mer 10 août 2022 - 10:08

Un moment historique pour la franc-maçonnerie et pour le Brésil

De notre confrère brésilien folhadolitoral.com.br

Conférence de la franc-maçonnerie régulière brésilienne Gob/Cmsb/Coma

Florianópolis a accueilli, le 15 juillet 2022, la première Conférence de la franc-maçonnerie régulière brésilienne, un événement qui est entré dans l’histoire comme une étape importante dans les relations interpuissances.

Ce fut une démonstration que la franc-maçonnerie est unie et prête à répondre aux défis auxquels la société brésilienne et l’institution elle-même sont confrontées, comme l’une des forces qui ont toujours été du côté de la liberté et de la consolidation de la démocratie, au Brésil et dans le monde.

La conférence était dirigée par les principaux dirigeants des trois organisations de la franc-maçonnerie régulière brésilienne : par la CMSB – Confédération de la franc-maçonnerie symbolique du Brésil, le secrétaire général, Frère Flávio Graff, Grand Maître du GLSC – Grande Loge de Santa Catarina ; pour la COMAB – Confédération maçonnique du Brésil, le président, Frère, Vanderlei Geraldo de Assis, Grand Maître du Grand Orient de Minas Gerais et, pour le GOB – Grand Orient du Brésil, le Grand Maître Adjoint Frère Ademir Cândido da Silva.

Les Grands Maîtres d’État et les représentants légaux des trois puissances, de tous les États du pays, ont participé en poids à cette réunion qui a traité de questions d’intérêt commun entre les trois courants maçonniques, compris en trois blocs thématiques, tels que :

• Relations nationales inter-puissances ou d’intérêt commun.

• Projets communs.

• Ordres maçonniques, para-maçonniques, alliés et associés.

Suivant ces lignes thématiques, les Frères des trois forces ont présenté des propositions pour l’élaboration de matériel pédagogique complémentaire, sans préjudice du travail traditionnel développé par les Loges ; le mot semestriel commun; la démystification de la franc-maçonnerie pour la société ; et, la formation d’un groupe de travail, pour élire une action nationale commune, entre autres.

Pour le secrétaire général de la CMSB, frère Flávio Graff, « cette conférence est venue ratifier les véritables objectifs pour nous de faire une franc-maçonnerie mûre, consciente et unie, pour prospecter des scénarios d’avenir propices pour la franc-maçonnerie brésilienne et mondiale ». À son tour, le président de la COMAB, le frère Vanderlei Geraldo de Assis, a défini cette rencontre comme « importante pour sauver l’union de la franc-maçonnerie brésilienne, pour montrer notre force, non seulement pour le Brésil, mais aussi pour l’étranger ». Au nom du Grand Orient du Brésil, le Frère Ademir Cândido da Silva a déclaré qu’«aux yeux du GOB, cette réunion symbolise ce que chaque juridiction de la franc-maçonnerie régulière au Brésil entend. C’est-à-dire voir une franc-maçonnerie unie et renforcée et montrer non seulement au Brésil, mais au monde, à quoi sert la franc-maçonnerie ».

Plus de 200 francs-maçons des trois branches de la franc-maçonnerie régulière brésilienne, de tous les États du pays, ont participé à l’événement sans précédent de ce siècle.

Les travaux ont été dirigés par les principaux dirigeants des trois organisations maçonniques régulières du Brésil : le secrétaire général de la CMSB, le frère Flávio Graff, le président de la COMB, le frère Vanderlei Geraldo de Assis et le grand maître général adjoint du GOB, le frère Ademir Cândido da Silva.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES