et dans plusieurs pays musulmans issus de l’ex-Yougoslavie. »

* – Communiqué de la Fédération française de l’Ordre Maçonnique Mixte International LE DROIT HUMAIN intitulé Plein soutien à Salman Rushdie « L’esprit est plus fort que l’épée »**  https://bit.ly/3duTNeY

– Communiqué de la Grande Loge Mixte Universelle Soutien à Salman Rushdie  https://bit.ly/3AlACNA

– Communiqué de la Grande Loge Mixte de France Agression de Salman Rushdie – à cette heure toujours pas en ligne sur https://www.glmf.fr/

** Salman Rushdie, à « La Grande Librairie » le 13 septembre 2018, rappelant en cela la citation du chancelier de France Michel de L’Hospital (c. 1503-1573) « Le couteau vaut peu contre l’esprit ».

Si tel est votre désir, vous pouvez lire utilement l’article de Jean-François Mayer en date du 11 janvier 2017 La franc-maçonnerie dans les pays musulmans https://bit.ly/3vYXEY0

Yonnel Ghernaouti
Retraité, Yonnel Ghernaouti a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du compagnon de l’Union Compagnonnique des Devoirs Unis Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire et membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour « La Chaîne d’Union », revue trimestrielle d'études maçonniques, philosophiques et symboliques du Grand Orient de France. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en est le Commissaire général.

Articles en relation avec ce sujet

5 Commentaires

  1. FATWA je voudrais le sens littéral (ce mot sonne comme une sentence) certes ce que je lis vous cncernant me fait de la peine pour vous…… Et je comprends que vous ayiez eu peur de dire votre appartenance surtout que le bas peuple peu instruit ne comprend pas votre besoin et ni votre démarche……de tout temps on vous a persécuté en somme……c’est pourquoi il vaut mieux venir au devant de la scène pour être le plus explicite …… la franchise est toujours remerciée…..Oui les hommes ont peur de l’inconnu….. Je peux seulement souligner un fait à savoir que je suis allée beaucoup en églises vivre ma foi mais jamais je n’ai vu la solidarité en action….. Les gens repartaient sans avoir rien partagé…… Le corps du Christ étant pour moi l’Amour filial entre les hommes….. Point d’aide en aucun domaine pourtant les gens manquent de repère dans leurs vies et ont besoin du soutien moral de leurs frêres……Donc moi je vous ai vu peut-être avoir des failles mais vous aviez cette force ensemble….. Une chose manquante aux chrétiens et ceux qui pratiquent le monothéisme particulièrement…… Voilà tout n’est pas négatif voyez…..

  2. Il est vrai que beaucoup de maçons ont du mal à nommer l’ennemi.
    ils emploient les mots « intégrisme », « barbarie », « obscurantisme »…,
    mais rajouter le mot « islamiste » derrière leur pose un problème.
    Cela revient paradoxalement à dire qu’ils considèrent tous les musulmans comme terroristes s’ils pensent que dénoncer le terrorisme islamiste va les contrarier.

  3. Cette fatwa n’appelle pas à assassiner et elle se base sur des cancans comme celle lancée par les polythéistes catholiques (cf. les statues en plâtre adorées) par la condamnation pontificale de Clément XII, In Eminenti en 1738, elle n’a jamais été abolie.
    Être excommunié, n’est-ce pas condamné à mort pour l’éternité un croyant ?
    La jurisprudence se poursuit !

    Il est incontestable que ces décisions ont été prises par des ignorants ! Il est incontestable que dans Les Versets sataniques, je n’y ai trouvé aucun dire pouvant fâcher le prophète. Mais le peuple est facilement manipulable, malheureusement.

    Prenons l’exemple de la traduction de cette fatwa, pourquoi traduire Allah par Allah alors que c’est Dieu ? Et cela se retrouve régulièrement dans les médias ! N’est-ce pas une manipulation raciste ? Qui traduit God par God, bon dieu ?

  4. Ce mercredi 17 août 2022, nous apprenons la mise en ligne sur le site du GODF en « Actualité et Prises de position », du texte intitulé « Liberté de conscience, liberté d’expression, liberté politique, piliers démocratiques. Salman Rushdie, un crime contre la liberté ».
    En savoir plus https://bit.ly/3K1JAD5

  5. Nous apprenons, ce 12 septembre, grâce au site https://actualitte.com/ la parution du prochain essai de Salman Rushdie « Langages de vérité ». Extrait de l’article : « Dans ce recueil d’essais, articles et autres discours rédigés sur une période de dix-sept ans, Salman Rushdie se fait historien, conteur, ami et critique de ses auteurs favoris, mais aussi guide pour écrivain en herbe. Ainsi navigue-t-il entre origine des contes et de la littérature, cours magistral d’écriture, anecdotes sur l’évolution d’une œuvre à travers les âges ou sur les liens entre tel et tel auteur, et analyse de ses propres romans… »
    Une invitation à l’acheter ? Clairement, oui !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES