dim 25 septembre 2022 - 17:09

France Culture : « Le Seigneur des anneaux » de John Ronald Reuel Tolkien

De notre confrère France Culture de Radio France

Résumé

Le « Seigneur des Anneaux », épopée romanesque signée John Ronald Reuel Tolkien. Roman d’aventures, « Le Seigneur des anneaux » nous emporte au Troisième âge de la Terre du Milieu…

avec : Fabrice Colin (scénariste, auteur de fantasy, romancier. ), Justine Niogret (romancière), Anne Besson (professeure en littérature).

Écoutez l’émission de 58 minutes

En savoir plus :

Le Seigneur des anneaux, roman au succès petit à petit planétaire, père ou grand-père sans doute à la fois de Harry Potter et du Trône de fer, moment tournant de la littérature de l’imaginaire, sa fortune a été confirmée par le triomphe des trois films de l’adaptation de Peter Jackson au cinéma. Le Seigneur des anneaux est paru dans deux traductions françaises publiées aux éditions Christian Bourgois; la première, celle de Francis Ledoux en 1973 obtint le prix du meilleur livre étranger et la seconde, celle que nous allons entendre aujourd’hui, parue en 2014, est l’œuvre du québécois Daniel Lauzon. Roman d’aventures, Le Seigneur des anneaux nous emporte au Troisième âge de la Terre du Milieu, alors que la bataille contre le Mal élémentaire représenté par Sauron est sur le point d’être perdue : seule l’impossible voyage d’un simple Hobbit, Frodo Bessac, pour détruire l’Anneau unique – un anneau pour les gouverner tous – permettrait d’échapper aux ténèbres qui menacent d’engloutir le Monde.

John Ronald Reuel Tolkien

Photographie de JRR Tolkien dans les années 1920 à la sortie de l’Université de Leeds

Plus connu sous la forme J. R. R. Tolkien, est un écrivain, poète, philologue, essayiste et professeur d’université britannique, né le 3 janvier 1892 à Bloemfontein (État libre d’Orange) et mort le 2 septembre 1973 à Bournemouth (Royaume-Uni). Ses deux romans les plus connus, Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux, prennent place dans l’univers de fiction de la Terre du Milieu dont il développe la géographie, les peuples, l’histoire et les langues durant la majeure partie de sa vie.

Après des études à Birmingham et à Oxford et l’expérience traumatisante de la Première Guerre mondiale, John Ronald Reuel Tolkien devient professeur assistant (reader) de langue anglaise à l’université de Leeds en 1920, puis professeur de vieil anglais à l’université d’Oxford en 1925, et professeur de langue et de littérature anglaises en 1945, toujours à Oxford. Il prend sa retraite en 1959. Durant sa carrière universitaire, il défend l’apprentissage des langues, surtout germaniques, et bouleverse l’étude du poème anglo-saxon Beowulf avec sa conférence Beowulf : Les Monstres et les Critiques (1936). Son essai Du conte de fées (1939) est également considéré comme un texte crucial dans l’étude du conte merveilleux comme genre littéraire.

Tolkien commence à écrire pour son plaisir dans les années 1910, élaborant toute une mythologie autour d’une langue construite. L’univers ainsi créé, la Terre du Milieu, prend forme au fil des réécritures et compositions. Son ami C. S. Lewis l’encourage dans cette voie, de même que les autres membres de leur cercle littéraire informel, les Inklings. En 1937, la publication du Hobbit fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, est d’une tonalité plus sombre. Elle paraît en 1954-1955 et devient un véritable phénomène de société dans les années 1960, notamment sur les campus américains. Tolkien travaille sur sa mythologie jusqu’à sa mort, mais ne parvient pas à donner une forme achevée au Silmarillion. Ce recueil de légendes des premiers âges de la Terre du Milieu est finalement mis en forme et publié à titre posthume en 1977 par son fils et exécuteur littéraire Christopher Tolkien, en collaboration avec Guy Gavriel Kay. Au cours des décennies qui suivent, son fils publie régulièrement des textes inédits de son père.

De nombreux auteurs ont publié des romans de fantasy avant Tolkien, mais le succès majeur remporté par Le Seigneur des anneaux au moment de sa publication en poche aux États-Unis est, pour une large part, à l’origine d’une renaissance populaire du genre. Tolkien est ainsi souvent considéré comme l’un des « pères » de la fantasy moderne. Son œuvre a eu une influence majeure sur les auteurs ultérieurs de ce genre, en particulier par la rigueur avec laquelle il a construit son monde secondaire.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES